• En France,

    En France,

     

     

    on peut se faire licencier par un patron  insolvable

    on peut  toucher 18500 euros d' indemnités par les prudhommes

     et on peut voir la  justice accorder le remboursement de cette somme !

    Le patron insolvable est tranquille, en ira t' il de même pour tous ces ouvriers qui ont bien entendu tout dépensé ?

    Et ce n' est pas le nouveau code du travail qui améliorera  les choses.

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 25 Juillet à 17:41

    C'est sur que le nouveau code n'arrangera rien !

    Bonne soirée Pierre

      • Mardi 25 Juillet à 18:19

        les prudhommes n' auront plus grand chose à faire , puisque les patrons pourront licencier comme bon leur semble

    2
    zalandeau
    Mardi 25 Juillet à 18:14
    zalandeau

    A bas Macon !

      • Mardi 25 Juillet à 18:21

        c' est ce que pensent  de plus en plus de français

    3
    Mardi 25 Juillet à 18:14
    Petitgris

    Lorsque j'avais lu cette décision de faire rembourser les indemnités dûment perçues par les licenciés j'avais été outrée. Pour moi  " donner et reprendre c'est voler " ! Mais la justice n'est plus à cela près ! Ce qui est inacceptable c'est de s'attaquer à des ouvriers qui ont perdu leur travail ! La patron non solvable a sûrement eu l'intelligence de tout mettre au nom de sa femme ! Et les nouvelles moutures de la loi travail vont encore aggraver la situation des salariés ! Mais pourquoi travailler ? Les magouilleurs qui ne font que cumuler les aides l'ont bien compris ! Un honnête travailleur n'est plus reconnu dans notre pays !

    Passe une bonne soirée      Bises

      • Mardi 25 Juillet à 18:26

        fainéants et magouilleurs l' ont belle en France.

        S' il y avait litige, il ne fallait pas verser d' indemnité, et alors  ces ouvriers auraient connu les affres du chômage quand on a des traites à payer !

        le seuls  qui semblent réagir à l' aberration qui se prépare avec le code du travail, ce sont les insoumis qui demandent à ce qu 'on manifeste le  23 septembre

    4
    Mardi 25 Juillet à 18:21

    C'est de plus en plus la valse des arnaqueurs !

    Bonne soirée, avec un timide soleil qui semble revenir.

    Bisoux, pierre

      • Mardi 25 Juillet à 18:28

        il semble qu' on veuille mettre à mal tout ce que les syndicats ont obtenus avec bien du mal.

        Une fois de plus, la justice ne sort pas grandie de l' affaire

    5
    Jaklin
    Mardi 25 Juillet à 18:45
    Jaklin

    Bon, pour certains salariés pour faire front au FN, on bien voter pour lui et ces lois les fera-il aussi passer au 49/3, si les députés et sénateurs devront faire ceinture ?

    Bonne soirée

      • Mardi 25 Juillet à 19:22

        on culpabilise, mais l' équipe  macron ne culpabilise pas,  elle va  faire payer les français pour  plaire à la commission européenne

    6
    Françoise2
    Mardi 25 Juillet à 19:01
    Françoise2

    Ils l'ont voulu leur Macron,"beau" intelligent ,jeune ,souriant  et  bien ils l'ont,! Ils  en ont rêvé de ce quinquennat  ,mais pour l'instant les trois quart partent en vacances et n'ont pas l'air de se soucier de ce qui leur pend au nez où ailleurs dès la rentrée , Le Petit Monarque Macron qui se voit d'ors et déjà très grand sur le trône de France c'est l'homme pressé  il a surement des comptes à rendre à ses employeurs ,les Cohen ,les Rothschild  tous ses amis de la finance international etc...  Cette nouvelle loi travail va continuer à appauvrir le bon peuple de France  et l’aristocratie les bobos  vont  continuer à se remplir les poches  sur le dos des ouvriers ,des employés !   Flexibilité à outrance ,généralisation de la précarité ,chantage à l'emploi, il faut absolument appauvrir le monde de ceux qui travaillent il n'y aura plus de négociations possibles avec des salariés mandaté dans une entreprise de moins de 50 employés ils pourront à leur aise sucré les primes etc.. etc.. Tout baigne pour la rentrée ,nous verrons bien la suite nous allons de jours en jours des promesses aux mensonges  et la crédulité de certains  dans ce sens m'amuse énormément!

      • Mardi 25 Juillet à 19:26

        le bonhomme a eu le temps de tout analyser lors de son passage comme ministre !

         Il a déjà compris que les vacances étaient le meilleur moment pour faire passer les vacheries !

         la rentrée devrait  ouvrir les yeux de beaucoup,  armée et police ont déjà compris !

         Comme je dis souvent un ex trader ne peut faire un président des français, mais celui des banques et des patrons

    7
    Allyce
    Mardi 25 Juillet à 19:13

    Entièrement d'accord avec Françoise, ils l'on voulu....... les étudiants en premier , ils l'ont......

    et maintenant on va casquer.....

    bonne soirée

     

     

      • Mercredi 26 Juillet à 07:11

        lorsqu' on se souvient que  Sarko et  Hollande nous avaient déjà collé quelques milliards d' impôts supplémentaires, on  ne peut  qu' être dégouté de voir que macron en rajoutera plus encore, et je veux bien parier que ça ne déduira pas la dette

    8
    Mardi 25 Juillet à 20:04

     bonsoir  j ai été   outrée aussi d 'entendre cela (et je dit comme   Petit Gris ..)

     de toutes façons  les magouilleurs  ne sont jamais les payeurs   regarder les politiques ..

     bonne soirée pour toi

      • Mercredi 26 Juillet à 07:11

        Esope et  La Fontaine  ont toujours raison, la justice n' est que pour le plus forts

    9
    Mardi 25 Juillet à 20:04

    Oser demander de rembourser les indemnités perçues c'est inconcevable

    Mais plus rien n'étonne actuellement 

    Quand je pense que les médecins sont rappelés à l'ordre sur les arrêts  maladie c'est aussi honteux, cela dit ces dits médecins ont rampé devant la sécu pour ne prescrire que des génériques qui sont des cochonneries , mais je plaints ceux qui sont vraiment malades 

    Mais où va t-on ? 

    @ Demain Pierre 

    Bise 

      • Mercredi 26 Juillet à 07:13

        on peut dire que ce quinquennat n' est pas  serein, et que les promesses une fois de plus ne seront pas tenues !

         Il suffit déjà de voir que l' assemblée abandonne le crtitère du casier judiciaire vierge, pour se dire que les magouilles ont de l' avenir

    10
    Mardi 25 Juillet à 23:10
    Josiane

    Tiens mon com  a disparu ??? Tant pis !

    Bisous et belle soirée.

      • Mercredi 26 Juillet à 07:14

        cela m' arrive aussi, je fais un copié collé par précaution

    11
    Mercredi 26 Juillet à 01:31

    Bonjour Pierre

    c'est quant la révolution chez vous ??

    http://mr-he4.vefblog.net

    oui les traditions restent

    Bonne journée

    Avec amitiés

    René de Chine

      • Mercredi 26 Juillet à 07:14

        j' imagine que chaque jour qui passe nous en rapproche

    12
    Mercredi 26 Juillet à 03:21

    Je ne vois pas pourquoi on veut faire rembourser des indemnités normalement touchées

    C'est du grand n'importe quoi

      • Mercredi 26 Juillet à 07:16

        on sait bien que l' argent a de toutes façons été dépensé et que les ouvriers n' ont aucun moyen de rembourser

    13
    Mercredi 26 Juillet à 03:23

    Bonne journée Pierre

    Je n'avais pas fait attention que c'était le dernier article. C'est de pire en pire mon attention !

    Je t'embrasse

    Chantou

    14
    Mercredi 26 Juillet à 06:41
    marcel

    Bonjour Pierre 

      c'est vrai qu'il arrive parfois que la justice demande de rembourser ces sommes  c'est pourquoi il est bien sage  de ne pas les dépenser tout de suite 

    bonne journée mon ami

    Marcel

      • Mercredi 26 Juillet à 07:18

        Oui, mais chômage ou pas, les traites  continuent à tomber, et il faut bien vivre !

        ou alors, il ne faut plus  cotiser pour le chômage

    15
    Mercredi 26 Juillet à 06:44

    bonjour Pierre 

    en cas   d''indemnités perçues  par les prud'hommes  il est bon de ne pas dépenser de suite   on ne sais jamais  vaut mieux attendre un peu

    bonne journée mon ami

    Marcel

      • Mercredi 26 Juillet à 07:19

        alors il faut attendre des années, parce que la justice met du temps à rendre son verdict, et que seuls les riches peuvent se permettre de faire appel, ou  en France les racailles !

    16
    Mercredi 26 Juillet à 10:15

    Salut,

    C'est du n'importe quoi ce pays,

    Bonne journée

      • Mercredi 26 Juillet à 14:06

        la mise en route a été faite par  hollande

    17
    Mercredi 26 Juillet à 13:40

    Dire que l'on va devoir supporté ce Macron à cause de ceux qui ont voté pour lui !bon mercredi

      • Mercredi 26 Juillet à 14:07

        à moins d' un miracle  et qu' on le vire

    18
    Guyenne
    Mercredi 26 Juillet à 16:47

    Salut "trublion" Te voilà socialiste en criant haro sur les patrons ? Au sein des chef d'entreprises insolvables il y a de tout : de mauvais gestionnaires, des pas sérieux voire escrocs mais aussi des valables qui n'ont pas eu la clientèle qu'ils méritaient. Je n'ai jamais vu une entreprise ne recevant plus de commande parvenir à survivre raison de plus si elle a un ou des délégués syndicaux semant le désordre. Un contrat de travail lie l'employeur et l'employé. Un code du volume d'un dictionnaire ne se justifie pas quand il n'y a plus qu'à statuer sur les termes du contrat en cas de litige. Seulement voilà, nous avons des parlementaires près à pondre n'importe quelle connerie qu'ils appellent loi pour laisser une trace de leur passage. Nos codes ont plutôt besoin d'être épurés et certaines lois mises au goût du jour sans en créer de nouvelles. A plus !

      • Mercredi 26 Juillet à 17:12

        je dirais même concernant la Cgt, qu' elle est responsable  de quelques fermetures par leur intransigeance débile .

         Mais ici, il s' agit d' une somme accordée par  des prudhommes et payée  aux ouvriers via la caisse des garanties des salaires, qui contestait et a obtenue gain de cause par la justice

    19
    Jeudi 27 Juillet à 17:36
    francinea

    bonjour, le code du travail n'arrangera pas les salariés, bien au contraire; je te souhaite une bonne soirée, bisous

      • Vendredi 28 Juillet à 06:50

        par contre gattaz n' a plus sa bosse

         

    20
    Lundi 31 Juillet à 09:45

    Ce qu'il y a d'étonnant dans ces affaires c'est que les syndicats semblent muets, et qui ne dit mot consent ...alors qu'avant, pour à peine le dixième de ce qu'il se passe aujourd'hui, ils appelaient à la révolution. Peut-être ont-ils conscience qu'ils ne pourront plus maîtriser la colère légitime des français, des français qui ne les attendront plus au moment où le ras le bol éclatera par la base.

    Stan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :