• l' UDMF, vous connaissez ?

    et bien pendant que la gauche et la droite diabolisent un parti qu' ils reconnaissent pourtant comme démocratique, l' union des démocrates musulmans de France a mis un pied dans l' étrier.

    Pour l' instant, ce parti n' a présenté qu' une liste en  île de France, mais a obtenu 5,9% à Mantes la jolie, 4,71% à Villetaneuse, 4,58% à  les Vignes, Chanteloup les Vignes, 4,38% aux Mureaux, 4,4% à la Courneuve, 4,2% à Trappes, 3,72% à Villeneuve la Garenne, 3,70% à Stains !

    Et je n' ai  vu aucun  journal en parler !

    Peut être, parce que sur les  3 imams virés par la gauche, la justice en a réintégré un, ou alors parce qu' on a trouvé des munitions à la mosquée de Lagny, ou encore peut être, parce l' Europe prépare en secret un plan pour installer  500 000 " réfugiés " syriens en Europe !

    l' UDMF, vous connaissez ?

     

     


  • Commentaires

    1
    LIANOU
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 17:32

    en seine et marne proche de chez moi je ne suis pas étonnée   il s'est meme ouvert la premiere banque islamiste  de la région .....

    attendons dimanche prochain....

     

    .

     bonne  soirée Pierre

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:42

        et ce n' est pas comme ça qu' on préservera la laïcité !

    2
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 17:40
    renee

    c'est pas vrai? J'en reste baba!!!!!!! Bisesssss

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:43

        Que dirait on si une formation se présentait comme chrétienne !

    3
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 17:44

    Je ne savais pas ! Ceci démontre l'avancée fulgurante que prend cette communauté en France ! En marche pour l'invasion .... Bise Pierre

     

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:45

        c' est  pourquoi  je m' acharne à en  montrer les dangers, il y a  longtemps que l' islam a quitté la mosquée pour s' insinuer partout

    4
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 17:47

    Les muz n'ont jamais cachés leur intention de créer leur parti, il ne sera pas mis au ban de la société comme l'est le  FN par l'UMPS, bien au contraire...

    A défaut de statistiques interdites en France, cela aura au moins le mérite de pouvoir se donner une idée du nombre de pratiquants voués à la charia dans notre future république islamique. 

    Stan

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:45

        d' autant qu' ils ne se cachent pas de vouloir faire du prosélytisme

    5
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:15

    Pourquoi diaboliseraient-ils l'UDMF ? N'est-ce pas le parti qu'ils espèrent mettre au pouvoir . Non mais nous vivons en plein cauchemar là ! De plus en plus je me demande si le plan secret que tu évoques n'est pas en train de se mettre en place depuis un moment ! L'Europe est notre perte. Je n'ai jamais voulu y entrer car elle était mal préparée et à présent je demande, comme les anglais, à en sortir  et vite !

    Bonne   soirée   Bises

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:54

        on n' accepterait pas une formation politique qui se réclamerait  du catholicisme, et je trouve inadmissible qu' on ait accepté cette UDMF.

        j' ai lu aujourd' hui qu' au moins  3 millions de migrants étaient  en partance !

        J' ai toujours considéré l' Europe comme  la tour de Babel, et j' en veux beaucoup au président précédent d' avoir fait l' impasse sur le non des français au référendum sur Lisbonne

    6
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:27

    C'est pas vrai ...tous les jours on en apprend des choses qui fait peur bonne soirée bisous

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:55

        Onfray,  Zemmour etc ont bien raison de parler de grand remplacement

    7
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:30

    Et ce n'est qu'un commencement ; en plus, on ne connaît pas le fin mot de l'histoire. Il doit certainement y avoir des raisons, sans doute parce que, comme disaient tous ces demeurés il n'y a pas longtemps encore : c'est marginal.

    Bonne soirée

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:58

        la pieuvre islamique étend ses bras, puisque les politiques friands de voix musulmanes les y invitent

    8
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:40

    T'inquiète pas aucun parti ne pourra empécher la monté d'un parti musulman... 

    Pour les munitions à la mosquée c'est normal quand la guerre civil a éclaté au Tchad dans les années...( zut je ne sais plus)... toutes les armes sont sorties des mosquées....  T'inquiète pas ici cela  sera les mêmes méttodes... Nous pouvons seulement dire que "les RG", (bon ça a changé de nom) le savent....

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 19:00

        Et donc, j' ai raison de penser que la guerre civile ou de religion nous guette !

    9
    nicol
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 19:05

    En passant près de la rue Miron a Nice, une grande et belle boutique vient d ouvrir, "" le salon du mariage pour les futurs couples ""

      Pas pour des Chrétiens et pratiquants, comme moi, mais pour des musulmans

    A droite en entrant, c'est le côté pour les femmes, et a gauche, pour les hommes.

      En ce qui concerne l' immam de Cannes, il a fait appel de la décision,  et le TGI lui a donné raison. Impossible de lui boucler le bec,

    a celui là . La punition ne lui aura été imposée que 24 h .

    Elle est pas belle la Vie pour Eux .

    Pierre, que çà ne t empêche pas de dormir, demain nous aurons une autre merdasse sur la tête.

    Big Bisou de l amitié, bien naturellement

    10
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 19:30

    je m' étonne que  des énarques  ne réfléchissent pas  sur l' histoire de l' islam depuis ses origines, pas plus que sur le terrorisme qui  frappe de plus en plus fort !

     

     

    url-1

    « Vous avancez que l’islam n’est pas une religion de paix ? Je vous défie de m’apporter les sources fiables et authentiques qui le prouvent, » m’écrivait une lectrice.

    Elle ajoutait : « en islam, il est interdit de faire du mal même a une mouche. Tout ce que vous entendez et voyez sur l’islam n’est PAS L’ISLAM, c’est une image que les medias véhiculent pour répandre l’islamophobie.
    J’espère juste donner l’envie à une ou deux personnes de remettre en cause l’idée toute faite qu’elle a de l’islam, et donner l’envie de s’informer plus intelligemment et plus objectivement. »

    Cela tombe bien, car moi aussi je souhaite « remettre en cause l’idée toute faite de l’islam, et donner l’envie de s’informer plus intelligemment et plus objectivement. »

    Alors voici.

    A la lecture de cette liste, qui s’arrête en 2000, vous constaterez que l’islam est en effet une religion de paix : le terrorisme, le racisme, le génocide, la christianophobie, l’antisémitisme, c’est la paix et l’amour façon islam.

    618 : massacre des ennemis à la bataille de Bu’ath
    622 : Mahomet reçoit le verset: »tuez les infidèles où vous les trouverez,faites les prisonniers… »
    623 : combat de Nakhla; premières morts violentes; quatre bédouins tués par huit musulmans
    623 : mahomet aurait construit une mosquée à Médine en coupant des arbres et en exhumant les sépultures d’infidèles
    623 : meutre d’Amrou ben Al Hadhrami chef de caravane, contre l’avis de Mahomet: premier tué notable par les musulmans
    623 : avis de Mahomet: « ce sont des infidèles,envers lesquels il n’y a pas lieu d’observer une interdiction sacrée »
    624 : bataille de Badr;première victoire sur les infidèles
    624 : razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs
    624 : après la victoire de Badr, début de l’élimination des juifs
    624 : décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Mahomet
    624 : bataille de Badr: mahomet à oqba: « je fais à Dieu le voeu que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête ».
    624 : bataille de Badr; Abou Bakr à Mahomet: « l’infidélité sera exterminée dans le monde ».
    624 : bataille de Badr;défaite des infidèles: « les musulmans les tuèrent à coup de sabres et firent des prisonniers »
    624 : bataille de Badr; Mahomet à ses hommes: « quiconque d’entre vous rencontrera Djahl, tranchez lui la tête et apportez la moi ».
    624 : révélation de Mahomet: « il n’a pas été donné à un prophète d’avoir des prisonniers , sans faire de grands massacres sur la terre.
    624 : décapitation de Kab ben Asraf, poète critique
    624 : décapitation de deux poètes anonymes après la bataille de Badr
    624 : après la bataille de Badr, Mahomet à oqba: « ta place et celle des tes enfants est en enfer. s’ils ne deviennent pas croyants, je les ferai tuer… »
    624 : décapitation du poète Abu Afak en Arabie pour avoir critiqué l’islam
    624 : exécution d’Asma Bint Marwan femme ayant critiqué Mahomet
    625 : expulsion du clan juif des Al Nadir
    625 : destruction de l’idole Oubal
    626 : massacre des juifs Beni Khazradj et partage des familles et du butin
    626 ? : expédition contre les juifs beni Qoraizha,insultés par mahomet: « O vous, singes et cochons… »
    626 ? : massacre des 700 juifs Beni Qoraïzha,liés pendant trois jours, puis égorgés au dessus d’un fossé,avec les jeunes garçons
    626 : meurtre du juif Kab chef des Beni nadhir poête satiriste, et de sa femme qui s’était moqué de Mahomet
    626 : expédition contre les juifs de Kaihbar
    626 : meurtre sur ordre de Mahomet du juif Sallam abou rafi
    626 : tentative de meurtre d’Abou Sofyan ordonné par Mahomet
    626 : Mahomet fait couper les palmiers de l’oasis des juifs Beni Nadhir
    626 : Mahomet prend parmi les Beni Qoraizha une jeune fille très belle comme part du butin
    627 : élimination du clan juif des Qurayza à Médine
    627 : massacre des juifs de Médine; partage des familles et des biens
    627 : début de la politique d’agression systématique des autres tribus
    627 : agression de la tribu des Bani Moustalik
    628 : attaque par Mahomet de l’oasis de Khaybar
    628 : caravane d’infidèles pillée par Mahomet
    628 : Mahomet aux juifs beni Qainoqa: « si vous n’embrassez par l’islam, je vous déclare la guerre
    628 ? : rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik
    628 ? : attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers
    628 ? : prise de l’oasis juive de Fadak comme bien personnel de Mahomet
    628 : soumission des juifs de Wadil Qora
    629 : destruction des idoles d’Allat, Manat et Al Uzza en Arabie
    630 : prise de la Mecque; 30 exécutions
    630 : première agression contre la Perse à Tabuk
    630 : bataille de Honaïn contre les Bédouins païens
    630 : soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba
    630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Abou Sahr apostat
    630 : décapitation à la Mecque de Abdallah ibn Khatal poête satiriste
    630 : décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd
    630 : condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite
    630 : condamnation à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite
    630 : condamnation à mort la Mecque de Hind femme d’Abou Sofyan, en fuite
    630 : exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie
    630 : exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse
    630 : exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s’était moquée de Mahomet
    630 : destruction de l’idole d’Hubal située dans la Kaaba
    630 : Mahomet à son ennemi Cafwan: « tu n’as qu’à choisir entre le sabre et l’islam »
    630 : massacre de la tribu des beni Djadsimaa
    630 : arrachage des vignes en Arabie
    630 : destruction de 360 idoles à la Mecque
    630 : prise de Taif par les musulmans
    630 : bataille de Houynan contre les tribus hawazites
    630 : destruction de l’idole d’Al Uzza dans le temple de batn nakhla
    630 : destruction du sanctuaire de Manah par Ali sur les ordres de Mahomet
    630 : destruction du sanctuaire d’AlFals, idole des Tayyi, par Ali sur les ordres de Mahomet
    630 : destruction de l’idole d’Allat par Ibn Suba sur les ordres de Mahomet
    630 : destruction de l’idole Al Uzza dans la vallée de Nahla
    630 : meurtre de Dubayya prêtre d’Al Uzza
    630 : destruction du démon femelle Al Uzza par Halid « femme noire dévêtue »
    630 : destruction de l’idole d’Isaf
    630 : destruction de l’idole de Naila
    630 : destruction de l’idole de Ruda par Al Mustawgir
    630 : destruction de l’idole Du Al Halasa, du temple; 200 morts dans l’attaque
    630 : incendie de l’idole Dul Kafayn, dieu des Daws
    630 : destruction de l’idole Dus Sara des Banu Al Harit
    630 : destruction de l’idole Al Uqaysir
    630 : destruction de l’idole A’im des Azd as Sarah
    630 : destruction de l’idole Su’ayr des Anaza
    630 : destruction de l’idole Umyanis des hawlan
    630 : destruction de l’idole Wadd dieu des Qura par Ibn Al Walid
    630 : destruction de l’idole Suwa à Ruhat
    630 : destruction de l’idole Yagut au Yémen, dieu des Madhig
    630 : destruction de l’idole Yauq dieu des Hamdan
    630 : destruction de l’idole nasr dieu des Himyarites sur ordre de Mahomet
    630 : destruction de l’idole Ad Daggal
    630 : destruction de l’idole Al fals des Tayyi et sacrilèges
    630 : destruction de l’idole
    631 : attaque de la ville byzantine de Tabouk
    631 : soumission de Tabouk; tribut pour les chrétiens
    631 : attaque contre le chrétien Adi et rapt de sa soeur
    631 : destruction par Mahomet de l’idole des Beni Tay
    631 : interdiction du pélerinage de la Mecque pour les infidèles
    631 : pour les Mecquois: « ceux qui restent: qu’ils deviennent musulmans,sinon, que le sabre ou la guerre décident »
    631 : apostasie de la tribu des Abdul Qaïs, chrétiens à l’origine; soumission ou élimination
    631 : soumission des chrétiens de Nadjran
    632 : hérésie d’Al Asuad au Yémen
    632 : traité de soumission de la tribu chrétienne des Taghlibites
    632 : traité de soumission de la tribu chrétienne du Nadjran
    632 : soumission d’Al Aswad chef yéménite apostat
    632 : à sa mort, le pacifique Mahomet possède 7 sabres, 3 lances, 3 cuirasses, un bouclier
    632 : appel au meutre de Tolaïha, comme faux prophète
    632 : appel au meutre de Aswad, magicien au yémen
    632 : à la mort de Mahomet, colère d’Omar: « que la langue de ceux qui disent qu’il est mort soit arrachée »
    632 : décompte par Al Tabari de 62 expéditions guerrières pour Mahomet
    633 : menace d’exécution de Sad fils d’Obada pour hypocrisie
    633 : ordre de tuer tous les partisans du prophète yéménite Aswad
    633 : meurtre d’Aswad: sa tête est exposée
    633 : ordre de tuer Tolaïha de la tribu des Beni Asad
    633 : au cours de la grande apostasie, ordre par Abou Bakr de convertir ou massacrer toutes les tribus
    633 : décapitation de Qorra chef des beni Amir apostats puis massacre de la tribu
    633 : exécution par Khalid de Selma fille de Malik, révoltée et apostat
    633 : décapitation et crucifixion du brigand Fudja comme apostat à Médine
    633 : révolte de la prophétesse chrétienne Sadjah
    633 : exécution par erreur de Malik considéré comme apostat
    633 : mort au combat Mosaïlima prophète concurrent
    633 : soumission des apostats de Bahrein; massacre pendant deux jours des prisonniers
    633 : décapitation de tous les apostats récalcitrants d’Oman par leur roi jafar
    633 : ordre par Abou Bakr de détruire la tribu ds apostats Beni Kinda
    633 : mutilation d’une chanteuse qui a chanté contre mahomet: mains coupées et dents cassées sur ordre d’Abou Bakr
    634 : prise et pillage de Bosra
    634 : départ des chrétiens d’Arabie pour la Syrie
    634 : premier texte chrétien mentionnant Mahomet en l’associant au sang humain qui coule
    634 : 600 monastères pillés au cours de l’invasion de la Mésopotamie
    634 : massacre de la population de la région d’Elam
    634 : Abd Yagut reçoit l’ordre « de rechercher les apostats, afin de tuer quiconque serait apostat ou de l’obliger à embrasser l’islam »
    634 : soumission par Khalid de la tribu de Hira: islam, tribut ou mort.
    634 : lettre au roi sassanideArdashir: »embrasse l’islam ou paye tribut ou prépare toi à la guerre
    634 : victoire de Lis sur les Perses: « il (Khalid) fit conduire -les prisonniers perses- au bord du fleuve et leur fit trancher la tête… »
    634 : destruction de la ville perse de Amghischiya
    634 : ordre aux habitants de la ville d’Hira d’embrasser l’islam sous la menace de l’extermination
    634 : prise de la ville d’Aim at Tanr; exécution des prisonniers
    634 : prise de la ville de Doumat al Djandal; massacre des prisonniers
    634 : prise de la ville d’Hassid; massacres: »le sang coulait comme un fleuve »
    634 : décapitation (par erreur?) du poète Abd al Uzza et d’un ami pour incroyance
    634 : exécution d’un buveur de vin et de sa famille en Perse: » tranche lui la tête de façon à ce qu’elle tombe dans le vase plein de vin »,déclare le conquérant Khalid.
    634 : hommage d’Omar à Khalid:  » son nom inspire la terreur à tout le monde »
    635 : prise de Damas
    635 : victoire du yarmouk
    635 : prise de Damas: « le massacre dura toute la nuit jusqu’à l’apparition du jour ».
    635 : bataille de Manariq
    635 : bataille de Kaskar
    635 : saccage de la forteresse de Assakatiya
    635 : bataille de Marwaha
    635 : esclavage des habitants de la ville de Maisan
    635 : prise d’Emèse
    635 : prise de Kinnesrin
    635 : prise de Jérusalem
    635 : exode des habitants perses de Maisan
    635 : distribution à Médine du résultat des pillages des conquérants
    635? : lettre d’instructions d’Omar à Sad pour la conquête de l’Irak: conversion, tribut ou mort
    635? : enfants de la tribu chrétienne des Beni Thaglib devront devenir musulmans
    635? : conversion du prince persan Hormazd sous menace de mort par Omar
    635 : invasion de l’Arménie
    637 : prise de Jérusalem
    637 : description horrifiée de la conquête de la Palestine par le patriarche Sophronios
    637 : prise de Marash
    637 : prise de Mopsos en Cilicie
    637 : les Arabes volent à Edesse la relique du visage du Christ au cours du pillage de la ville
    638 : expulsion des juifs de Jérusalem
    638 : prise de Marash par les Arabes
    639 : prise de Nisibis
    639 : prise de Samosate
    639 : prise de contrôle des monastères de Tur Abdin près de Mardin
    640 : expulsion des juifs du Hedjez
    640 : expulsion des chrétiens du Nadjran
    640 : martyre de 60 prisonniers de guerre byzantins refusant la conversion
    640 : massacre des habitants de Dakas
    640 : prise de Tigrit, ville chrétienne d’Irak
    640 : prise de Samosate
    640 : prise de Mardin par les Arabes
    640 : prise de Nisibin par les Arabes
    640 : autorisation pour les musulmans de briser les croix des processions coptes
    640 : autorisation de détruire les églises nouvelles coptes
    641 : destruction de Tarse par les Arabes
    642 : prise d’Alexandrie:tribut ou islam
    642 : rapt de paysans égyptiens vendus comme esclaves à Médine
    642? : bataille de Néhavend
    642 : prise de Mossoul
    642 : essai de conversion des Kurdes; persuasion puis force: « s’ils demandent grâce, ne leur accorde pas grâce »
    643 : invasion de la Géorgie
    643 : massacre des habitants de Césarée de Palestine; 7000 morts?
    643 : prise de Tripoli, pillage et réduction en esclavage des femmes et enfants
    643 : résistance contre les envahisseurs à Memphis; alourdissement du tribut
    643 : expulsion des juifs de Khaibar par Omar
    643 : prise de Reï: « le sang coulait dans la ville comme un ruisseau »
    643 : prise de Gorgân: conversion ou tribut
    643 : mutilation du poête Hotaïya pour blasphème
    643 : prise d’Antioche
    643 : premières incursions en Sind
    644 : attaque de Pergame
    645 : prise de Tiflis en Géorgie et conversion forcée des habitants
    647 : première attaque contre l’Ifriqiya
    648 : premiers ravages en Ifriqiya
    649 : révolte des Perses
    650 : pillage en Isaurie; 5000 esclaves
    651 : massacre des habitants d’Arados à Chypre
    651 : prise et pillage de Merv en Asie centrale
    651 : prise de Nishapur en Iran
    651 : date canonique de la fuite des Parsis persécutés en Inde
    651 : attaque de la Nubie chrétienne
    651 : accord avec les Nubiens sur la livraison annuelle d’esclaves
    651 : accusation de retour au paganisme contre Osman
    652 : révolte des païens contre les musulmans au Khorassan
    652 : révolte des païens contre les musulmans au Tabaristan
    652 : massacre de prisonniers à Tamisa
    652 : Osman perd le sceau de Mahomet dans un puit…
    653 : prise et pillage d’Erzurum
    654 : révolte des villes de Sogdiana
    654 : révolte du Khorassan
    654 : calife Osman agressé par la foule dans une mosquée
    654 : Osman assassiné dans sa maison; son sang jailliit sur le Coran
    655 : première soumission de la Géorgie; conversion en échange d’exoniération fiscale
    655 : prise d’Erzurum
    656 : prise de Malatya
    656 : meurtre du calife Othman; premier assassinat politique dans l’islaml
    66 ? : malédiction automatique du nom d’Ali dans les prières
    66 ? : Aïsha refuse l’enterrement d’Hussein parce qu’elle est la propriétaire du terrain
    66? : Muawiya sur les Kharidjites: « ce sont des infidèles… qu’il est permis de tuer »
    660 : massacre entre musulmans et hérétiques kharijites
    660 : Muawiya ordonne de tuer tous les bédouins et de bloquer les pélerins de la Mecque
    660 : destruction du palais « superbe » du Ghoumdân, trop beau
    661 ? : meurtre de Muawiya au cours de sa prière à Damas
    661 : assassinat d’Ali à Koufa
    666 : attaque contre Constantinople
    667 : épuration définitive à Bassorah: exécutions massives des voleurs, blasphémateurs, fornicateurs
    667 : massacre systématique des Kharidjites
    667 : émeute à koufa: le gouverneur Zyad est lapidé dans la mosquée
    670 : patriarche nestorien Georges emprisonné par le calife
    671 : exécution des chefs des lecteurs du coran fidèles à Ali
    672 : attaque contre Constantinople
    672 : révolte de Balk en Sogdiane; répression
    672 : Ziyad exécute 7000 kharidjites en un an
    673 : attaque contre Constantinople
    673 : pillage de Cyzique par la flotte arabe
    680 : fils agé de un an de Hussein est assasiné
    680 : corps d’Hussein et de sa famille laissés sans sépulture
    680 : procession de têtes coupées d’hérétiques à Damas
    680 : sanctuaire de la Mecque bombardé par des hérétiques
    682 : première attaque dans le sud du Maroc contre les Berbères
    685 : imposition spéciale sur les moines coptes avec la conversion comme échappatoire
    685 : prise de Kaboul
    687 : massacre de prisonniers à Hérat
    687 : calife Marwan assassiné par étouffement
    688 : mort du calife Yezid qui trouve encore la force d’ordonner par gestes quelques exécutions avant de mourir
    688 : vengeance à Koufa contre les meurtriers d’Ali; 1700 morts brulés, mutilés etc…
    688 : sacralisation du trône d’Ali
    689 : tête de Moktar, l’assassin d’Ali suspendue au dessus de la porte de la grande mosquée de Koufa
    689 : Maçab reçoit l’ordre de tuer 6000 complices de Moktar à la demande habitants de Koufa: « c’était des infidèles »
    690 : patriarche nestorien Khnaniskhu emprisonné par le calife
    694 : sanctuaire de la Mecque bombardé par Hadjadj
    694 : têtes coupées déposées sur la Kaaba
    696 : première révolte d’esclaves en Irak
    698 : défaite et massacre des hérétiques Kharijites par Ali à Nahrouan
    698 : prise et pillage de Carthage
    698 : destruction de Carthage
    701 : soumission et conversion forcée de la tribu berbère de la Kahina
    701 : attaque du roi de kabul Rotbil;ordre de mettre tout « à feu et à sang »
    702 : décapitation du patriarche orthodoxe d’Antioche
    702 : expédition en Transoxiane; invasion du pays de Khotal
    702 : incendie d’une ville anonyme de Transoxiane, avec tous ses habitants par Habib
    702 : attaque du Seistan: ordre de  » dévaster et piller le pays »
    703 : conquête de la Sicile
    704 : persécution des coptes à Alexandrie par la foule et le gouverneur
    704 : les croix des églises coptes doivent disparaitre
    704 : abolition du patriarcat d’Alexandrie =>795
    704 : inscriptions forcées sur les portes des églises coptes à la gloire de Mahomet
    705 : patriarche copte emprisonné pour 25 ans
    705 : aristocratie arménienne brûlée sur des buchers
    705 : bataille de Zawiyé: selon historiens arabes, entre 11000 et 120 000 prisonniers exécutés par Hadjadj
    706 : la basilique Saint Jean Baptiste de damas transformée en mosquée par Al Walid
    706 : début des attaques d’Ibn Nusayr au Maroc; conversion des Berbères
    706 : arabe langue obligatoire dans les documents officiels en Egypte
    707 : attaque de Majorque
    707 : expédition en Khwarezm; mort des prisonniers dévêtus
    708 : massacres et conversions forcées à Tyane en Asie Mineure
    708 : prise et destruction de Boukhara
    708 : prise de Varakhcha au nord de Boukhara; le temple païen est détrruit et remplacé par une mosquée
    708 : guerre sainte de Qobaita dans le Khorassan
    708 : exécution de tous les habitants de Paikand en Sogdiana après une révolte
    710 : rapt , conversion ou exécution de 70 pélerins chrétiens à Iconium
    710 : conquête violente du Maroc par Musa
    711 : victoire sur les Wisigoths en Espagne à Rio Barbate
    711 : prise de Malaga
    711 : invasion du Penjab
    711 : chute du royaume wisigoth
    711 : prise d’Héraclée du Pont
    711 : soumission de la ville de Soghd
    711 : soumission de la ville de Keschch
    711 : soumission de la ville de Nakhshab
    711 : soumission de la ville de Boukhara
    712 : attaque de la région indienne du Sind
    712 : prise et pillage de Samarcande capitale des Sogdiens
    712 : idoles sogdiennes fondues
    712 : destruction de toutes les fresques de la culture sogdienne
    712 : prise de Saragosse
    712 : massacres dans le port de Debal au cours de l’invasion de l’Inde
    712 : massacre dans la ville indienne de Brahminabad 16000 morts?
    712 : siège de Wardan
    712 : défaite des Turcs : milliers de pendus
    712 : exécution du fils du roi de Merv
    712 : exécution de Nizek roi du Khorassan comme apostat, avec 700 prisonniers;toutes les têtes envoyées à Hadjadj
    712 : prise d’Amasya par le calife Walid I
    712 : pillage de Sébastée du Pont par les Arabes
    712 : attaque du bas-Indus par Mohammed ben Kasim
    712 : massacre par Mohammed ben Kasim de 6000 guerriers indiens prisonniers; esclavage pour les survivants
    713 : destruction d’Antioche de Pisidie par les Arabes
    714 : pillage de l’Andalousie
    715 : attaque contre Constantinople
    715 : castration des homosexuels de Médine ordonnée par le calife
    715 : première invasion du Sind
    715 : attaque de Samosate
    715 : le chef turc Tchigan offre 100 000 esclaves à Qobaïta chef des Arabes
    715 : conquête du Khamjerd; 4000 prisonniers exécutés
    715 : siège de Samarkande: « pourquoi, ô Arabes, nous faites vous la guerre? »
    715 : Samarkande doit livrer 3000 esclaves par an
    715 : selon Al Tabari, 50 000 livres d’or et d’argent fondues dans les temples de Samarkande
    715 : règlement sur la courte durée de la présence des infidèles dans Smarkande
    715 : Tariq vole la table de Salomon à Cordoue
    716 : fuite des Parsis iraniens en Inde
    717 : décret d’Omar sur l’exclusion des infidèles de la fonction publique
    717 : impôt spécial en egypte, avec ordre « de traire le lait jusqu’à ce qu’il se tarisse »
    717 : pillage de Pergame
    717 : corpus de lois sous le califat d’Omar II interdisant la construction de nouvelles églises
    718 : période de conversions forcées en Syrie par Omar II
    718 : conversions forcées au Khorassan
    718 : conquête du Gorgan
    718 : prise de la ville de Dihistan; 14 000 Turcs sont tués; butin d’or et d’esclaves
    718 : gouverneur Yazid veut manger du pain dont la farine serait moulue par un moulin mu par un flot de sang: 14000 prisonniers sont égorgés.
    718 : entrée de Maslama à Constantinople: « je veux leur montrer la puissance de l’islam et l’infériorité des infidèles ».
    718 : Maslama aurait volé une croix d’or dans Sainte Sophie
    718 : destruction totale de la ville de Masdjana près de Constantinople
    718 : massacre de la garnison khazar d’Ikhat
    718 : destruction de la ville khazar de Samandar
    718 : destruction de 20 000 maisons dans le Caucase selon les chroniqueurs
    718 : le khan des Khazars est forcé à la conversion: il demande à manger du porc et boire du vin; permission refusée
    718 : 10 000 esclaves pris dans le Caucase
    718 : décapitation un par un des prisonniers de la ville de Schaki
    721 : siège de Toulouse
    721 : siège de Carcassonne
    722 : période de destruction des églises coptes
    722 : révolte du prince sogdien de Pendzhikent, Devastich; répression et crucifixion du prince
    723 : 60 pélerins chrétiens d’Amorion crucifiés à Jérusalem
    724 : début de la conversion forcée des prisonniers de guerre byzantins => 743
    725 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte
    725 : soumission du Daghestan
    725 : première révolte des Coptes, éliminés en partie et remplacés par des Arabes
    725 : plainte des chrétiens d’Egypte à cause des agressions de leurs femmes et de leurs enfants se rendant à l’église
    725 : prise de Nicée par les Arabes
    730 : campagnes de Ibn Abi Ubayd de soumission et de conversion des Berbères
    730 : soumission des Khazars et du Caucase; selon les chroniques, plus une seule maison debout.
    730 : début des attaques d’Ibn Abi Ubaida au Maroc; conversion des Berbères
    730 : destruction du temple sogdien de Ramitan près de Boukhara
    730 : destruction du temple sogdien de Pajkend
    733 : massacre de 500 moines chrétiens dans les îles de Lérins
    735 : interdiction de construire des églises coptes
    735 : fuite des parsis en Inde devant les persécutions
    738 : décapitation après un long seéjour en prison de gab ben Dirham, hérétique manichéen
    739 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte
    739 : soumission définitive de la Sogdiane après 20 ans de révoltes et répression
    740 : martyre d’Eusthatios à Harran pour refus de conversion
    741 : répression d’une révolte berbère
    742 : mutilation et crucifixion de l’athée jad Ibn Dirham
    742 : décapitation de Djab ben Dirham comme athée
    743 : décapitation du théologien Ghaylân comme hérétique
    744 : exécution du métropolite Pierre de Damas, pour avoir réfuté le Coran; on lui coupe aussi la langue
    744 : décapitation du calife Walid ben yazid accusé de débauche et d’ivrognerie
    744 : torture à mort de Halid al Qasi, gouverneur en Irak d’origine chrétienne, pour manichéisme et tolérance
    746 : décapitation du théologien Djam ben Safwan comme hérétique
    747 : décapitation à Hérat du oêteAbdallah Muawiya pour hérésie
    749 : début des persécutions en Arménie contre les prêtres
    750 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte
    750 ? : exécution de l’évêque Pierre de Maiuma pour réfutation de Mahomet
    750 : massacre de la dynastie des Omeyyades
    750 : fondation de la dynastie abbasside par Al Saffah, dit « le verseur de sang »
    752 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte
    755 : répression de la révolte du prophète Sunbath
    757 : décapitation du philosophe et théologien Al Muqaffa à Bassorah
    758 : une chronique chinoise mentionne le pillage de Canton par des pirates arabes et perses
    759 : conversion forcée et dispersion des chrétiens au Liban
    760 : raid arabe sur Kaboul
    767 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte
    767 : révolte copte en Egypte contre les fonctionnaires musulmans
    768 : torture du patriarche copte Michel I par le calife
    768 : élimination définitive de la religion sogdienne
    769 : répression de la révolte du prophète Ustadhasi
    770 : décapitation et crucifixion d’Abi Awaga, théologien accusé d’hérésie à Kufa
    772 : Nerses gouverneur de Karthlie emprisonné à Bagdad et en fuite; accusé d’incroyance
    772 : massacre de la noblesse arménienne et géorgienne à Bagrevan
    773 : révolte et répression des chrétiens coptes en Egypte
    775 : repression de la révolte fiscale en Arménie
    778 : décapitation d’Anas Abi Sayh à Al Raqqa pour incroyance
    778 : emprisonnement de Gafar Ziyad Al Ahmar à Bagdad pour incroyance
    778 : mort dans la clandestinité de Sufyan Al Tawri accusé d’athéisme
    778 : décapitation d’Hammad Agrad poête satiriste libertin en Irak
    779 : conversion forcée des Tannoukhides d’Alep
    779 : exécutions de masse de athées d’Alep, décapités et écartelés
    779 : vague de persécutions des mauvais croyants à Bagdad
    779 : incroyants d’Alep exécutéss devant le calife
    779 : destruction des bibliothèques d’incroyants et d’hérétiques à Alep
    780 : conversion forcée des chrétiens d’Alep par Al Mahdi
    780 : décapitatyion d’Abu Sakir hérétique irakien
    781 : attaque contre Ephèse, réduction en esclavage des prisonniers
    782 : attaque contre Constantinople
    782 : étranglement en prison de Yaqub al Fadl, fonctionnaire accusé d’incroyance
    782 : décapitation puis crucifixion du fils d’Abu Ubayd Allah pour incroyance t pour avoir mal récité le Coran
    782 : arrestation et exil de Dawud Rawh Hatim pour incroyance; il se repent
    782 : disgrâce d’Ismail Mugalid fils d’un fonctionnaire pour incroyance; il se repent
    783 : décapitation d’Abd al Quddus, théologien et satiriste, qui aurait écrit un livre sur le doute; son corps est exposé sur un pont de Bagdad
    784 : décapitation de Bassar ben burd à Bassorah, poête érotique et libertin
    784 : emprisonnement puis fuite de Yazid Al fayd libertin à Bagdad
    785 : le calife al Hadi prépare 1000 gibets pour les incroyants de Bagdad
    785 : arrestation de Muhammad Tayfur pour incroyance; il se repend vite et est gracié
    785 : mort en prison avant son exécution du fils de Dawud ben Ali, pour incroyance
    785 : exécution de Bassar ben Burd, poête libertin
    785 : raid arabe sur Kaboul
    786 : destruction du monastère de saint Sabbas en Palestine; moines massacrés
    786 : décapitationpuis crucifixion de Yazdan badan dignitaire accusé d’incroyance et de blasphème
    786 : ldécapitation à Bagdad du secrétaire anonyme d’Ali ben Yatkin pour incroyance
    786 : punition corporelle d’Adam abd Al Aziz, poête satirique de Bagdad qui se repent ensuite
    786 : persécution et fuite de Yunus ben Abi farwa, fonctionnaire libertin
    787 : début des persécutions contre le patriarche Ilias II de Jérusalem =>797
    790 : martyresde Saint Christophe Saint jean le Palaiaurites et Saint Ilias, torurés et crucifiés
    793 : attaque contre Narbonne
    793 : destruction totale de la ville d’Eleutheropolis près de Jérusalem
    796 : représsion de la révolte de convertis involontaires à Cordou; exil de 20 000 familles
    796 : décapitation à merv d’Amr al Amraki fonctionnaire accusé d’incroyance
    797 : décret d’Al Rashid sur la destructions des églises
    797 : Al Rashid place les évêques en prison
    797 : siège d’Ankara par Haroun al Rachid
    799 : destruction de lJurjuma,la capitale des Marada
    800 : début de conversions en Afrique sous menace de mise en esclavage par Al Yakubi
    801 : mort de la femme soufie Rabia al Adawiyya, deux fois réduite à l’esclavage
    805 : pillage de Chypre
    806 : prise d’Héraclée de Cappadoce
    807 : pillage de Rhodes
    808 : Haroun al Rashid élimine une hérésie en Azerbaïdjan: exécution de tous les prisonniers
    809 : prise de Myra par les Arabes et destruction de l’église
    810 : fondation de la ville de Zabid au Yémen comme marché aux esclaves noirs
    814 : mort en exil de Ben Munadir poête libertin
    814 : mort en fuite du théologien dévoyé M ben Munadir
    816 : expulsion et violence à l’égard de Bishr Al Marisi, de Bagdad, accusé d’incroyance
    817 : révolte de convertis forcés à Cordoue;expulsion des habitants
    825 : conquête de la Crête
    829 : révolte des chrétiens coptes en Egypte
    829 : révolte de Tolède contre les musulmans, qui dure 8 ans
    830 : le calife Al Mamum oblige les sabéens d’Edesse à choisir entre la conversion au christianisme ou à l’islam, ou la mort
    830 : persécutions des zoroastriens dans le Khorasan par le gouverneur Tahir
    830 : ordre du gouverneur tahir du Khorasan de détruire tous les livres sacrés des zoroastriens
    831 : répression des chrétiens coptes en Egypte
    831 : prise et pillage de Palerme
    831 : prise de Tarse par le calife Al Mamun
    832 : révolte générale des coptes dans le delta
    832 : massacre des coptes révoltés du Delta
    832 : le calife Al Mamun instaure une inquisition pour éliminer ses opposants religieux
    833 : répression et exil des Zott, tsiganes qui se réfugient en Bohème
    838 : repression de la révolte de Babek au Khorassan
    838 : prise et pillage d’Amorion
    838 : prise d’Amorion par le calife Motassim; population réduite en esclavage, garnison massacrée
    839 : attaques contre la Calabre
    845 : exécution des 42 officiers d’Amorion pour refus de conversion par le calife Motassim
    845 : décapitation par le calife Al Wathiq du théologien conservateur Ahmed ibn Nasr Khuzai
    846 : pillage de Rome et incendie du Vatican
    847 : début de la période de conversions forcées en irak par Al Mutawakkil
    847 : Al Mutawakkil réinstaure l’orthodoxie sunnite et commence à persécuter les dissidents et les infidèles
    850 : règlementdu calife sur les vêtements des infidèles
    850 : à Cordoue, le prêtre Perfectus est décapité publiquement pour blasphème, ayant voulu débattre des erreurs de l’islam
    850 : le marchand chrétien Johannes de Cordoue est torturé puis emprisonné pour avoir prononcé le nom de Mahomet pendant une vente
    850 : exil de Bagdad du mystique Al Mouhasibi : m
    851 : début du « martyre des Mozarabes » à Cordoue
    851 : décapitation du moine de Cordoue Isaac pour blasphème envers l’islam
    851 : édit d’Abd el Rahman II de Cordoue menaçant de mort tous les blasphémateurs envers l’islam
    851 : les chefs de la communauté chrétienne de Cordoue sont emprisonnés
    851 : deux exécutions de blasphèmateurs chrétiens contre l’islam à Cordoue
    852 : quatre exécutions de blasphémateurs chrétiens contre l’islam à Cordoue
    852 : épuration de l’administration de Cordoue de ses éléments chrétiens
    852 : exécution du chrétien de Cordoue Fandila pour blasphème contre l’islam
    852 : destruction des églises de Cordoue datant d’après la conquête arabe
    853 : prise de Tifilis; incendie et 50 000 morts selon chroniques
    853 : projet de l’émir de Cordoue Mohammed I de vendre comme escalves toutes les femmes chrétiennes pour éliminer les chrétiens de sa ville; ses ministres le dissuadent
    854 : emprisonnement de Hunayn ben Ishaq à Bagdad médecin accusé d’incroyance
    857 : mesures anti-chrétiennes à Cordoue (?)
    860 : destruction de Persépolis et massacre des habitants après leur révolte
    860 : persécution du mystique Ibn Karram : m?
    861 : destruction dans le Khorassan d’un cyprès planté par Zarathoustra
    862 : mort en prison du poête Al Warraq pour incroyance ou hérésie
    869 : révolte des esclaves Zandj dans le bas-Irak
    869 : révolte des esclaves noirs sous la direction d’Al Khabith en Irak
    869 : interdiction de représenter des images dans les palais abbassides
    871 : les révoltés zandj auraient massacré 250 000 personnes à Bassorah en une journée
    871 : prise et pillage de Bassorah par les esclaves noirs révoltés
    878 : prise et pillage de Syracuse
    880 : Ben Al Layt théologien emprisonné pour ne pas avoir assez aimé l’islam
    883 : répression de la révolte des Zandj
    884 : début de la révolte d’Umar ben Hafsun en Espagne regroupant autour de lui chrétiens et convertis forcés
    884 : pillage et destruction du couvent de Kalilshn à Bagdad
    885 : accusation des soufis de Bagdad du crime d’hérésie; puis abandon des poursuites
    893 : au cours de la prise de Talas, l’église principale est transformée en mosquée
    894 : la tête du chef des révoltés zandj, Ali est promenée à Bagdad au bout d’une pique
    900 : interdiction pour les chrétiens de Cordoue de construire de nouvelles églises
    902 : conquête du Tabaristan
    903 : raid sur Thessalonique et réduction en esclavage de 20 O00 prisonniers
    904 : pillage de Thessalonique; 20 000 esclaves
    908 : pillage de Bassora par les hérétiques Qarmates
    909 : fuite de Bagdad du théologien Al Hallaj
    912 : fuite du chrétien Qusta ibn Luqa en Arménie, pour avoir critiqué le Coran
    912 : emprisonnement à Bagdad du théologien Al Hallaj : m
    913 : le soufi Al Hallaj emprisonné à Bagdad
    918 : répression de la révoilte de Ben Hafsun en Espagne
    922 : exécution à Bagdad du soufi Al Hallaj par crucifixion,après flagellation et mutilation aux pieds et aux mains; corps exposé; il est allé au supplice en riant et dansant
    922 : les libraires de Bagdad doivent jurer ne jamais vendre de livres d’al Hallaj
    923 : pillage de Bassorah par les hérétiques Qarmates
    924 : pillage de la Mecque par les hérétiques Qarmates
    924 : destruction à Damas du couvent Sainte Marie
    924 : prise et destruction de Pamplona, capitale de la Navarre
    925 : décapitation du philosophe Al razi pour sa critique rationnelle de la religion
    930 : massacres entre pélerins à la Mecque
    930 : les hérétiques qarmates volent la pierre noire de la Mecque
    930 : émeutes des partisans fanatiques du juriste Hanbal à Bagdad
    935 : émeutes des Hanbalistes; destruction des instruments de musique; meurtre des danseuses et des fornicateurs
    940 : décapitation de l’exilarque juif de Bagdad pour avoir souillé le nom de Mahomet
    943 : vol de l’image du christ à Edesse
    944 : révolte du berbère Kharidjite Abu Yazid en Ifriqiya
    945 : prise de Bagdad par les Bouyides shiites
    945 : assassinat par une foule de fanatiques du dernier exilarque juif de Bagdad
    947 : répression de la révolte des hérétiques kharijites en Tunisie
    948 : fermeture de l’école de théologie juive de Bagdad « Sora »
    963 : le calife Al Hakam II attaque la Castille
    966 : décapitation du patriarche orthodoxe d’Antioche
    972 : capture de l’abbé Maïeul de Cluny dans les Alpes
    974 : invasion almoravide en Espagne; destruction de bibliothèques
    974 : 1500 hérétiques qarmates décapités au Caire
    976 : règne d’Hisham II en Espagne; destruction des bibliothèques contenant des livres de philosophie, sous l’influence de M. Ibn Abo Amir
    977 : début des agressions samanides contre les hindouistes et ismaïliens en Inde
    979 : massacre de zoroastriens à Chiraz
    980 : destruction de livres interdits à Bagdad
    981 : pillage de Zamora par Al Mansur
    985 : pillage de Barcelone par Al Mansur
    995 : début de la persécution systématique en Egypte sous Al Hakim
    996 : plan d’invasion de l’empire byzantin par le calife Al Aziz, déjoué par sa mort
    997 : destruction totale de Saint Jacques de Compostelle par Al Mansur
    1000 : prise de Peshawar par Mahmud de Ghazni
    1000 : description des opérations de castration dans l’occident musulman par le géographe Maqdessi
    1002 : mort d’Al Mansour, après 52 expéditions contre les royaumes chrétiens d’Espagne
    1003 : pillage d’Antibes par les pirates sarrazins
    1004 : juifs et chrétiens doivent porter un turban et une ceinture noirs en Egypte
    1004 : conversion forcée des habitants de Ghor en Inde par Mahmoud de Ghazni
    1004 : pillage de Pise par les pirates musulmans
    1004 : Mahmud de Ghazni traverse l’Indus et pille la région de Bhatiya
    1005 : Mahmud de Ghazni attaque le roi Anandapala; il s’empare d’un trésor de 70 millions de dirhams
    1008 : invasion du Pendjab par les Ghaznévides après une victoire sur les Indiens à Peshawar
    1009 : juifs et chrétiens d’Egypte doivent porter une croix ou des clochettes dans les bains
    1009 : destruction du Saint Sépulcre de Jérusalem par les Fatimides
    1009 : vague de conversions forcées par le sultan Al Hakim en Egypte
    1010 : destruction du monastère melkite d’Al Kusair et profanation des tombes
    1010 : destruction de l’église des apôtres dans le monastère d’Al Kusair
    1010 : début de massacre de centaines de juifs autour de Cordoue => 1013
    1010 : Mahmoud de Ghazni envahit le royaume de Multan en Inde; massacres et destructions
    1010 : ordre de destruction des églises de Jérusalem par Al Hakim
    1010 : persécution des chrétiens, juifs et sunnites par le calife fatimide Al Hakim
    1010 : pillage de la ville sacrée de Thaneswar par les armées de Mahmud de Ghazni
    1013 : Mahmud de Ghazni attaque le roi de Shaki Trilochanapala et pille le Kashmir
    1013 : Mahmud de Ghazni conquiert d’Inde: « après que le sultan ait purifié l’Hind de l’idolâtrie, et construit des mosquées, il décida d’envahir la capitale d’Hind pour punir ceux qui gardaient des idoles et n’avaient pas de connaissance de l’unité de Dieu… une pierre fut trouvée dans le temple du grand Bouddha…
    1013 ? : Mahmud de Ghazni attaque Thanesar (Haryana):  » le sang des infidèles coulait tant que la rivière avait changé de couleur… et on ne pouvait plus la boire. »
    1013 ? : Mahmud de Ghazni attaque Mathura (Uttar Pradesh): « le nom de cet endroit était Mahartu Hind… Au milieu de la ville se trouvait un temple plus grand que les autres… le sultan donna d’ordre que les temples soient brûlés avec de la naphte et du feu et rasés. »
    1013 ? : Mahmud de Ghazni attaque Kanauj (Uttar Pradesh): « il y avait près de 10 000 temples dans lesquels les idolâtres représentaient faussement et stupidement ceux qu’ils prenaient pour leurs ancêtres d’il y a deux ou trois mille ans…Beaucoup d’habitants fuirent… ceux qui n’ont pas fui ont été mis à mort ». (Al Jabbarul Utbi)
    1013 : Mahmud de Ghazni envahit tout le Penjab
    1013 : attaque du royaume indien de Shaki dans le Penjab par Mahmud de Ghazni
    1013 : pillage de la vallée du Kashmir par Mahmud de Ghazni
    1014 : sous le calife Al Qadir, la foule musulmane attaque les maisons chrétiennes et détruit plusieurs églises
    1014 : le calife Al Qadir fait détruire l »église de la résurrection à Jérusalem
    1014 : le calife Al Qadir fait proclamer par des héraults que toute la population chrétienne est obligée de se convertir. Fuite massive vers les territoire byzantines
    1014 : le calife Al Qadir oblige les chrétiens assyriens à suivre des règles somptuaires: interdiction de monter à cheval, de porter des bagues, de porter des croix en métal.
    1015 : conquête de la Sardaigne
    1015 : attaque de la Sardaigne par Mujahid
    1016 : les juifs sont persécutés et chassés de Kairouan
    1016 : guerre de religion en Tunisie entre sunnites et chiites
    1018 : destruction totale de la ville indienne de Kanauj par Mahmud de Ghazni
    1018 : incendie du temple de Mathura en Inde par Mahmud de Ghazni
    1019 : Mahmud de Ghazni rend chez lui avec 53000 esclaves
    1019 : pillage de Maguelone par les pirates sarrazins
    1019 : Mahmud retourne à Ghazni après un butin énorme après le pillage des temples indiens et 53 000 esclaves
    1020 : les Kurdes attaquent Edesse et prennent 3000 captifs, surtout chrétiens.
    1025 : l’idole du temple de Somnath en Inde est détruite et ses morceaux sont intégrés au pavement de mosquées à la Mecque et Médine
    1025 : selon les chroniques, 50 000 Indiens sont tués en défendant le temple de Somnath
    1025 : l’armée de Mahmud de Ghazni tue 50 000 Indiens à Kathiawar
    1025 : Mahmud de Ghazni attaque le temple shaivite de Somanatha: 50 000 Indiens sont tués, selon les chroniqueurs, en le défendant.
    1029 : guerre civile entre Berbères et Turcs au Caire
    1030 : mort de Mahmud de Ghazni, qui avait pris l’habitude de réciter un verset du coran après chaque destruction de temple hindou
    1030 : mort de Mohammed de Ghazni; son historien Al Utbi écrit: « Il a démoli les temples des idoles et a établit l’islam; il a capturé des cités, détruit les idolatres, et a favorisé les musulmans. Ensuite , il est retourné chez lui et a proclamé les récits de ses victoires obtenues pour l’islam… et il fit des voeux pour pouvoir entreprendre chaque année une guerre sainte contre les Indiens ».
    1032 : 5 à 6000 juifs tués dans une émeute à Fez
    1032 : prise de Fès par les Zirides et pillage
    1032 : massacre de 6000 juifs de Fès et expulsion des survivants
    1034 : prise de Myra par les Arabes et destruction de son église
    1034 : le gouverneur du Penjab Niyaltigin pille Bénarès
    1034 : pillage de Bénarès par le gouverneur du Penjab Ahmed Niyaltigin
    1040 : décapitation du théologien juif Gaon Chizkiya chef d’une école talmudique
    1043 : le gouverneur du Penjab Ahmad Niyaltigin pille la ville de Bénares
    1046 : le théologien Abdullah Ansari est entravé par un carcan pendant 5 mois à cause d’une pétition d’autres théologiens
    1047 : pillage des îles Lérins par les pirates sarrazins
    1050 c? : attaque de Kartli en Arménie par le Turc Alp Arslan « tuant et asservissant »
    1050 c? : attaque d’Ani, capitale arménienne, par Alp Arslan  » qu’il remplit avec le sang des massacres »
    1051 : destruction du mausolée d’Ali à Nadjaf par la population de Bagdad
    1055 : destruction par les Almoravides de l’empire Soninke
    1055 : l’almoravide Sanhaja s’empare de la ville africaine de Aoudaghost
    1057 : prise et pillage de Bagdad par les Turcs
    1057 : mort d’al Maari, dans la clandestinité, après s’être caché pendant 50 ans chez lui; son oeuvre était particulièrment violente envers la religion, mais il avait fait preuve de discrétion.
    1057 : prise et pillage de Kairouan par les tribus hilaliennes; expulsion des juifs et de certains musulmans
    1057 : pillage de Kairouan par les bédouins voisins
    1057 : mort du poête athée Al Ma’ari; pour lui, la religion est « une fable inventée par les anciens… une fille enfermée que nul oeil ne voit »; il critique les clers, se moque du pélerinage, dénigre la Kaaba, et invente même une parodie du Coran; il a été accusé d’hérésie mais a échappé aux persécutions par sa prudence et sa dissimulation
    1059 : pillage de Sivas par les Seldjoukides
    1059 : pillage de Sébastée du Pont par les Seldjoukides
    1061 : début de l’influence fondamentaliste de l’école hanbaliste à Bagdad
    1064 : l’église des Saints Apotres de Kars est transformée en mosquée, la Kümber Camii
    1064 : les Turcs s’emparent de la capitale arménienne Ani et le patriarche doit quitter la ville
    1065 : décapitation de 65 moines chrétiens du monastère d’Abanub par Haffas sous Al Mustansir en Egypte
    1065 : Hassan Sabah, chef de la secte des Assassins s’installe dans la forteresse d’Alamut et devient le « Vieux de la Montagne ».
    1066 : au cours du massacre de Grenade, assassinat du Nagid de la communauté, successeur de Samuel Ha Nagid
    1066 : massacre de milliers de juifs à Grenade
    1067 : prise de Néocésacée du Pont par le turc Afshim et son pillage
    1067 : prise d’Amorion par le turc Afshim et son pillage
    1067 : les Seldjoukides prennent Césarée de Cappadoce
    1069 : mise à sac d’Iconion par les Seldjoukides
    1071 : guerre civile en Egypte entre les Turcs et les Soudanais « Noirs »
    1071 : massacre des habitants de Jérusalem, Gaza et Ramallah par les Turkmens
    1071 : les Turcs Seldjoukides prennent Jérusalem et interdisent le pélerinage vers les Lieux saints
    1072 : Abou Wafa obligé de se rétracter et de regretter tous ses écrits ????
    1072 : attaque turque contre la Géorgie; destruction de villes et d’églises selon les chroniques
    1073 : début des persécutions contre juifs et chrétiens par les Turcs à Jérusalem
    1073 : massacres d’infidèles à Damas
    1074 : épuration au Caire: les officiers turcs et les fonctionnaires égyptiens sont décapités
    1075 : Sedrata la capitale kharijite est détruite par les Hamanides
    1075 : prise de Pruse par les Seldjoukides
    1075 : invasion du Ghana par les Almoravides marocains
    1075 : les Turcs de Malik Shah pillent Kartli en Géorgie
    1075 : deux églises nestoriennes de Damas sont transformées en mosquées
    1076 : les Almoravides détruisent l’empire animiste du Mali et ravagent la capitale Kumbi-Saley
    1076 : destruction de la capitale de l’empire du Ghana Kumbi-Kumbi et mise en place d’un système esclavagiste
    1076 : destruction de Kumbi Kumbi, capitale du Ghana par les envahisseurs musulmans.
    1076 : les Almoravides pillent la ville de Kumbi au Ghana
    1077 : massacre de 3000 infidèles à Jérusalem par le chef turkmène Atsiz
    1077 : des milliers de femmes berbères d’une tribu révoltée sont mises en vente au marché aux esclaves du Caire
    1078 : prise de Jérusalem par les Seldjoukides; persécution des chrétiens et interdiction du pélerinage; réaction en Occident.
    1080 : début de l’activité terroriste des Assassins
    1080 : les Soninke animistes maliens se réfugient au sud du pays devant les invasions musulmanes
    1080 : sous le patriarcat de Mar Abdisho II, le monastère assyrien de Kamul est attaqué de Tughrul Bey; 20 moines sont exécutés.
    1085 : mort du juriste Al Mawardi; selon lui, un des devoirs du calife est  » de combattre ceux qui, après avoir été invités à cela, se refusent à embrasser l’islam… afin d’établir les droits de l’islam en lui donnant la supériorité sur toute autre croyance. »
    1086 : publication des « Règles des Rois » par Nizam al Mulk, très intolérant envers les hérétiques et les infidèles,considérés comme monstrueux
    1087 : conquête de Jérusalem par Saladin; 12 entrées de l’église du Saint Sépulcre sont murées; la seule restante est laissée à la garde d’une famille musulmane
    1089 : la grande église « verte » de Tikrit est transformée en mosquée
    1090 : prise de Alamut par les Assassins
    1090 : attaque de l’Ibérie par les Turcs de Buzhghub « versant beaucoup de sang »
    1091 : le théologien Al Ghazali enseigne à l’université Nizamiya de Bagdad: il attaque alors les philosophes matérialistes, les naturalistes et même Aristote, dans « L’Incohérence des Philosophes ».
    1095 : al Ghazali écrit « Sur les Incohérences des Philosophes », qui condamne le contact avec la philosophie grecque, et inaugure la période de déclin intellectuel du mon de musulman
    1095 : expulsion des chrétiens arméniens et grecs d’Antioche par Yaghi Siyan
    1095 : emprisonnement du patriarche orthodoxe Jean d’Antioche
    1095 : persécution par les Turkmènes des Grecs et Syriaques en Syrie
    1095 : attaque de 10 000 Turcs sur la ville géorgienne de Trialeti
    1098 : le gouverneur fatimide de Jérusalem expulse tous les habitants chrétiens
    1099 : mort du sultan Abul Muzzafar Ibrahim:le chroniqueur Khawajah Masud écrit: « l’armée du roi a détruit un millier de temples à idoles,qui chacun avait été construit il y a mille ans. »
    ?11 : une fatwa saoudienne précise que les corps des infidèles ou leurs membres amputés ne doivent pas être enterrés dans le pays; et si personne ne les réclame à l’étranger, ils doivent être enterrés anonymement, dans un terrain secret sans propriétaire.
    1100 : selon une chronique géorgienne, sous l’occupation turque de Tiflis, « chaque jour le sang des chrétiens de la ville était versé »
    1102 : cathédrale d’Alep transformée en mosquée
    1105 : appel au jihad contre les Francs par le juriste shafiite Sulami à Damas
    1109 : destruction des livres d’Al Ghazali par les Almoravides
    1111 : mort de l’imam Ghazali, philosophe accusé d’incroyance; ses livres sont brulés et son nom est maudit; il a pourtant été lui même l’auteur renommé d’une « Attaque contre les Philosophes ».
    1115 : attaque des Baléares
    11171 : en Egypte, décret rappelant à l’obéissance des ordonnances concernant la soumission des infidèles juifs et chrétiens sous peine de mort
    1119 : massacre des Francs prisonniers par la foule à Alep
    1120 : arrestation du musicien, philosophe et poête Ibn Bajja en Espagne, pour hérésie; il est libéré grâce au père d’Averroes.
    1121 : djihad des Seldjoukides contre les Géorgiens
    1121 : Ibn Tumart, fondateur des Almohades, se proclame mahdi, imam révélé, et chef de sa communauté guerrière.
    1121 : jihad des Almohades contre les Almoravides dans le Maghreb
    1122 : attaque de la Sicile par des pirates almoravides
    1126 : déportation de chrétiens au Maroc par les Almoravides
    1126 : déportation des chrétiens au Maroc par les Almoravides
    1127 : au Maroc, après l’échec du mouvement prophétique du messie juif Moshe Dhery, vague de persécutions et conversions forcées
    1128 : agression des marchands du sultanat de Shoa contre l’Ethiopie
    1130 : en Egypte, décret rappelant à l’obéissance des ordonnances concernant la soumission des infidèles juifs et chrétiens sous peine de mort
    1130 : siège de Marrakech par les Almohades; échec et mort d’Ibn Tumart
    1134 : destruction d’une église de la Vierge pour construire une mosquée  » de la hyène » en Egypte
    1138 : mort d’empoisonnement du philosophe Ibn Bajja, considéré comme athée par ses ennemis
    1142 : début des persécutions contre les juifs par les Almohades; massacre à Tlemcen, Bougie, Oran=>1147
    1144 : révolte de soufis dans l’Andalousie occidentale et repression
    1145 : les juifs de Tunis doivent choisir entre la conversion et l’exil
    1146 : prise de Meknès par les Almohades; persécution des juifs
    1146 : invasion de l’Espagne par les Almohades, berbères extrémistes
    1147 : prise de Tlemcen par les Almohades; persécution des juifs
    1147 : invasion des Almohades en Espagne: expulsion des juifs ou c

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 01:35

        Ben, ce n'est que 1147 et ta ligne n'est pas finie (rire)

        Bisous

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 05:38

        je ne sais pourquoi , la suite ne s' est pas affichée, mais elle est du même acabit

      • Vendredi 11 Décembre 2015 à 19:12

        Bonsoir trublion,

        La liste est longue.

        J'ai entendu parler de ce parti UDMF. Je fulminai à l'annonce de ce parti. Il faut bien se dire que nous avons perdu notre France depuis quelques années. Elle ne nous appartient plus. Les vermines qui nous ont gouvernées et celles qui nous gouvernent aujourd'hui, ont vendu et continue de vendre notre patrimoine. Et puis, il y a tout le reste. Dans quelques années, ils vont nous tomber dessus. Peut-être même avant...

        Bonne soirée trublion.

        Amitié.

    11
    monica breiz
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 19:45
    Eh oui tentacules on le voit bien
    et a brest toujours le fada qui reste a poste
    disant aux enfants que si ils ecoutent de la mudique ils seront transformés en singe
    ou si les femmes ne sortent pas voilées
    elles sont traitees en putain
    voila ce qui me choque moi
    bonne soirée trublion
      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 06:30

        Les exemples ne manquent pas, et  pourtant la sempiternelle réponse est " pas d' amalgame " !

        C' est une lapalissade, mais les  57 pays musulmans ne l' étaient pas avant d' imposer  l' islam

    12
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 20:18

    Bonsoir Bonsoir merci infiniment de votre commentaire 

    bonne soirée amitiés

    marie

     merci infiniment de votre commentaire 

    bonne soirée bamitiés

    marieBonsoirboDan merci infiniment de votre commentaire 

    bonne soirée amitiés

    marie

     Dan merci infiniment de votre commentaire 

    bonne soirée amitiés

    marie

     

    13
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 20:41

    Nous sommes en train de vivre un mauvais rêve qui s'aggrave de jour en jour 

    Oui, je m'inquiète .......de la poussée ravageuse , de tous ces mensonges des uns et de autres chez nos politiques encore aveugles face à tout ce qui se trâme  à la vue de tous .

    @ Demain Pierre 

     

     

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 06:18

        et  pourtant  la réalité devrait leur crever les yeux !

        On commence  à leur reprocher de n' avoir pas réagi, alors que nous avons déjà subi

    14
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 22:34

    Salut

    J'aime bien que les gens s'affolent alors qu'on leur dit la vérité.

    Je viens de recevoir un papier de Belgique , je je l'enverrais demain.

    Bonne journée

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 06:12

        on dit que toute vérité n' est pas bonne à dire, mais il en est  qu' on doit faire connaitre, et les merdias ne font pas leur travail

    15
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 00:28

    Bonjour Pierre

    on leur dit DANGER, les gens n'écoute pas, il font l'autruche

    Je te souhaite un très bon jeudi

    Nos amitiés  bises

    Qing&René

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 05:47

        Lorsque nous aurons le couteau sous la gorge, il sera trop tard

    16
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 05:41

    Que d'atrocités, faites au nom de la religion !

    On y va, tout droit ...

    Bon jeudi, frisquet et dans le brouillard, le matin ...
    ♥ Bisoux ♥

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 05:48

        et comme ils en sont encore au  Moyen-âge !!!!

    17
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 07:06

    Bonjour Pierre 

    en ce qui concerne les réfugiés sy riens c'est sur  que l'on va encore en voir arriver   on est pas sortis de l'auberge

      bonne journée mon ami

    Marcel

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 09:23

        et comme l' Ei  commence aussi  à s' installer en Libye, rien n' est  fini !

    18
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 08:50

    Si la peur n'évitait pas le danger, nous aurions peur ! Moi, je l'ai cette peur et je me crois en danger !

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 08:56

        Mais nous y sommes, puisque la guerre est déclarée !

    19
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 10:03

    Eh ben ça fait rudement peur ,et personne réagit ,bonne journée bisous

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 11:03

        C' est bien pourquoi il faut changer

    20
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 10:33

    Bonne journée !

    21
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 11:23

    Aussi impressionnante soit-il, cet inventaire a la Prévers des crimes des musulmans dans leur Histoire, n’a rien a envier de celui qui listerai des crimes de nos preux chevaliers des croisades, ou de nos guerres de religions entre protestants et catholiques,

    En dehors des fixations pathologiques de certains dont le rôle est de déboussoler par leur message véhiculent que la haine et le mensonge  certains citoyens affolés contre une religion que ne ressemble pas a la leur et qu’ils ne veulent pas connaître ,

    Sachez braves gens, que Les citoyens français libéraux de confession musulmane ne veulent pas moins de libertés individuelles. Ils veulent, au contraire, le respect des Droits fondamentaux inscrits au sein de notre constitution. Le fruit d'une laïcité respectueuse en somme, la vocation d'un vivre ensemble, la "soumission" au bien commun.

     

    Le FN qui vous convoitise vaudrai de votre part  bien plus de  méfiance que ces citoyens qui on fait le choix d’une autre religion mais qui n’en reste pas moins des citoyens Français, oui il y a des assassins des voyous des sauvages qui nous menacent, eux et nous, alors battons nous ensemble la victoire sera plus belle !!

     

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 18:06

        on nait musulman, et on  n' a pas le droit d' en changer, ce qui montre la grande ouverture d' esprit de cette religion dont se recommandent  bien des terroristes.

         Les milliers de radicalisés sont une bombe qui ne demande qui à éclater, et encore  et toujours on dira pas d' amalgame !

        à Calais  aussi, ce sont des musulmans, et on ne peut pas dire qu' ils soient calmes et tranquilles.

        et je constate que ceux que tu dis avides de libertés individuelles, et de laïcité ont réussi à implanter  plus de  4000 mosquées, à nous faire manger halal,  à faire interdire le cochon au mess, et tu le sais la liste est  longue.

        Quand  au Fn, je n' ai encore vu aucun terroriste dans leurs rangs

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 18:40

        l' inventaire un peu plus récent
        1915 : début de déportation et massacre des Arméniens d’Anatolie
        1915 : vague de conversions par contrainte dans l’est anatolien
        1915 : martyre du bahaï Shaykh Ali Akbar Quchani à Mashhad
        1915 : janvier: début d’exécution des bataillons arméniens de l’armée ottomane
        1915 : avril: déportation violente des Arméniens de la région de Zeitoun puis élimination
        1915 : avril: déportation et élimination des Arméniens de la région de Van
        1915 : mai: fin de la résistance arménienne à Van; élimination des survivants du siège
        1915 : avril: élimination de 800 intellectuels et fonctionnaires arméniens de la capitale
        1915 : mai: déportation des Arméniens de la région d’Erzurum
        1915 : mai: loi ottomane sur les biens abandonnés par les Arméniens
        1915 : mai: protestation des puissances alliées contre les massacres arméniens, qui tiennent le régiume ottoman pour responsable
        1915 : juin: massacre de 12000 soldats arméniens de l’armée ottomane
        1915 : juin: élimination des Arméniens de la région de Shapin-Karahisar
        1915 : juin: pendaison publique de 21 chefs du parti nationaliste arménien à Constantinople
        1915 : juin: déportation des Arméniens de Sivas
        1915 : juin: déportation des Arméniens de Trébizonde
        1915 : juin: déportation des Arméniens de Samsun
        1915 : juillet: déportation des Arméniens de Malatya
        1915 : juillet: déportation des Arméniens de Cilicie et d’Antioche
        1915 : juillet: déportation des Arméniens d’Antep
        1915 : juillet: déportation des Arméniens de Kilise en Cilicie
        1915 : juillet: déportation des Arméniens de Marash
        1915 : juillet: déportation des Arméniens de Konya
        1915 : septembre: le gouverneur de Diyarbakir annonce que le nombre des déportés arméniens de sa région est de 120 000
        1915 : octobre: protestations internationales contre le massacre général des Arméniens, dans les deux camps
        1915 : décembre: ordre du ministre de l’intérieur turc de déporter aussi les orphelins et de ne laisser que les très jeunes enfants
        1915 : les chrétiens assyriens d’Irak sont massacrés par les Kurdes et les Turcs; 250 000 morts?
        1915 : persécutions par les Ottomans des Nestoriens et Syriens des régions d’Hakkari et Mardin
        1915 : exécution par les Ottomans de l’archevêque de Sirt Adai Ser
        1915 : février: les Arméniens de l’armée ottomane sont désarmés
        1915 : les forces ottomanes privilégient l’exécution par crucifixion pour les femmes arméniennes et assyriennes.
        1915 : janvier: destruction de 70 villages autour d’Urmia; exode de 25 000 Arméniens et Assyriens.
        1915 : des missionnaires allemands découvrent dans le village d’Haftawan près de Salmas 750 corps décapités dans les puits et les citernes. Le général turc avait promis une indemnité pour chaque tête.
        1915 : A Teberma, martyre de plusieurs dignitaire religieux assyriens par les Turcs, dont l’évêque Mar Dinkha.
        1915 : massacre d’Assyriens dans le village de Gulpashan près d’Urmia; les hommes sont fusillés et les femmes sont violées
        1915 : mars: massacre de 800 invalides dans le village assyrien de Salamas.
        1915 : attaque du village assyrien de Tel Mozilt par Turcs et Kurdes; tous les hommes valides sont fusillés le lendemain. Ensuite, on élimine les enfants (1500?); l’agha Ayoup Hamza éxecute personnellement le prêtre Gabrial.
        1915 : juin: le vali de Mossoul détruit le village assyrien de Tyari
        1915 : Cedet Bey, gouverneur de Van attaque Sirt avec le « bataillon des bouchers » (Kasap Tabouri) et y massacre tous les Assyriens. Il continue dans la région, avec une vingtaine d’autres villages.
        1916 : aout: abolition de la constitution de la « nation » arménienne dans l’empire ottoman et de ses droits religieux
        1916 : déportation des habitants chrétiens de Trébizonde
        1916 : décembre: déportation et dispersion des Grecs d’Amisos
        1917 : martyre du bahaï Mirza M. i Bulur Furush à Yazd
        1918 : 15000 Arméniens environ sont massacrés à Bakou en Azerbaïdjan.
        1918 : mars: assassinat du patriarche assyrien Mar Benyamin Shimon et de 150 hommes de sa suite par le chef kurde Simkoo
        1918 : massacre des Assyriens de Khoi en Iran par une tribu kurde. Les exécutions et tortures sont menées sous la surveillance de religieux; 700 victimes
        1918 : massacre des soldats assyriens au port de Sharabkhane par les Turcs et les musulmans de Tabriz
        1918 : massacre des 6000 Assyriens réfugiés à la Mission Française; mutilations diverses menées par Arshad el Hemayoun.
        1920 : fatwa du sheyhül’Islam contre les républicains laïcs en Turquie: « est-il permis de tuer ces rebelles? c’est un devoir de le faire »
        1920 : martyre du bahaï Haji Arab à Sultanabad
        1920 : assassinat à Smyrne d’un jeune Turc anonyme ayant apostasié
        1920 : un apostat de Bassorah est menacé de mort par son propre frère
        1920 : février: après le départ des troupes françaises, les derniers Arméniens de Cilicie sont massacrés
        1920 : condamnation à mort de l’évêque de Trébizonde par la cour martiale d’Ankara
        1920 : l’évêque de Zile en Anatolie meurt en prison
        1920 : les wahhabites égorgent 900 pélerins près de la Mecque
        1921 : martyre du bahaï Mirza Yakup i Muutaahidih à Kirmanshah
        1921 : le turc Shamseddin se convertit à Smyrne; son corps est retrouvé peu après
        1921 : juin: massacre de centaines de Grecs prisonniers à Samsun
        1922 : loi yéménite imposant la conversion aux orphelins infidèles
        1922 : discours d’Ataturk à l’assemblée: « ces fonctions (sultanat…) s’acquièrent par la violence et la contrainte ».
        1922 : destruction de l’église de la dormition de Nicée-Iznik
        1922 : expulsion violente des Arméniens de la région de Smyrne
        1922 : un apostat d’Assiout en Egypte est persécuté, mis en jugement et disparait.
        1922 : avril: loi turque sur la confiscation des biens de toutes les personnes ayant quitté la Cilicie
        1922 : loi de conversion forcée des orphelins au Yémen, concernant les juifs y compris à l’âge adulte
        1922 : septembre: massacre de chrétiens à Smyrne par les Turcs
        1922 : septembre: lynchage du patriarche orthodoxe de Smyrne Chrysostomos
        1923 : scandale en Egypte: la féministe Hojda Chaaroui jette son voile en public
        1923 : septembre: loi turque interdisant le retour des minorités en Anatolie orientale
        1923 : les Turcs attaquent le monastère assyrien de Dair al Salib et tuent tous ses occupants, en réponse aux attaques des Kurdes de Sheikh Saed.
        1923 : aout: à Kirkuk, des femmes assyriennes sont attaquées par des bouchers turkmènes au bazar; nombreux blessés, deux enfants tués.
        1924 : la secte syrienne des Nusayris change de nom pour tromper les persécutions sunnites et devient la secte des Alaouites
        1924 : abolition des tribunaux religieux en Turquie, vestiges de l’inquisition ottomane
        1924 : la commission temporaire sur l’esclavage de la SDN écrit: « la traite des esclaves est ouvertement pratiquée dans plusieurs Etats musulmans, dans la péninsule arabique en particulier , et surtout dans le Hedjaz »
        1924 : malgré l’occupation britannique en Inde, la loi sur l’apostasie est toujours en vigueur dans l’Etat de Bhopal
        1924 : à la Mecque, les wahhabites détruisent à nouveau toutes les décorations, tapis, motifs divers
        1925 : révolte islamiste et kurde du sheyk de la secte des Naksibendi contre la république turque
        1925 : la cour suprême religieuse du Caire déclare que la foi bahaï est une hérésie dangereuse
        1925 : le cheik d’Al Azhar Ali Abd ar Raziq est radié de l’université et interdit de publication par ses pairs pour avoir proposé une séparation entre la religion et de l’Etat
        1925 : en Egypte, interdiction du livre d’Abdel Raziq « Islam et Principes de gouvernement » pour hérésie.
        1925 : appel au jihad des Kurdes contre « le gouvernement athée d’Ankara »
        1925 : les wahhabites détruisent à nouveau les cimetières en s’appliquant, avec l’appui des théologiens, à raser les tombes des saints
        1925 : les wahhabites organisent la destruction des souks de Médine, des hamamns, des cafés et l’incendie de bibliothèques.
        1926 : agressions contre les bahaïs à Jahrum
        1926 : mise en évidence d’un important trafic d’esclaves au Soudan du sud
        1926 : mars: le recteur de l’université Al Azhar contre le dévoilement des Egyptiennes
        1926 : fondation de l’association islamiste indonésienne Nahdatul Ulema
        1926 : interdiction en Egypte du livre de Taha Hussein « Poésie Pré-Islamique ».
        1926 : les wahhabites, regroupés dans la caste des Ikhouans, contestent l’usage de l’électricité, des automobiles, de la photographie, des miroirs; ils acceptent seulement les fusils.
        1927 : fatwa d’Ibn Saoud contre les chiites
        1927 : fondation de la Taglibhi Jamaat, « société de la propagation de la foi »
        1927 : 300 femmes sont tuées au Turkménistan communiste pour avoir enlevé leur voile; tous les meurtriers étaient des membres de leurs familles
        1927 : l’URSS reconnait Ibn Seoud comme roi d’Arabie
        1927 : les Ikhouans wahhabites attaquent le Koweit, l’Irak, le Yémen, la Jordanie.
        1928 : incendie du palais du roi d’Afghanistan jugé trop réformiste par les religieux
        1928 : fondation des Frères Musulmans en Egypte
        1928 : fondation en Egypte des Frères Musulmans; principe: « pas de Constitution, si ce n’est le Coran »
        1928 : le roi d’Afghanistan demande à sa femme de se dévoiler en public; le scandale auprès des religieux est tel que le roi doit abandonner ses idées d’émancipation des femmes
        1929 : le roi d’Afghanistan est contraint à la fuite par les religieux
        1929 : le poète Khamza est assassiné par des islamistes ouzbeks
        1929 : passage de la dernière caravane d’esclave noirs à travers le Sahara
        1929 : élimination par la tribu des Saoud des groupes de guerriers fanatisés et puritains Ikhwans
        1929 : les Ikhwans d’Ibn Saoud saccagent le cimetière de Baqi à Médine, où est enterrée Fatima, fille de Mahomet et adorée par les shiites
        1929 : août: les juifs demandent l’aménagement du mur des Lamentations; pogroms à Jérusalem, Hébron, Safed; pour faire cesser les violences, les Britanniques repoussent cette demande.
        1930 : dissolution des corps d’Ikhouans dans l’armée saoudienne après leurs excès
        1930 : émeute islamiste à Menemen en Turquie: lynchage et décapitation publique de trois agents de police
        1930 : élimination des derniers trafiquants d’esclaves du Maroc par l’armée française
        1930 : assassinat d’un prêtre assyrien dans le village de Sarsang
        1930 : le paquebot français Asia, chargé de convoyer des pélerins, explose près du Yémen; 150 morts écrasés, éclatés par des bonbonnes d’éther, dévorés par les requins. Les marins tentent de sauver les pélerins, mais ils sont en prière…
        1930 : émeutes dues à l’exigence saoudienne de prélever des germes dans les selles des pélerins; refus des Iraniens de procéder pour leurs femmes.
        1930 : constitution de la milice religieuse saoudienne « pour le commandement du bien et la prévention du mal »; les médecins saoudiens expliquent leur très mauvais état physique et intellectuel à la consanguinité traditionnelle dans les tribus bédouines dont ils sont issus (très nombreux cas d’obésité et de rachitisme); ils doivent faire observer à la population de multiples interdictions et poursuivre les individus qui ne se rendent pas à la prière.
        1931 : création du premier mouvement islamiste en Algérien, d’origine salafiste et rigoriste, l’Association des Oulémas Musulmans, par Ben Badis.
        1931 : l’écrivain Taha Hussein est expulsé de l’université par le ministre pour ses intérêts pour la littérature pré-islamique
        1932 : scandale en Egypte après la conversion d’un jeune homme au protestantisme à l’université américaine
        1932 : massacre de chrétiens assyriens d’Irak
        1933 : massacre des chrétiens nestoriens d’Irak
        1933 : massacre des Nestoriens irakiens après le départ des Britanniques
        1933 : l’orientaliste anglais Rutter écrit: « dans toute l’Arabie, à l’exception d’Aden, l’esclavage existe en tant qu’institution parfaitement normale »
        1933 : massacre des chrétiens « assyriens » en Irak au moment de la proclamation de l’indépendance
        1933 : l’armée irakienne mitraille 1000 réfugiés chrétiens chaldéens
        1933 : en Irak, exil du patriarche Kinkha IV aux USA devant les persécutions contre les nestoriens
        1933 : aout: au village de Kouba près de Bab Chikchik, 4 Assyriens sont attaqués; deux morts, deux blessés.
        1933 : aout: l’armée irakienne massacre des Assyriens à Mossoul.
        1933 : aout: le sous préfet de Zakho Al Dibuni torture à mort 46 Assyriens.
        1933 : aout: massacre des Assyriens au village de Simel; toute la population est éliminée. les prêtres sont mutilés; les femmes violées et humiliées; les voitures roulent sur les enfants; la liste des victimes est en cours de publication par les autorités assyriennes actuelles.
        1933 : aout: 600 Assyriens sont massacrés dans les villages de la région de Dohuk.
        1933 : aout: le prêtre assyrien Assani , de la tribu Lawan est étranglé
        1933 : mars: emprisonnement du patriarche assyrien en Irak pour avoir demandé l’autonomie de sa communauté; il est libéré par les Britanniques
        1933 : massacre de 600 chrétiens dans la région de Mossoul; destruction de 65 villages nestoriens et conversions forcées.
        1933 : aout: le prêtre assyrien Shmiwal de la tribu Nodis est assassiné
        1933 : aout: le prêtre assyrien Giwargis de la tribu Baz est assassiné
        1933 : aout: le prêtre assyrien Masikh de la tribu Tiyari est assassiné
        1933 : aout: le prêtre assyrien Shmoel de la tribu Diz est assassiné
        1933 : aout: le prêtre assyrien Sada de la tribu Lawan est décapité
        1933 : aout: le prêtre assyrien David de la tribu Tkhuma est assassiné
        1933 : aout: le prêtre assyrien Adam de la tribu Tkhuma est enterré vivant.
        1933 : aout: des Assyriens sont massacrés dans les villages de la région de Amadiyah. 12 villages détruits
        1933 : aout: des Assyriens sont massacrés dans les villages de la région de Shaikan: 15 villages détruits.
        1933 : naissance du célèbre prédicateur saoudien Kichk, qui remercie son Dieu de l’avoir rendu aveugle au cours de son enfance. Il se sert ensuite de sa cécité pour éclipser ses rivaux
        1934 : persécution des Bahaïs en Iran
        1934 : fermeture des écoles bahaïs à Téhéran
        1934 : pogrom de Constantine; pillage et 25 morts
        1934 : interdiction de l’enseignement de l’hébreu en Irak
        1934 : la loi égyptienne impose 10 conditions strictes pour l’édification d’une nouvelle église; la loi ne s’applique pas aux mosquées
        1934 : les chrétiens assyriens d’Irak demandent la protection du Mandat européen.
        1934 : pogrom à Constantine
        1934 : pogrom de Constantine: 25 morts
        1935 : élimination totale de la tribu yazidi des Mihirkân
        1935 : pogroms en Algérie
        1935 : les islamistes égyptiens s’attaquent aux confréries soufies mais échec de la tentative
        1935 : le voile n’est plus obligatoire pour les Iraniennes
        1936 : fondation en Yougoslavie de l’association Al Hidaje, la « Voie Droite »,islamiste rigoriste, inspirée par les salafistes et Frères Musulmans
        1936 : mort de Mohammad Hossein Naini, théoricien de l’Etat islamiste
        1936 : C.G. Jung à propos d’Hitler:  » La religion d’Hitler est la plus proche qui soit de l’islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à goûter le plaisir. Comme l’islamisme, elle prêche la vertu de l’épée. » (Entretiens et Interview, p. 94…)
        1936 : le théologien indien Maulavi Zafar Ali Khan déclare à Lahore:  » Si les musulmans, au cours de leurs périondes de gouvernement et de domination, ont levé l’épée pour étendre leurs territoires et pour réduire à l’esclavage les autres peuples, cela n’a rien à voir avec le jihad »
        1937 : interdiction en Iran des sépultures zoroastriennes
        1937 : l’esclavage reste légal au Koweit, au Qatar, en Arabie, à Oman, au Yémen
        1937 : août: massacre de chrétiens en Syrie
        1938 : début des émissions en arabe dans les radios nazies
        1938 : boycott des juifs en Egypte
        1939 : découverte de 3 bombes dans des synagogues du Caire
        1939 : publication de Mein Kampf en arabe par le frère de Nasser
        1940 : création à Berlin d’une commission pour la coopération des pays arabes
        1940 : fondation de l’organisation Jeunes Musulmans par Izetbegovitch sur le modèle des islamistes égyptiens, qui collabore ensuite avec les nazis.
        1941 : installation du dirigeant palestinien Al Husayin en Allemagne
        1941 : persécution des juifs en Libye
        1941 : un marché aux esclaves fonctionne toujours à la Mecque
        1941 : massacre de juifs à Bagdad, avec l’appui des autorités: env. 170 morts
        1941 : fondation par l’Egyptien Mawdoudi de la Jamaat-e Islami « avant garde de la révolution islamique »
        1941 : mars: fondation en Yougoslavie du parti Mladi Musulmani, «  »Jeunes Musulmans », toléré ensuite par les nazis
        1941 : avril: les fascistes de l’Etat Croate tolèrent la minorité musulmane alliée aux nazis
        1941 : constitution sous la protection du mufti de Jérusalem al Husseini d’une division SS musulmane Handjar (« le Poignard »)
        1941 : l’ancien mufti de Jérusalem al Husseini dirige l’Institut Islamique de Berlin
        1941 : devant la pression des religieux, le shah d’Iran doit imposer à nouveau le tchador
        1941 : recréation des bataillons de travailleurs forcés pour les mobilisables arméniens et grecs
        1941 : pogrom à Baghdad
        1941 : novembre: rencontre scellée par une poignée de main entre Hitler et le grand mufti de Jérusalem
        1941 : massacre de la gorge de Koritska Jama en Bosnie par la division SS Hanjar
        1942 : loi fiscale discriminatoire du Varlik Vergisi en Turquie contre juifs et chrétiens; nombreuses ruines; imitation des régimes fascistes =>1944
        1942 : destruction de la maison du Bab en Iran
        1942 : pillage des biens juifs à Benghazi et déportation dans le désert
        1943 : début d’activité du groupe terroriste iranien Fida’iysani Islam =>1955
        1943 : reprise du trafic d’esclaves en Arabie saoudite, après la levée de la surveillance de la marine britannique
        1943 : déclaration d’Himmler: « Je n’ai rien contre l’islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat.
        1943 : organisation par le mufti de Jérusalem Al Husseini de la division SS Hanjar (Sabre) de 20 000 hommes environ
        1943 : un pélerin iranien est décapité après une fatwa d’un tribunal religieux de la Mecque; il était d’avoir souillé les lieux saints avec des vêtements portant des traces d’excréments; le roi Ibn Seoud se vante de cette affaire auprès des Américains, en précisant que cette saleté est typique des Iraniens.
        1943 : Izetbegovitch accueille à Sarajevo Faiçal Al Hussein, inspirateur des divisions SS musulmanes
        1943 : l’Iran interdit le pélerinage à la Mecque pour ses ressortissants
        1944 : martyre de 3 bahaï à Shahrud
        1944 : persécutions contre les bahaïs à Abadih
        1944 : attaque du quartier juif de Damas
        1944 : discours féministe de Jinnah au Pakistan:  » Nous sommes victimes de coutumes maléfiques. C’est un crime contre l’humnaité d’enfermer nos femmes entre quatre murs comme des prisonnières »
        1945 : émeutes antijuives et antichrétiennes en Egypte; églises et synagogues détruites
        1945 : pogrom à Tripoli en Libye
        1945 : pogroms en Libye
        1945 : la Voie Droite Bosniaque est dissoute pour collaboration avec les nazis
        1945 : massacre des Assyriens en Azerbaidjan iranien (plaintes auprès de l’ONU par le patriarche Mar Eshai Shimun XXIII)
        1945 : élaboration des statuts de la Ligue Arabe: aucune allusion aux minorités dans les pays arabes et aucune référence aux Droits de l’Homme
        1946 : début de la vague de destruction d’églises coptes en Egypte
        1946 : assassinat de Kasrawi tabriz, historien et juriste iranien accusé d’incroyance par les Fida’iyyani Islam
        1946 : mars: l’écrivain iranien Ahmed Kusravi est assassiné par des membres de s associations Unionistes Islamiques
        1946 : à Adda en iran, un Assyrien du nom de Charles est mutilé, ses deux bras sont coupés, il est ensuite brûlé à l’essence.
        1946 : à Mushawa en Iran, l’Assyrien Eramyah est énucléé puis torturé à mort.
        1946 : à Khananisha en Iran, l’Assyrien Abraham est obligé de manger ses doigts devant ses parents.
        1946 : à Khanashiva en Iran, le prêtre assyrien Giwargis est découpé en morceaux dans son église Sainte Marie.
        1946 : dans la ville de Rezaieh en Iran, les autorités organisent un défilé de femmes et de petites filles nues assyriennes (information tirée de la plainte déposée auprès de l’ONU) .
        1946 : à Khanashiva en Iran, des femmes assyriennes sont humiliées puis violées dans l’ église Sainte Marie. Les hommes sont torturés.
        1947 : mesures de ségrégation contre les juifs en Egypte
        1947 : pogrom en Libye; env. 130 morts
        1947 : de jeunes enfants continuent d’être débarqués à Oman en provenant du Baluchistan
        1947 : mort de Joséphine Bakhita Soudanaise originaire du Darfour, vendue comme esclave à plusieurs reprises et torturée; racheté par un consul italien et canonisée par le pape en 2001
        1947 : pogrom à Aden ; environ 100 morts
        1948 : assassinat par un Frère Musulman du premier ministre égyptien
        1948 : pogrom à Alexandrie pendant une semaine; environ 150 morts
        1948 : pogroms en Libye
        1948 : pogroms au Maroc
        1948 : pogroms en Libye
        1948 : février: assassinat de l’imam Yahya, chef religieux du Yémen, par des islamistes
        1948 : attentats des Frères Musulmans égyptiens contre des commerçants juifs
        1948 : assassinat du premier ministre Nokrachy Pacha par un des Frères Musulmans
        1948 : fondation du Parti de la Libération islamique au Liban, qui prône la prise de controle de l’Etat par le violence
        1948 : Liquiat Ali Khan tente d’établir une constitution laïque au Pakistan; opposition des mollahs et la constitution ne sera jamais promulguée
        1949 : abolition de l’esclavage au Koweit
        1949 : pogroms en Syrie
        1949 : assassinat du premier ministre iranien Hajir par les Fadayene Eslam
        1949 : les islamistes indonésiens du Dar ul Islam se révoltent contre le gouvernement
        1949 : après une lutte contre les oulémas, les femmes syriennes obtiennent le droit de vote
        1949 : l’écrivain algérien Kateb Yacine qualifie le pélerinage de la Mecque « d’escroquerie »
        1950 : la sharia est la source principale de la loi en Syrie
        1950 : départ massif des juifs des pays arabes
        1951 : assassinat en Iran du premier ministre par la Fida iysani Islam
        1951 : assassinat du premier ministre iranien Ali Razmar par le Fadayene Eslam
        1951 : assassinat du roi Abdallah de Jordanie par un membre du Jihad Mukadess, organisation terroriste de l’ancien mufti de Jérusalem
        1951 : le parti démocratie de Turquie crée des écoles spéciales religieuses pour les imams, dont le nombre s’accroit sans controle pendant 30 ans
        1951 : assassinat du général Razmara dans la grande mosquée de Téhéran par les Fedayan Eslam
        1951 : fondation du parti islamiste PAS en Malaisie, qui tente pendant dix ans d’islamiser la société
        1951 : assassinat par un islamiste du premier ministre laïc Liquiat Ali Khan
        1951 : juin: la commission des fatwas égyptiennes n’accepte pas l’abandon de l’excision des filles, considérant qu’il est souhaitable de la pratiquer parce qu’elle modère la nature: « les théories médicales relatives aux maladies… ne sont pas constantes… De ce fait, il n’est pas possible de s’y fier pour dénigrer la circoncision féminine. Le Législateur sage, expert et savant a une sagesse et s’en sert pour redresser la création humaine. Les expériences nous ont appris avec le temps que les faits nous dévoilent ce qui a été caché concernant la sagesse du Législateur en ce qu’il a légiféré. »
        1951 : impression massive du Protocole des Sages de Sion en Egypte
        1952 : destruction de l’église copte de Suez
        1952 : pogroms anti juifs et chrétiens à Suez
        1952 : en Turquie, reprise des cours de religion dans les écoles de campagnes
        1952 : tentative d’assassinat du docteur Fatemi par un membre des Associations Unionistes Islamiques
        1952 : le gouvernement égyptien s’empare de 1500 acres de terre appartenant à l’église copte; une partie (800) est restituée ensuite ; procès intenté en 1996
        1952 : les lois jordaniennes sont fondées sur la sharia
        1952 : les féministes égyptiennes réclament le droit de rentrer au parlement; les ulémas d’Al Azhar rédigent alors une longue fatwa qui leur interdit pour ces raisons (entre autres): -les femmes n’ont pas de capacité intellectuelle suffisante -les femmes, en raison de leur nature, sont exposées à des dangers qui peuvent leur faire perdre la raison et toute bienséance… – la loi islamique n’accorde au témoignage d’une femme que la moitié de la valeur de celui d’un homme,etc…
        1952 : juin: loi adoptée en Egypte sur les infidèles bahaïs: « les jugements des apostats bahaïs doivent être entièrement appliqués, jusque dans le détail »
        1952 : Nasser prend le pouvoir en Egypte avec l’appui des Frères Musulmans, qu’il combattra ensuite
        1953 : note de l’ambassadeur français en Arabie saoudite, qui signale l’activité de raccolage de missionnaires saoudiens d’origine sénégalaise, qui prélèvent toujours de jeunes garçons vendus ensuite à Jeddah ou à la Mecque »
        1953 : les frères Musulmans demandent la dissolution des ordres soufis égyptiens; demande rejetée
        1953 : mars: fatwa sunnite d’hérésie à Karachi contre l’école de réforme islamique de Déoband; fatwa affichée sur les murs avec dénonciation des membres de la « secte »
        1953 : politique d’islamisation du quartier chrétien de Jérusalem par le gouvernement jordanien: interdiction d’achat de terrain et contrôle des institutions.
        1953 : le journal saoudien el Ryad est interdit par les wahhabites par méfiance envers l’imprimerie
        1954 : tentative d’assassinat par un frère musulman de Nasser
        1954 : tentative d’assassinat contre Nasser par les Frères Musulmans
        1954 : le dignitaire religieux de la région de Feni au Bangladesh édicte une fatwa régionale qui interdit aux femmes de voter; interdiction toujours en vigueur en 2002
        1954 : les Frères Musulmans en Egypte deviennent une organisation de masse avec 500 000 militants
        1955 : persécutions des Bahaïs en Iran
        1955 : attaques dans la presse pakistanaise de l’Encyclopédie de l’Islam rédigée par des universitaires surtout occidentaux
        1955 : émeutes anti juives et chrétiennes en Turquie; pillage des églises et des magasins
        1955 : destruction du sanctuaire bahaï par l’armée
        1955 : martyre de 7 bahaïs à Yazd
        1955 : abolition des tribunaux islamiques en Egypte par Nasser
        1955 : tentative de meurtre du premier ministre iranien Ala par les Associations Unionistes Islamiques
        1955 : 55 églises d’Istanbul sont brûlées; 46 autres saccagées
        1955 : septembre: émeutes antijuives à Izmir
        1955 : suppression en Egypte du Tribunal Suprême Musulman
        1955 : le trésor saoudien est en faillite par la faute des gouts luxueux du roi et par sa mauvaise gestion
        1956 : en réponse à l’attaque sur Suez, Nasser expulse des dizaines de milliers de juifs et confisque leurs biens.
        1956 : pendaison en Egypte du chef des Frères Musulmans, partisan du jihad contre tout régime qui n’applique pas la charia
        1956 : fondation du parti de l’Oumma au Soudan
        1956 : malgré les réactions des religieux soutenus par les oulémas d’Al Azhar, les Egyptiennes obtiennent le droit de vote
        1957 : avril: les Britanniques tentent d’interdire l’excision des filles à Aden; devant les risques de révolte, ils stoppent la réforme.
        1957 : mort du Malin Abderramane al Ifriki, qui après son retour du pélerinage à la Mecque, devient un théoricien du wahhabisme en Afrique, et produit de nombreux ouvrages d’incitation au jihad.
        1958 : coup d’Etat du général Abboud au Soudan; début de l’islamisation forcée du Sud, sous le slogan « Un pays, une langue, une religion »
        1958 : pogrom à Aden
        1959 : les romans de l’écrivain égyptien Naguib Mahfouz sont censurés par l’université Al Azhar
        1960 : essai de réforme du ramadan par Habib Bourguiba en Tunisie; échec face aux réactions du mufti de Tunis
        1960 : vente en Arabie saoudite d’esclaves à des Touaregs, pour les rembourser du prix de leurs voyages
        1960 : les bahaïs d’Egypte sont dispersés; propriétés confisquées, assemblées dissoutes
        1960 : Nasser édicte une loi prohibant l’activité des BahaÏs en Egypte; tous leurs biens sont confisqués
        1960 : février: à Chichawatni, assassinat d’Esther John, une femme pakistanaise, par un de ses frères, parce qu’elle avait apostasié
        1960 : un journal saoudien décrit Eichmann: « l’homme qui peut être fier d’avoir tué cinq millions de juifs. »
        1960 : des islamistes égyptiens exilés fondent l’université islamiste de Médine
        1961 : selon un article d’un journal nigérian, des jeunes enfants sont retrouvés en Arabie comme esclaves
        1961 : en Irak, une loi interdit l’amputation de l’oreille pour les réfractaires au service militaire; mais la tradition perdure
        1961 : promulgation de l’Ordonnance islamique de la Famille au Bangladesh, qui légalise la domination de la femme et la polygamie
        1961 : la constitution de la Somalie affirme que l’Etat est islamique
        1961 : pogroms en Tunisie pendant la crise de Bizerte.
        1961 : juin: en Algérie, assassinat du musicien juif Sheik Raymond
        1962 : attaque d’Al Bahi, universitaire à Al Ahzar contre les orientalistes occidentaux
        1962 : abolition officielle de l’esclavage en Arabie Saoudite; le phénomène devient plus discret
        1962 : il y avait entre 100 et 250 000 esclaves en Arabie saoudite avant l’abolition officielle
        1962 : tentative d’assassinat du président indonésien Sukarno par le Darul Islam
        1962 : fondation de la Ligue Islamique Mondiale par l’Arabie Saoudite: organisme de propagande, de soutien à la construction de mosquée et publications de centaine de millions de textes wahhabites dans le monde
        1962 : à Barwaq en Irak, le chef kurde Mustafa Barzani exécute 33 Assyriens.
        1962 : profanation du cimetière juif d’Oran
        1962 : juillet: pogrom d’Oran
        1962 : promulgation de la constitution du Koweit:

        « Art. 2: la religion de l’Etat est l’islam et la sharia doit être la source principale de la législation.

        Art. 4: le Koweit est un émirat héréditaire, la succession doit se trouver parmi les descendants de Mubarak al Sabah.

        Art. 9: la famille est la base de la société. Elle est fondée sur la religion, la moralité, le patriotisme.

        Art. 12: l’Etat protège l’héritage de l’islam et des Arabes et contribue à l’avancement de la civilisation humaine.

        Art. 19: l’héritage est un droit régi par la sharia islamique

        Art. 35: la liberté de croyance est absolue; l’Etat protège la liberté de religion, en accord avec les coutumes établies, en vérifiant qu’elle n’entre pas en contradiction avec l’ordre public et la moralité.

        1962 : révolte dans le Nadj saoudien contre la scolarisation des filles
        1962 : création d’un ministère de la justice en Arabie Saoudite pour rationaliser les décapitations et moderniser les amputations
        1963 : en Turquie laïque, mise en évidence de l’existence de la polygamie: 3,7 millions d’hommes mariés, et 4,2 millions de femmes mariées
        1963 : fondation en Algérie, à partir du FLN, du groupe « Les valeurs islamiques », pour repousser l’occidentalisation et instaurer un Etat islamique
        1963 : publication en bloc à Lahore du manuel du théologien pakistanais Abdul Ala Mawdudi « La punition de l’Apostat selon la loi islamique », qui énumère toutes les sources coraniques légitimant son exécution. La troisième partie a pour titre: « L’exécution de l’apostat: considération rationnelle »:  » Les critiques les plus probables contre l’exécution de l’apostat sont: 1. l’idée est contre la liberté de religion, etc… (L’islam) n’est pas seulement une religion, dans le sens moderne du mot, mais un ordre complet de vie… » Ce penseur a une influence très forte dans l’islam contemporain, tout particulièrement au Pakistan.
        1964 : déposition du roi Saoud pour alcoolisme avéré
        1964 : la conférence des pays arabes de Mogadiscio condamne l’esclavage des hommes, mais ne mentionne pas les femmes dans le texte
        1964 : massacre en Indonésie de 200 à 600 000 paysans chinois et communistes par des milices de jeunes musulmans soutenus par l’armée: « ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson »
        1964 : expulsion de 10 000 Grecs d’Istanbul
        1964 : expropriation des Grecs des îles turques d’Imbros et Ténédos en contradiction avec le Traité de Lausanne sur la protection des minorités dans ces îles
        1964 : fin réelle de la traite des esclaves à Zanzibar.
        1964 : l’hebdomadaire de l’armée égyptienne note: « Par essence, le juif n’a aucune qualité pour porter les armes. »
        1964 : Nasser déclare à un journal néo-nazi allemand: « Personne ne prend au sérieux le mensonge des 6 millions de juifs assassinés. »
        1964 : pogroms anti-communistes en Indonésie par les milices islamistes; conversions forcées nombreuses et favorisées par la dictature
        1965 : le manuel militaire égyptien présente la guerre contre Israel comme un djihad et cite le Coran: « tuez les partout où vous les atteindrez »
        1965 : vague d’antisémitisme en Algérie; fuite de la communauté juive
        1965 : pogrom à Aden
        1965 : fatwa de meurtre du premier ministre iranien Ali Mansour par l’ayatollah Alozma Milami
        1965 : assassinat du premier ministre iranien Ali Mansour par les Associations Unionistes Islamiques
        1965 : selon les autorités égyptiennes, les Frères Musulmans projetaient l’assassinat de Nasser et de la chanteuse Oum Kalsoum
        1965 : assassinat du premier ministre iranien Mansour par un étudiant en théologie
        1965 : les oulémas et les milices musulmanes servent d’auxiliaires à l’armée indonésienne au cours de la répression sanglante contre le parti communiste
        1965 : en Indonésie, début de la grande vague de massacre des partisans communistes décidée par la dictature et mise en place avec l’aide des Bansa, la milice du parti islamique Ansar: un million de morts environ (chiffres connus en 1998)
        1965 : les oulémas de al Azhar édictent une fatwa autorisant l’assassinat du président de la Tunisie Bourguiba, qui avait émis l’idée d’une paix avec Israel
        1965 : proclamation à la Mecque du roi Fayçal d’Arabie Saoudite: « Vous avez été appelé à dresser le drapeau du jihad dans la voie de Dieu. Le jihad n’est pas seulement le fait de prendre un fusil ou lever le sabre. Le jihad est de s’inspirer du livre de Dieu et de l’exemple du prophète… »
        1965 : déclaration du théologien pakistanais Al Maudowdi:  » dans la terminologie de la sharia, qital et jihad sont des choses différentes. Qital s’applique à l’agression militaire entreprise contre les armées ennemies. Jihad s’applique à l’effort global entrepris par la nation vers le succès des objectifs pour lesquels la guerre a commencé. »
        1965 : malgré l’interdiction officielle de l’esclavage, l’Arabie Saoudite importe encore des castrats pour la garde des lieux saints.
        1967 : un militaire syrien auteur d’une phrase anticléricale dans un journal de l’armée est condamné à la prison à vie
        1967 : slogan syrien employé au cours de la guerre des six jours: »d’abord les gens du samedi, puis les gens du dimanche »
        1967 : les juifs égyptiens sont parqués dans des camps au cours de la guerre des 6 jours
        1967 : pogrom en Libye à l’occasion de la guerre des six jours
        1967 : pogroms en Tunisie
        1967 : le Congrès Islamique Mondial d’Amman déclare qu’il faut considérer les juifs vivants dans les pays arabes comme « des ennemis mortels »
        1967 : pogrom à Aden
        1967 : incendie volontaire de la grande synagogue de Tunis
        1967 : saccage de l’église de Sainte Anne à Imbors avec la complicité des autorités
        1967 : septembre: Congrès Mondial Islamique en Jordanie; on y décide que tous les gouvernements musulmans doivent traiter les juifs « en ennemis mortels ».
        1967 : publication en Egypte du texte antisémite « Le protocole des Sages de Sion »
        1967 : le temple Shivala de Srinagar est souillé et pillé
        1967 : pogrom et pillage des magasins juifs en Tunisie
        1968 : fondation de la secte musulmane Darul Arqam par Ashaari Mohammed, en Malaisie; son but est le retour aux sources, au VIIème siècle, dans la vie quotidienne; les tables et chaises sont interdites
        1968 : création de l’Organisation de la Jeunesse Musulmane à Kaboul
        1968 : au Soudan, le théologien réformateur Taha est condamné pour apostasie et ses livres sont brûlés (pendu publiquement en 1985)
        1968 : confiscation de 15 églises coptes au Caire par le ministère des affaires islamiques.
        1969 : coup d’Etat en Somalie, et tentative de mise en place d’une synthèse entre islam et socialisme
        1969 : création de l’Organisation de la Conférence Islamique
        1969 : fondation en Malaisie du mouvement Dakwah, « Appel à l’islam et à la prédication »
        1969 : au Liban, procès et exil du marxiste syrien Sadiq al Azm, pour sa critique de la pensée musulmane; il a été acquitté grâce à ses appuis politiques
        1969 : Khomeyni prononce à Nadjaf 13 discours qui seront la base de son livre « Le Gouvernement Islamique »; il y développe le thème de la haîne des juifs, accusés de conspirer partout contre l’islam
        1969 : avril: la militante assyrienne Margaret Giwargis est assassinée par des Kurdes à Aqare Sorya; elle était surnommée « la Lionne Assyrienne ».
        1969 : exécution de juifs à Bagdad
        1970 : victoire aux élections étudiantes des islamistes afghans
        1970 : Suisse Le vol SR-330 Zurich – Tel Aviv s’écrase dans une forêt à proximité de Würenlingen, tuant tous ses 47 occupants29. Une bombe placée par le Front populaire de libération de la Palestine explose 9 minutes après le décollage
        1970 : publication clandestine à Sarajevo de Déclaration Islamique d’Alija Izetbegoviç, en partie influencée par les Frères Musulmans; en exergue: »NOTRE BUT: L’ISLAMISATION DES MUSULMANS. NOTRE DEVISE:CROIRE ET COMBATTRE ». « Il ne peut pas y avoir de paix ou de coexistence entre la foi islamique et les institutions sociales et politiques non-islamiques »
        1971 : la constitution égyptienne estime que « les principes de la charia islamique sont une source principale de la législation ». => 1980
        1971 : exécution d’un inconnu pour apostasie au Qatar
        1971 : l’armée du Pakistan envahit le Bangladesh et massacre des centaines de milliers de civils, et violant 200 000 femmes selon les estimations internationales; l’armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n’a tenté de l’arrêter.
        1971 : Kadhafi crée un fond du jihad pour aider les islamistes dans le monde
        1971 : en Egypte, libération progressive des Frères Musulmans emprisonnés
        1971 : fondation en Malaisie de l’ABIM, Ligue de la Jeunesse Musulmane Malaisienne, d’inspiration Frères Musulmans, pour purifier la religion des jeunes paysans malais
        1971 : le shah interdit toute critique de la religion en Iran
        1971 : assassinat d’un rabbin dans une rue de Tunis
        1972 : destruction d’une église copte au Caire
        1972 : le syriaque est autorisé dans l’éducation en Irak; la mesure n’est toujours pas appliquée
        1972 : incendie de l’église de Khanka en Egypte, en réaction à l’apostasie de deux jeunes musulmans à Alexandrie
        1972 : Conférence Islamique de Lahore: mise hors la loi de la secte réformiste des Ahmadis et début de leur persécution officielle
        1973 : création en Egypte de camps d’été pour étudiants voulant suivre une « voie islamique pure » avec formation idéologie et vie quotidienne adéquate
        1973 : en Algérie, assassinat par des islamistes du poète Jean Sénac
        1973 : fondation du Jihad Islamique égyptien
        1973 : début du mouvement de transformation forcée d’églises coptes en mosquées
        1973 : selon la Constitution du Pakistan, les listes électorales des musulmans et des minorités sont séparées
        1973 : constitution du Pakistan: « L’islam est religion d’Etat au Pakistan…Nul n’a qualité pour être élu président s’il n’est pas musulman. »
        1973 : premiers contacts d’Oussama ben Laden avec les islamistes
        1973 : promulgation de la constitution de Bahrain: « Art. 1: Bahrain est un Etat arabe islamique… le régime de Bahrain devra être héréditaire. Art.2: l’islam devra être la religion de l’Etat. La sharia islamique devra être la source principale de la législation. Art.22: la liberté de conscience est absolue. L’Etat devra garantir l’inviolabilité des lieux de culte et la liberté de pratiquer des rites, de faire des processions religieuses et des réunions, en accord avec les coutumes pratiquées dans le pays.
        1974 : création au Liban par l’imam pro-iranien Moussa Sadr du Mouvement des Deshérités et de sa milice Amal
        1974 : début de la participation du parti islamiste turc au pouvoir , le MSP; chaque ministre impose ses vues dans son domaine d’intervention: censure des films considérés comme obscènes, limitation de la vente de bière, salles de prières dans les administrations
        1974 : avril: tentative de coup d’Etat islamiste à l’académie militaire d’Héliopolis en Egypte.
        1974 : mort du théologien égyptien renommé Muhammad Abu Zahra, qui conseille l’application de la peine de mort à l’apostasie, l’adultère et le meurtre hors des vengeances familiales
        1974 : le code pénal pakistanais reconnait l’inégalité des témoignages entre musulmans et non-musulmans.
        1974 : modifications dans le code pénal pakistanais: ajout de 5 ordonnances issues de la sharia, contre entre autres la boisson, le jeu et l’adultère. Imposition des sanctions islamiques comme le fouet ou l’amputation.
        1974 : expansion du wahhabisme au Proche-Orient due à l’afflux des pétro-dollars
        1974 : les wahhabites saoudiens prennent le contrôle de la presse et du cinéma égyptien: « c’est une formidable régression » (Louis Awad, philosophe égyptien)
        1975 : persécutions des chrétiens de Midyat (Turquie) par les Kurdes
        1975 : début de l’islamisation forcée de la minorité bouddhiste du Bangladesh
        1975 : des Palestiniens tirent sur une foule inaugurant l’église d’Ain el-Remmaneh, tuant 4 personnes; cet événement marque le début de la guerre du Liban
        1975 : Siad Barre, dirigeant la Somalie promulgue une loi familiale plus favorable aux femmes: protestation des autorité religieuses; arrestation de 23 chefs et 10 exécutions
        1975 : fondation en Iran du groupe terroriste iranien « Détenteur de la Vérité du Coran »
        1975 : insurrection islamiste en Afghanistan, qui échoue
        1975 : création des premières banques commerciales islamiques à Dubai
        1975 : invasion du Timor Oriental chrétien: au moins 200 000 morts
        1975 : la Ligue Musulmane dominée par les Saoudiens demande aux Etats membres de persécuter activement la secte hérétique des Ahmadis
        1975 : A l’aéroport d’Orly des Palestiniens (FPLP) avec Carlos à leur tête tirent au lance-roquettes sur un avion de la compagnie israélienne El Al ; un avion yougoslave est touché, faisant 3 blessés.
        1975 : France : Carlos réattaque l’aéroport d’Orly (21 blessés) et obtient un avion pour s’enfuir à Bagdad.
        1975 : France : Tirs dans la zone internationale de l’aérogare d’Orly contre le comptoir d’El Al tuant une personne.
        1975 : avril: déportation violente par les Palestiniens des chrétiens libanais du village de Ayn el Assad
        1975 : mars: assassinat de Fayçal par un des 7000 princes de sa famille
        1975 : le meurtrier du roi Fayçal est décapité avec un sabre en or et sa tête est plantée sur une pique
        1976 : protestation de l’église copte contre les enlèvements, suivis de mariage et de conversion de force de jeunes filles chrétiennes
        1976 : février: aux Philippines, le Front Islamique de Libération Moro tue 21 passagers d’un bus
        1976 : détournement d’avion aux Philippines par le Front Islamique de Libération Moro: 13 morts
        1976 : massacre de chrétiens libanais dans les villes de Damour et Jiyé
        1976 : octobre: massacre de chrétiens libanais dans le village de Aichyé: 52 morts
        1976 : massacre de chrétiens libanais à Masser Beit-Ed Din
        1976 : en Irak, destruction par l’armée du village kurde chaldéen de Sheranesh; exil de toutes les familles
        1976 : décembre: l’église copte adresse une protestation officielle envers les autorités et Al Azhar concernant les rapts et viols de jeunes filles coptes par des islamistes, dont les mariages forcés sont ensuite avalisés
        1976 : janvier: découverte au sud de Beyrouth d’un charnier contenant les corps mutilés de 582 chrétiens « non-combattants »
        1976 : Khurshid Ahmad, directeur de la Islamic Foundation de Leicester, déclare à une conférence de dialogue avec les chrétiens:  » le jihad n’est pas directement la guerre, puisqu’il implique des manoeuvres d’abord pacifiques, mais la guerre a clairement sa place dans la largeur du jihad »
        1976 : au Koweit, l’émir annule la constitution, dissout l’assemblée, dénonce la liberté de la presse et ne prévoit pas d’autres élections
        1977 : février: le président de l’université de Damas est assassiné sur le campus par des islamistes
        1977 : massacre de 147 chrétiens par les Druzes dans la montagne du Chouf
        1977 : assassinat d’un ministre égyptien par le groupe  » Apostasie et Exil »
        1977 : les islamistes prennent le contrôle de l’Union des Etudiants Egyptiens
        1977 : fondation du groupe islamiste radical égyptien Société des Musulmans (surnommé par la police « Apostasie et Hégire »)
        1977 : la Société des Musulmans capture et assassine un ouléma égyptien
        1977 : la Société des Musulmans, appelée couramment Takfir (« celui qui excommunie les musulmans) prend pour chef Choukri Moustapha, qui excommunie tous les musulmans hors du groupe et les menace de mort selon la doctrine musulmane; le groupe devient une secte souhaitant revenir aux racines de l’islam.
        1977 : prise du pouvoir au Pakistan par Zia Ul Haq; début d’application stricte de la sharia, qui est la base idéologique du régime militaire
        1977 : pour amadouer l’opinion pakistanaise, Ali Bhutto fait interdire l’alcool, les courses de chevaux, les night clubs, et annonce l’application prochaine de la sharia
        1977 : septembre: Khomeini encourage les oulémas iraniens à attaquer le pouvoir pour concurrencer les communistes
        1977 : au Pakistan, le général Zia interdit le sport pour les femmes
        1977 : massacre de 200 civils chrétiens environ dans la montagne du Chouf
        1977 : février: mémoire du Saint Synode copte au gouvernement égyptien de protestation contre la soumission totale aux normes islamiques
        1977 : juillet: assassinat du ministre égyptien des affaires religieuses Mohamed Dahbi, par le groupe Attakfir wal Hijira. Il avait été enlevé 4 jours plus tôt.
        1978 : une mine posée par le Front Islamique de Libération Moro tue 4 employés d’une compagnie US
        1978 : mars: le doyen de la faculté dentaire de Damas est assassiné par les Frères Musulmans
        1978 : l’islam devient la religion d’Etat au Bangladesh, après 7 ans de régime laïc
        1978 : les islamistes iraniens incendient un cinéma à Ispahan: 377 morts
        1978 : au Bangladesh, massacre de la tribu des Chakma, par l’armée et les milices islamistes
        1978 : janvier: émeutes sanglantes à Qom après un article hostile à Khomeini
        1978 : fondation de l’Université Islamique de Gaza, soumise aux Frères Musulmans
        1978 : massacre d’alévis par des islamistes à Marash en Turquie.
        1978 : l’islam devient la religion d’Etat au Bangladesh; le principe constitutionnel de laïcité est écarté
        1978 : incendie à la Mecque (Mina) pendant le pélerinage: au moins 1800 morts et plus de 3000 blessés.
        1979 : attentat de la rue Médicis : une explosion fait 33 blessés dans un foyer israélite à Paris VIe, au lendemain de la signature du traité de paix israélo-égyptien.
        1979 : vague de persécution des Bahaïs en Iran par Khomeini
        1979 : établissement d’une constitution pour un Califat
        1979 : assassinat de l’ayatollah Mutahhari, théologien chiite, par d’autres fanatiques chiites
        1979 : attaque d’islamistes contre la mosquée de la Kaaba; pour intervenir,les gendarmes français doivent se convertir en urgence; environ 300 morts
        1979 : début de la fuite de 200 000 juifs iraniens après la révolution islamiste
        1979 : troisième destruction de la maison du Bab
        1979 : début de la vague de persécution des bahaïs en Iran: environ 200 exécutions pour hérésie
        1979 : alliance entre le président du Soudan Nimeiri et Al Tourabi, chef des Frères Musulmans, qui devient ministre de la justice, et qui commence à introduire la charia dans le pays
        1979 : détournement d’un avion de la MEA par des Libanais chiites de la milice Amal
        1979 : janvier: massacre de 23 fonctionnaires sur l’île de Mindanao (Philippines) par le Front Islamique de Libération Moro
        1979 : février: prise d’otages à l’ambassade US de Téhéran par des étudiants islamistes
        1979 : l’Arabie Saoudite empèche le plus possible l’arrivée de pélerins iraniens
        1979 : des amendements de la Constitution de l’Egypte sont promulgués, connus sous le nom de « lois des droits de femmes »; opposition des groupes islamistes et peu d’effets dans la société =>1985
        1979 : la loi iranienne sur la famille, relativement favorable aux femmes est abrogée et remplacée par la sharia, avec ségrégation totale entre les sexes
        1979 : selon la constitution iranienne, les chrétiens doivent obéir aux lois islamiques sur les vêtements, la ségrégation sexuelle, et l’interdiction de l’alcool
        1979 : assassinat de l’ayatollah Motahari, jugé trop modéré par les « Détenteurs de la Vérité du Coran »
        1979 : novembre: destruction de 4 immeubles bahaïs en Iran
        1979 : l’Egypte est exclue de l’OCI pour avoir signé la paix avec Israël
        1979 : début de l’attaque de temples hindous en Malaisie par les islamistes
        1979 : au Pakistan, l’ensemble des lois sont examinées pour vérifier leur conformité à la sharia;le code pénal islamique est instauré, avec peine traditionnelles: mutilations, lapidation de l’adultère, fouet pour l’alcoolique); l’enseignement est islamisé
        1979 : pendaison d’Ali Bhutto au Pakistan, avec les encouragements des Frères Musulmans et de Mawdoudi
        1979 : février: création du Parti de la Révolution Islamique en Iran
        1979 : mai: création de la milice du PRI en Iran: l’Armée des Pasdarans
        1979 : le conseil des oulémas d’Arabie Saoudite met 5 jours à délibérer sur l’intervention contre les assaillants de la mosquée de la Mecque
        1979 : croyant que l’attaque de la mosquée de la Mecque était causée par les Américains, les islamistes pakistanais mettent à sac l’ambassade US
        1979 : mort d’Ab I Ala al Maududi, idéologue islamiste, théoricien de l’islam politique et inspirateur de la constitution pakistanaise.
        1979 : les femmes doivent d’asseoir à l’arrière des bus iraniens, pour ne pas perturber les hommes
        1979 : création des tribunaux révolutionnaires islamiques en Iran: ils traitent les affaires politiques, le trafic de drogue, et les « crimes contre Dieu ». Les procès sont secrets, rapides et sans appels.
        1979 : publication en Français des Principes Politiques Philosophiques Sociaux et Religieux de Khomeyni. Extraits: « c’est aussi le devoir de tous les musulmans du monde, dans tous les pays musulmans, de mener la révolution politique islamique à

    22
    nicol
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 12:10

    Comme il est drôle foujuste !!!

    23
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 14:28

    la tartine lol trub biz et amitié

    24
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 15:56

    Coucou Pierre;

    Après quelques jours de bouderie de mon blog, me voici de retour. Abondance nuit ! Et donc j'ai pas eu l'envie de lire la litanie des crimes de de à 1147 !

    Dimanche, j'ai bien suivi les résultats et le commentaires sur différentes radios. Le fn est devenu le premier parti de France en toute

    démocratie, j'en conviens.... J'ai retenu une phrase d'une dirigeante du parti de Srkosy (J'ose pas dire Républicain !) .... Elle à dit:

    Les socialistes ont prit une gifle, et nous une claque !

    Dimanche, j'appliquerai la règle que j'ai suivi toute ma vie: Au premier tour je choisi, au deuxième j'élimine.

    Bonne soirée.

    Amitié.

    Hugues

     

      • Jeudi 10 Décembre 2015 à 16:56

        et  moi je vais suivre mes convictions

    25
    Jeudi 10 Décembre 2015 à 20:58

    Bonsoir Pierre, il est inadmissible d'avoir laissé se créer un parti musulman en France. je croyais que la France était laîque !

    Quel réaction si il y avait un parti des démocrates catholiques de France !

    Il semble que l'on ne sache rien leur refuser, on craint leur réaction !

    Bientôt le 31 décembre, combien de voitures vont encore brûler vu que la police a ordre de laisser faire !

    Bisous

     

      • Vendredi 11 Décembre 2015 à 06:36

        Saddam Hussein, Kadhafi, el Assad, donnent une idée de la façon dont il faut tenir les musulmans si on ne veut pas que ça déborde

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :