• Le véritable fil directeur

    Pour macron comme pour l'  europe, c' est la finance, et  la poule  offerte  à notre coq arrogant n' y changera rien.

    Il aura beau  bonimenter plus de  12 heures, histoire de battre le record de chichi, le futur sera la mort des entreprises familiales, et vive  les fermes de  mille vaches !

    Après le  tafta qui  ouvre les frontières de l' Europe  à l' Amérique, le mercosur qui  ouvre les frontières à l' Argentine, au Brésil, au Paraguay, au Venezuela, à la Bolivie, et à l' Uruguay

    des pays  qui n' ont pas les mêmes contraintes que nous, et  à qui on facilite la tâche  en baissant  nos droits de douane

    Le véritable fil directeur


  • Commentaires

    1
    Rose63au
    Mercredi 28 Février à 17:14

    Je pense que tu as tout dit car tant que les frontières seront ouvertes à tout ce qui vient d'ailleurs et mal produit alors que nous savons faire mieux , la France marche sur la tête et massacre la vie de nos producteurs  et petites entreprises 

     Bonne soirée Pierre 

    Heureusement que la dame blanche fond en même temps qu'elle tombe car oups je n'ai plus envie de neige , laissons mars s'installer dans de bonne conditions 

    @ Bientôt 

    Pierre 

      • Mercredi 28 Février à 18:54

        le problème est  que la France est le pays  où il y a le plus de taxes, ce qui fait  que nous  sommes trop chers, alors que d' autres pays  favorisent l' exportation.

         Et ces pays à qui nous ouvrons les portes ne se gênent pas pour taxer les importations

    2
    LIANOU
    Mercredi 28 Février à 17:42

    TROP DE DISCOURS TUE LE DISCOURS  ....a les écouter se critiquer les uns les autres   je suis à saturation  mettons en 1 de chaque mais ensemble au gouvernement on verra ce qu'ils vont nous pondre.....à chaque salon de l'agriculture  c'est toujours le même dialogue    chacun crache son venin   ..et pendant ce temps les agriculteurs travaillent  pour des clopinettes  .....

    bonne soirée Pierre  amitiés  ..

      • Mercredi 28 Février à 18:56

        je trouve déjà anormal que  nos paysans ne puissent vivre décemment sans aides de toutes sortes !

         Il y a donc déjà un problème du côté des centrales d' achat

    3
    Guyenne
    Mercredi 28 Février à 17:44

    "trublion"

    Où sont nos paysans décrits par Fernand Raynaud ?

    Ce qui vient du Brésil pour notre agro-alimentaire porte l'étiquette Monsanto. A croire que pour nos dirigeants européens le grand remplacement ne se fait pas assez vite. Il faut éliminer d'abord les plus faibles et l'agro-alimentaire empoisonné venu d'ailleurs va les y aider avant de s'attaquer aux suivants.

    Bonne soirée !

      • Mercredi 28 Février à 18:57

        oui, qui ne payaient que le sel !

         ça montre bien  que l' évolution du marché et  l' Europe ont fait qu' ils ne peuvent plus vivre de leur travail sans subventions.

         Et comme tu dis, ailleurs, on n' est pas regardant sur la façon de produire

    4
    Mercredi 28 Février à 18:15

    Il va tuer toutes les petites fermes familiales !!!

    Et même des plus grosses, celles qui continuaient de produire le plus sainement possible.

    Il y a même déjà, chez nous, des vaches hublot !!!

    http://revegezvous.unblog.fr/la-charte-des-droits-de-lanimal-unesco/jusquou-ira-la-follie-des-hommes-la-vache-hublot/

    Ca devient une véritable folie : produire un maximum pour gagner un maximum.

    Je me demande vraiment ce que sera l'alimentation des gens dans le futur ...

    Et dans quel état ils seront !

    Bonne soirée, pierre, avec des bisoux.

     

      • Mercredi 28 Février à 18:59

        Seule compte la production à moindre frais, et nous savons tous que ce n' est  pas possible si nous voulons de la qualité !

         Il est quand même anormal qu' un pays comme la France soit  obligé d' importer pour la viande par exemple !

    5
    Mercredi 28 Février à 18:17

    Quand on met sur le trône un mec de la finance il ne faut pas s'étonner que toutes ses décisions soient prises pour plaire à ce joli monde artificiel. Nous avions des fermes qui produisaient du bon . Le gouvernement est en train de les tuer, ils étaient affaiblis il les achève ! Terminées les petites exploitations , tout sera fait dans le gigantisme. J'ai vu les conditions de production sur les continents américains : le gigantisme est de rigueur ! Et ce n'est pas parce que l'on joue du Mozart à la vache qui part pour l'abattoir que sa chair sera plus tendre. En ouvrant nos frontières c'est la France qu'on assassine enfin, que l'on empoisonne !

    Passe une bonne soirée                  Bisous

      • Mercredi 28 Février à 19:10

        notre bonimenteur  ne s' est pas caché  pour nous  confirmer son attachement  à l' Europe, laquelle nous montre tous les  jours  son empathie  pour la finance et les lobbies.

        C' est de la folie quand il s' agir de nourrir les français

        Les chinois  ont déjà racheté des terres en France, et si d' autres fermes cessent leur activité, nous perdrons des terres de production agricole ou d' élevage

    6
    Mercredi 28 Février à 18:18

    c'est triste de voir  ces  fermes  cette  campagne  Française   partir  en décrépitude 

    pour pouvoir  toujours  gagner plus  pour vivre moins bien 

     le futur ne sera  pas  rigolo pour nos descendants 

     bonne  soirée  PIERRE 

      • Mercredi 28 Février à 19:16

        il me semble  pourtant qu' il est  et de loin préférable de pouvoir compter sur  notre  propre production, plutôt  que de dépendre de celle d' étrangers  qui  pourraient revoir leurs conditions sans  qu' on puisse réagir

    7
    Françoise2
    Mercredi 28 Février à 18:25

    Au début du   XX Siècle au moins la moitié des Français bossait dans l'agriculture et actuellement seulement 5%  de la population active  ça fait un sacré recul ,c'était je me souviens  une affaire de famille , un patrimoine familiale ,'on se transmettait les terroirs mais c'est foutu avec l'UE ,les animaux étaient respecté ,et ils n'utilisaient pas tous les poisons actuellement sur le marché et obligatoires ! Que l'on mange de la viande ,je ne m'étendrais pas sur le sujet ,mais dans ce sens la malbouffe ce n'est certes pas que les colorants ,les produits chimiques etc.. mais actuellement c'est aussi un apport excessif de mauvaises graisses de mauvaises protéines animales par rapport à ce que on leur fait ingurgiter pour la nourriture , pour les soigner ,les vacciner etc..Le lien entre la surconsommation de viande et le cancer  a été prouvé depuis longtemps , surtout celui du colon entre autres  , En 20 ans les  pourcentages de ces cancers ont  pratiquement doublé   à cause de la viande  les gens pour la plupart ne s'inquiètent même pas de savoir d'où elle vient Dans certains pays ce cancer est devenu une maladie chronique ,le pays où il y en a le moins c'est l'Inde j'ai retenu que les taux étaient trente fois inférieurs  c'est normal ils ne mangent pratiquement pas de viande !  Du côté sanitaire la France est loin d'être au top ,il est certain que le glyphosate est hyper dangereux  mais il y a aussi le bœuf à l'éthanol  qui lui en principe( sert à la fabrication des Bio-carburants)  j'ai retenu aussi que si un accord  était trouvé cette année , près de 700 000 tonnes de viande bovine en provenance du Brésil et d Argentine  pourraient être importé chaque année chez nous ou plutôt en UE  c'est à ne rien y comprendre le petit freluquet qui gouverne notre pays demande aux agriculteurs d'améliorer le bien être des animaux avec l'alimentation et il va être d'accord pour que les Français bouffent de la viande qui provient de pays où rien est respecté  où il ni il a aucune normes sanitaire en vigueur sauf le fric que cela rapporte  tout cela est quand même fortement déloyale ! Bon appétit!

      • Mercredi 28 Février à 19:23

        Je me souviens du temps où nous allions acheter lait, beurre, oeufs et volailles à la ferme !

         Depuis il y a eu l' Europe girouette qui a  fait que les  éleveurs comme les producteurs, ne  peuvent plus vivre décemment de leur travail !

         Un jour, il faut produire du lait, un autre, il y a trop de lait; et  ceux qui avaient investi en ce sens  se sont trouvé gros Jean comme devant.

         La norme est  de produire à moindre coup, ce qui explique cette dérive à coup de produits dangereux pour la santé !

        Il faut  être fou pour compter sur d' autres pays, et perdre  notre indépendance !

         Sully, le  ministre de Henri IV disait : labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France !

    8
    Mercredi 28 Février à 19:08

    Le problème c'est que Jupiter résident  n'aime QUE les entreprises et ses dirigeants et ne considère que les actionnaires comme véritables employés (SIC) car ces derniers rapportent gros  . C'est une politique ultra-libérale qui se poursuit avec la réforme sur la Loi Travail qui réduira les instances qui défendent les salariés et pour les agriculteurs, les marges sont donc bien maigres en terme de revenus . C'est le KO social annoncé et pendant ce temps, on balance des intox sur le trop plein de migrants en France pour agiter le pays et faire peur (ou pour faire monter le tirage du bouquin de Jean-Marine ) . Bref, on détourne les yeux du véritable problème qui est bien celui de l'emploi et de la précarité et qui concerne tout le monde sans distinction de couleurs de peaux ou de religions. Bon mercredi soir , Trublion !

      • Mercredi 28 Février à 19:26

        pour lui seuls comptent les premiers de cordée, qui d' après lui seront ceux qui tireront la France vers le haut !

         Seulement voilà, les bénéfices ne sont pas répartis, mais distribués aux actionnaires au lieu  d' être réinvestis !

         Bien sur qu' il faut s' ouvrir au  monde, mais  il ne faut pas perdre  notre identité

    9
    marie
    Mercredi 28 Février à 20:46
    marie

    Bonsoir Pierre,

    Qu'allons nous manger vraiment. Les étiquettes on peut les tronquer...

    quel carnage pour les gens de cette profession que je respecte beaucoup.

    Tout cela est bien triste.... les températures remontent...

    cet hiver j'ai souffert...et mon porte-monnaie aussi.....! 

    Agréable soirée au coin du feu entouré de tes toutous magnifiques...et ta famille.

    Grosses Bises

      • Jeudi 1er Mars à 07:30

        IL est déjà  difficile de contrôler  chez nous, alors, il sera  impossible de tout contrôler en provenance de l' étranger.

         On  prétend que la concurrence fait baisser les prix, on oublie de dire que ça fait aussi baisser la qualité !

        Et si un  jour  nous devions perdre tous nos paysans, nous serions à la merci des lobbies  étrangers !

         j' ai dans l' idée que la fin de cette année nous verra bien plus pauvre qu' à son début

    10
    Jeudi 1er Mars à 00:55

    Bonjour Pierre

    l'Europe est un vaste foutoir

    presque juste

    oui chemin pas facile

    là je suis de ton avis, Qing ne se maquille jamais

     

    René de Chine

     

      • Jeudi 1er Mars à 07:31

        Dire  qu' au départ, on  nous avait fait miroiter que l' Europe serait le  bouclier face à la concurrence étrangère

    11
    Jeudi 1er Mars à 05:01

            Bonjour  Trublion .. 
     Il est vrai  que si  le  pays  est  gouverner  par un  millionnaire  ou  un  homme  de  finance ..
    Le  résultat sera  différent  d'un  politicien    ( mais  la  magouille  ne  sera  pas  plus  honnête ) ..
      Les  scandales  sous  couvert  ne  sont  pas  plus  réjouissant  ....
    C'est  a  celui  qui  tirera  la  couverture  le  plus possible  pour  son  intérêt .....Macro , Trump et  tous les  autres ..
    Je  suis  un  peu  déboussoler  pour  les  prochaines  élections  .." Midterme elections "  chez  nous  ..Pour  les  deux  chambres  du  congres , ainsi  que  les  100  sièges  du  Sénat .. Ces  élections  sont  importantes  pour  le  Président  s'il  veut  appliquer  son  mandat  ..Si  la  majorité  bascule  , il  ne  pourra  pas  passer  la  loi  sur  le  contrôle  des  armes  et  rien  accomplir  comme  Obama  la  dernière  année ..Ce  pays  est  beaucoup  trop  divisé  ..  Les  socialistes  libéraux  qui  acceptent  tout  et  la  droite  conservatrice  qui  ne  fait  pas  l'effort  d'un  éventuel  dialogue  .....
     Bonne  journee  Pierre ..  Merci  pour  ta  fidélité  ..
     A  bientot ..Amitié  des  US  ..
    Nicole ..

      • Jeudi 1er Mars à 07:34

        L' argent est le nerf de la  guerre, il est indispensable, mais il est nécessaire que les bénéfices  soient mieux répartis, et  non comme aujourd' hui entre actionnaires et grands patrons !

        Je t' avoue  avoir du mal à comprendre le système américain, mais  à quoi sert un président s' il ne peut appliquer son programme

    12
    Jeudi 1er Mars à 05:24

    Bon jeudi, premier jour du mois !
    Qui commence dans une blancheur inhabituelle ...
    Bisoux, pierre

      • Jeudi 1er Mars à 07:35

        il fait froid,  et en plus, il y a le vent qui en  accentue l' impression

    13
    Jeudi 1er Mars à 07:08

    Bonjour Pierre 

    quel cirque avec ce salon  c'est a celui qui battra les records du précédent histoire qu'on parle de lui  pauvres agriculteurs ils ont du soucil a se faire   bonne journée mon ami

    Marcel

      • Jeudi 1er Mars à 07:36

        heureusement que le salon  leur permet de se faire connaître et de trouver des débouchés

    14
    Jeudi 1er Mars à 09:09

    Pierre, je te l'ai déjà dit, l'agriculture française devenue surproductive n'a pas d'issue en dehors de l'exportation (subventionnée !) Mais les problèmes sont multiples selon les types d'exploitations et de productions. On a demandé, depuis une cinquantaine d'années, à l'agriculture d'être productive, aujourd'hui, elle l'est...et trop !...et de mauvais produits.(engrais, pesticides etc.).

    Je suis convaincu que ce système n'a aucun avenir, les agriculteurs qui reviennent aux fondamentaux (culture ou élevage) gagnent leur vie alors que leurs collègues "industrialisés" endettés jusqu'au cou ne s'en sortent pas. Les terres sont de plus en plus difficiles à travailler, elles deviennent compactes et mortes à cause des engrais chimiques et des pesticides. Il n'y a plus de vers de terre et de toute une faune bactérienne qui transformaient les amendements organiques (fumier...) en humus, et l'humus, c'est toute la richesse d'un sol.

    Il faut donc encourager les éleveurs qui remettent leurs bovins en pâturage et qui les nourrissent exclusivement d'herbe, les volailles de petits élevages de plein air, y compris les œufs, les maraîchers et fruiticulteurs bio (Français bien sûr!). C'est à nous, consommateurs, de faire cet effort et de ne pas toujours acheter au plus bas prix car dans ce cas, on encourage les grandes surfaces à acheter au plus bas prix, et il y aura toujours un Pays qui sera moins cher !

    Quand je vois que cette semaine, Leclerc vend des fraises d' Espagne 1,29€ la barquette de 500 g, mais qui achète ça? La fraise andalouse est bourrée de pesticides, et encore pire, certains pesticides interdits en France ! Il est impossible de produire en France à ce prix, là bas, la main d'œuvre, étrangère au Pays, est payée une misère...cette fraise pousse au pied des raffineries de pétrole et autres industries chimiques polluantes... bref, un vrai poison ...cancérogène. Alors, 1,29€, c'est tentant...mais si on vous donnait du poison, vous l'avaleriez ?

    Dites vous que si j'ai pris la fraise en exemple...je pourrais le faire pour beaucoup d'autres produits végétaux ou animaux (anabolisants hormonaux, antibiotiques, soja ogm,... et j'en passe)

    Je suis bavard, oui, mais pensez aussi à votre santé !

    Cher Pierre , je vois que je m'adresse aussi à tes lecteurs, tu m'en excuseras,  ce sujet me tient à cœur, c'est nous qui détenons le pouvoir alimentaire, et nous seuls. 

    Bonne journée.

     

      • Jeudi 1er Mars à 18:00

        Mais je pense que c' est  l' Europe qui est responsable au premier  chef, avec les consignes qu' elle donnait !

        tu dis que  nous surproduisons, mais à quel prix, vendrions nous à perte ?

        Par contre, je suis  d' accord avec toi, il faut en revenir aux fondamentaux, avant  d' empoisonner la population, si ce n' est déjà fait !

        IL me semble d' ailleurs que certains producteurs ont compris , et reviennent aux cultures à l' ancienne !

        Il faut  qu' ils se débrouillent  pour éviter  les circuits longs  !

        il ne me viendrait pas à l' idée d' acheter des fraises en février, et  je n' achète rien qui vienne d' Espagne, du  Portugal ou du Maghreb, j' ai vu quelques reportages édifiants.

         je suis même prudent avec les fruits exotiques, la banane par exemple  qui est aussi  cultivée à force de produits chimiques

    15
    Jeudi 1er Mars à 09:57
    renejeanine

    ...je reviens aux fraises de l'ami precedent ! on m'a offert une barquette de ce type, fraises enormes, rouges, et parfumées artificiellement oui un parfum chimique, j'ai osé y gouter, immangeables , pardon à ceux qui me l'on offert, je les ai  jeté ! il faut revenir à l'agriculture propre,  mes parents étaient paysans, nous vivions en autarcie, avec,  6 vaches et un cheval, revendant beurre et fromages, cultivant les cereales, pommes de terre et betteraves pour nourrir les animaux, pas de dettes, pas de tracteur, mon père n'a jamais eu envie de se suicider, en ce moment c'est de la folie ... il faut revenir au bio, pas à la production massive, qui  tue les paysans... 

      • Jeudi 1er Mars à 18:04

        fernand  Raynaud se moquait  gentiment des paysans qui ne payaient que le sel, mais  il est vrai qu' ils étaient autonomes !

         Est il possible d' en revenir  au système ancien, avec  Bruxelles qui nous sert des normes sans arrêt ?

         Il est anormal qu' on ne puisse vivre de son travail, et certains reportages ont  montré  que ceux qui y gagnaient  étaient  tous ces intermédiaires, dont les grandes surfaces.

    16
    Jeudi 1er Mars à 10:37

    Bon jeudi bisous

      • Jeudi 1er Mars à 18:05

        Bonne soirée à toi

         

    17
    Guyenne
    Jeudi 1er Mars à 13:55

    "trublion"

    Bientôt ce sera l'ensemble de l'Amérique latine qui deviendra le fief Monsanto au même titre que l'Argentine où les pampas sont couvertes de cultures de céréales "forcées" et les bovins repoussés dans des fermes usines . J'ai déjà découvert du bœuf argentin dans nos hypermarchés et cela ne fera qu'augmenter. Le commerce nous en offre plus que par le passé mais c'est de la merde, excuse le mot qui pourtant est le mieux adapté à la situation.

    Bonne fin d'après-midi !

      • Jeudi 1er Mars à 18:07

        et donc quelque part, c' est le consommateur qui détient la solution, en boycottant des produits qui n' ont rien de naturel !

         Quand  à nos producteurs qu' ils trouvent la solution pour  nous offrir des produits  à un prix raisonnable

    18
    Jeudi 1er Mars à 15:48
    renee

    si tous les agriculteurs et céréaliés font faillite se sera plus fastoche de vendre le terre aux chinois!!!!"Bisous

      • Jeudi 1er Mars à 18:08

        oui, et comme l' Europe  n' aidera plus les petites exploitations, il  y aura des faillites et de nouveaux suicides !

    19
    Jeudi 1er Mars à 16:53

    Salut

    En résumé il faut faire vivre 10 milliards d'habitants avec une surface globale qui ne peut en nourrir que 7 milliards ?

    Comment faire si on n'utilise pas des saloperies pour cultiver.

    A moins qu'on limite la vie à 50 ans  ......

    Bonne journée

      • Jeudi 1er Mars à 18:11

        on peut aussi  considérer le fait qu' on jette des tonnes  de nourriture en France, et c' est une honte, même si aujourd' hui on oblige à  les donner  aux associations

         Cela  dit, je me souviens parfaitement d' une émission d' il y a au moins  50 ans qui prédisait la catastrophe que serait la surpopulation dans le monde !

    20
    Vendredi 2 Mars à 10:38
    zalandeau

    Il va caresser les agriculteurs dans le sens du poil par devant... Et il les encule à sec par derrière ! Macon est un... *µ$£~%#€ de sa race

      • Vendredi 2 Mars à 11:10

        un traitre  pour moi

      • Dimanche 4 Mars à 12:51
        zalandeau

        And so for me

    21
    Vendredi 2 Mars à 19:17

    Si les français avaient lu le programme du traité de Maastricht, il ne l'aurait sans doute pas voté, mais nos petits malins mitterrandiens européistes de l'époque ont su l'écrire de façon à décourager les électeurs de le lire. A l'époque on ne disposait pas d'internet, et les reports sur des textes de loi ne pouvaient pas lu qu'en ce procurant le journal officiel...il m'a fallu près d'une semaine pour me confirmer qu'on allait droit à une catastrophe.

    C'est comme la pub à la con (comme toutes les pubs d'ailleurs) "comme j'aime", les couillons qui plongent sont ceux qui n'ont pas lu que ce qu'ils allaient faire maigrir ne serait pas leur brioche, mais leur compte en banque parce qu'ils n'ont pas lu les textes microscopiques de ce que ça allait leur coûter.

    Stan 

      • Vendredi 2 Mars à 19:23

        J' ai  de suite dit que c' était une nouvelle tour de  babel !

        quand  on voit  à Bruxelles des moscovicidoses, des  harlem désir et  des cohn bendit !!

         Et  quand on a dit non,  sarko a dit oui

    22
    Samedi 3 Mars à 21:06

    Zut, j'ai sauté celui-là !

    Avec le libre échange, les éleveurs français ont du soucis à se faire.

    Mais Macron s'en fout, lui il a sa paie et rien ne changera pour lui

    On court à la catastrophe

     

    Je reviens plus tard pour le bonsoir

      • Dimanche 4 Mars à 06:59

        et les lobbies se frottent les mains, avec des commissions pour Bruxelles

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :