• Les médias cette fin de semaine

    ne   nous   ont   pas   beaucoup    parlé  de  la   manifestation   anti-passe  en France,   et  pourtant,     en  Guadeloupe,   en  Martinique,  en   Australie,  en  Hollande,   en  Autriche,   et   Allemagne  il    y   a  de   plus  en    plus    de   manifestations    contre   l' obligation    du   passe,   et  celle    des    soignants    de  se   vacciner !

    Les   médias   cette  fin   de  semaine

    https://observatoiredumensonge.com/2021/11/20/une-alerte-majeure/


  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Novembre à 17:15

    Salut,

    Les médias sont à la solde de macron comme les instituts de sondage d'ailleurs.

    Je t'ai inscrit dans les blogs amis.

    Le temps est ensoleillé , les oiseaux piaillent dans les haies.

    Je leur ai donné une ration de graines ce matin car la gamelle était vide. Qu'est ce qu'ils bouffent.

    Je me demande s'ils vont encore pouvoir voler?

    Bonne journée

    Ca va mal mais ne le crions pas sur les toits.

      • Mardi 23 Novembre à 18:36

        C'   est   vrai   qu'on  n'entend    qu'un   son   de  cloche !

        Merci   pour   l'inscription.

         Pareil     chez   moi,    il   faut    souvent   ravitailler   les   mangeoires

    2
    Mardi 23 Novembre à 17:58

    les médias racontent ce qu 'ils veulent ou ce que  on leur fait dire , je n écoute pas souvent leurs boniments 

     peu  on parlé  des menaces pesant sur la  journaliste  Christine Kelly , cette belle personne  si intelligente  ..

     bonne soirée PIERRE 

      • Mardi 23 Novembre à 18:39

        on    menace     ceux    qui     disent   la   vérité,   comme   sur  C news Christine  Kelly,   ou   Zemmour   qui  accuse   les   incompétents,  ou   encore  Rioufol   qui   invite    des    spécialistes   dénonçant    un   faux   vaccin !

         

      • Jeudi 25 Novembre à 11:57

        Bonjour.

        La journaliste Chrisitne kelly (CNEWS) a été "menacé" de décapitation !..

        On se demande dans quel monde on vit.

        Très bonne journée..Denis.

    3
    Fripouille
    Mardi 23 Novembre à 18:17

    Tous ces gens sont-ils trouillards ou orgueilleux ? je suis vaccinée, cela ne m'a fait ni chaud ni froid !

      • Mardi 23 Novembre à 18:41

        Peut   on      appeler   un  vaccin   vaccin,   alors    qu'il  n'  est      efficace    que   6 mois,    ne  protège   pas    vraiment    et  n'empêche   pas   la  contamination sans   même   parler    des   effets   secondaires !

    4
    Mardi 23 Novembre à 18:19

    Les médias disent ce qu'on leur dit de dire : bien payés ils tiennent à leur place et ne parlent surtout pas de ce qui pourrait fâcher les hautes sphères ! Les manifestations contre le pass sanitaire et l'obligation de se faire vacciner pour les soignants est arbitraire ! Cette hygiénisation de la population contre son gré ne peut que soulever les gens qui se sentent opprimés ! C'est devenu un phénomène mondial : hélas ! Les moyens de renseigner les gens sont devenus un moyen de diffuser la volonté tyrannique de celui qui se croit le chef ! Passe une bonne soirée  Bisous

      • Mardi 23 Novembre à 18:49

        Lorsqu'on     voit    les    donneurs    de   leçons    négliger   le   masque    et    se  retrouver   cas    contact,    lorsqu' on     voit    que   ce  vaccin      ne   protège  que   partiellement    et   temporairement, et  surtout    n'empêche   pas    de    contaminer   les    autres   je   trouve   inadmissible   ce   passe    qui    n'  est     qu'une    façon     déguisée   de   forcer   à   la   vaccination !

         Il   est   bien  normal   que    de   plus  en   plus  de   gens    se révoltent,   et    j'  espère    que   ceux    qui   n'ont    eu   d'  autre   choix    que  de  se   vacciner    s'en   souviendront   le  moment  venu

    5
    LIANOU
    Mardi 23 Novembre à 18:38

    Bonsoir Pierre...

    moi je suis vaccinée  les 3 doses  (MODERNA ° ...ça c'est fait  ...mais il y a à boire et à manger  dans cette aventure  ..nos dirrigeants  ,mèdecins ,ont quand meme tout fait pour mettre la pagaille  ...avec leurs avis contradictoires  que meme vaccinés du  peux etre  contaminant  mais pas contaminé   le pass  c(est bien oui mais il n'y a aucun controle je suis sortie avec mon petit fils Samedi  le pass nous ai demandé mais ne figure pas l'identité   c'est a dire que  mon  pass  si je le prete .. peut etre utiliser par d'autre personnes ..

    ou est le sérieux   du protocole    et tout ce battage  fini par  créer  ce désordre  .....c'est compliqué cette situation et la violence qui en découle ......bonne soirée Pierre  amitiés 

     

      • Mardi 23 Novembre à 18:55

        Si   tu   voyais   la   liste    qui  se  renforce    tous   les   jours   des   effets    secondaires et   pas    sur    des   personnes   malades   ou    âgées,    mais     sur    des   jeunes    et    des   sportifs,    tu   dirais    aussi     qu'il    y   a   de  quoi   se   poser    des    questions.

        Ce  soir,    ma  dentiste    a  refusé    d'honorer   mon   RDV  parce    que    je   ne  suis   pas   vacciné !

        De   plus  on   constate    que  les   nouveaux   cas    concernent   de   plus  en  plus    de   vaccinés !

    6
    palombia86
    Mardi 23 Novembre à 18:38

    Tous ceux qui manifestent contre le passe sont des fascistes, des crétins, des esprits faibles et malléables, voilà a peu près ce que pensent de nous désormais une majorité de français, grand bien leur fasse.

    Bon bonne nouvelle Messieurs, a la fin de l'hiver nous (les non vaccinés) seront tous morts, qu'est-ce que vous allez vous faire chier sur vos blogs, quoiqu'ils ne savent que discuter entres eux déjà puisqu'ils nous mettent en liste noire, bel état d'esprit pour des personnes que se disent démocrates et militent pour LEUR liberté d'expression, pas la notre sous citoyens que nous sommes.

    J'ai été très poli, respectant ton blog Pierre, mais ça bout a l'égard de l'un de tes intervenants qui pour moi détient la palme du fauculisme (nom qui n'est pas dans le dico mais aurait sa place vu le nombre de ceux qui le pratique), j'arrête.

    Pour détendre un peu (c'est pas de moi)

           nouveau VARIANT D'ETAT !

     

      • palombia86
        Mardi 23 Novembre à 18:40

        La photo du sinistre Véran n'est pas passé, c'est lui le VARIANT D'ETAT

      • Mardi 23 Novembre à 19:01

        Beaucoup   de    vaccinés  reconnaissent    qu'ils   l'ont    fait   pour    garder   un   peu   de   liberté,     bien   relative   malgré  tout    puisque  le   masque  redevient   obligatoire,     et   les   mêmes    spécialistes    qui     aimeraient   imposer   la   vaccination    ont  tellement    confiance    en  ce  vaccin,   qu'ils   obligent   à    un  test    pcr,    pour  toute   intervention    à   l'  hôpital !

         Ces   politiques    sont  trop    lâches   pour   imposer   le    vaccin,    ce  qui   serait  inconstitutionnel,   alors   ils   passent   par   la  bande,   magouilleurs    qu'ils   sont !

         

         Je   ne   vois   pas   ce  que     craignent   les   vaccinés    des   non,  vaccinés,   ou   alors   ils   n'y   croient   pas   eux   mêmes

    7
    Mardi 23 Novembre à 19:06

    Bonsoir Trublion.

    Nicolas Dupont Aignan a "mouché" les présentateurs et journalistes tv sur la plateau de BFM/TV, juste avant (18h45-18h50..), en jetant à la figure des présentateurs et journalistes présents, Alain Marschall, Jacques Boursier et Laurent Neumann, comme quoi ils participaient avec la chaîne télé et les médias à faire de la désinformation et désinformer les Français !!!..

     

    Covid-19: pour Nicolas Dupont-Aignan, "c'est une hérésie de faire payer les tests"

     

    Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à l'élection présidentielle, était invité sur le plateau de BFMTV ce mardi soir.  

    Qu'est-ce qu'on rigole !..du moins..jaune...

    Très bonne soirée, à plus..Denis.

      • Mardi 23 Novembre à 19:13

        J'ai   raté   ça !

         On   nous   ment     surtout    par  omission !

         Pourquoi    les   hôpitaux  exigent  ils    des   tests   pour   les   vaccinés !!

      • Mardi 23 Novembre à 19:33

        Re..

        Je suis tombé dessus..par hasard.

        Comme j'ai vu  Nicolas Dupont Aignan, qui n'a pas sa langue dans la poche, je me suis dit..tiens, je vais regarder un peu..et c'était pas mal, surtout pour la fin d'émission et pour ce que j'ai mis plus haut .

        Il a bien eu raison de les "moucher"..de plus..en direct..Yes !

        Ils étaient moins "fiers"..surpris à la fois, et ne fanfaronnaient pas, cherchant à tout prix à contrecarer Dupont Aignan, et en lui déversant de questions continuelles pour..et si..au deuxième tour, et si..e,n parlant de Marine Le Pen ou encore Zemmour..bref..

        En tout cas, ça m'a bien fait plaisir.

        Très bonne soirée encore..Denis.

      • Mercredi 24 Novembre à 06:59

        Par    contre   je   l'  ai   vu    moucher  Apathie,  en    lui   demandant    de    révéler    son   salaire

      • LIANOU
        Mercredi 24 Novembre à 09:18

        POUR LA PRIME  QUI TOUCHE PAR TEST REALISE

      • Mercredi 24 Novembre à 12:30

        Bonjour Trublion.

        Pour Apathie, c'est simple, je l'avais déjà dit et mentionné..

        https://www.acrimed.org/Que-gagnent-les-journalistes-Entre-precarisation

        Que gagnent les journalistes ? Entre précarisation et salaires faramineux

         

        En décembre 2018, dans une émission d’Arrêt sur images, l’historienne Ludivine Bantigny expliquait la déconnexion des présentateurs stars des chaînes d’information vis-à-vis du mouvement des gilets jaunes par leurs salaires très élevés. « J’ai vérifié les salaires des journalistes, ce sont des gens qui sont payés entre 15 000 et pour certains 50 000, 60 000 euros mensuels » avançait-elle, à la suite de la diffusion d’un extrait d’une émission de Bruce Toussaint.

        Il gagne, au bas mot..bien 40 000 Euros par mois, sans oublier le reste, plus les avantages qu'on tous les journalistes, dont pour l'abattement fiscal, se rappeler ce que j'avais mis à ce sujet pour Ruth Elkrief..

        https://www.acrimed.org/Aides-a-la-presse-1-L-avantage-fiscal-des-journalistes

        Aides à la presse (1) : L’avantage fiscal des journalistes

        La question des aides à la presse est beaucoup plus complexe qu’il n’y parait. C’est donc à un « état des lieux » que nous consacrerons d’abord une série d’articles. En commençant par une question particulièrement sensible et apparemment secondaire : celle de l’abattement fiscal réservé aux journalistes. 

         

        I. Un peu d’histoire 

        (1) En 1934, est créée l’allocation pour frais d’emploi des journalistes, autorisant tous les titulaires de la carte de presse à déduire 30 % de leurs revenus bruts pour calculer leur revenu imposable. « À l’origine, indique Le Monde dans un article sur lequel nous reviendrons, il était conçu comme une aide aux patrons de presse, afin de leur permettre d’embaucher moins cher ».

        Aide aux patrons de presse ou aide aux journalistes ? Ce n’est pas exactement la même chose. De quoi s’agit-il plus précisément ?

        Le « Rapport général sur le projet de loi de finances pour 1998 » [1]rappelle, dans son commentaire de l’article 6 que selon l’article 83-3° du code général des impôts alors en vigueur, le journalisme fait partie des« catégories de professions qui comportent des frais dont le montant est notoirement supérieur » à 10 % (l’abattement consenti à tous les salariés) : 110 professions dont la liste, hétéroclite et passablement désuète, figure encore dans le code général des impôts et que le rapport mentionne.

        (2) En 1996, le gouvernement d’Alain Juppé avait décidé de supprimer cette allocation attribuée aux journalistes, au même titre que pour toutes les professions concernées. Exactement  : « Suppression progressive des déductions forfaitaires supplémentaires pour frais professionnels de certaines professions ». Et le projet de préciser : «  Instituées à l’origine pour prendre en compte la situation des membres de professions supportant des frais plus élevés que la généralité des salariés, ces déductions supplémentaires ont progressivement perdu toute justification dès lors que les conditions d’exercice de ces professions et les conditions de défraiement des salariés ont considérablement évolué. Ce dispositif qui s’est ainsi transformé, au fil du temps, en un avantage fiscal sans rapport avec la réalité des frais supportés par les intéressés est aujourd’hui une source de complication et d’iniquité [2]. »

        La mobilisation des syndicats de journalistes et d’une partie des médias proprement dits avait été immédiate. Plusieurs manifestations se tiennent alors à Paris et une dizaine de titres de la presse régional se livre à une opération « homme invisible » en supprimant à quelques semaines des élections les photographies des responsables politique favorables à la suppression de l’abattement fiscal. Conséquence : le gouvernement est amené à ouvrir une concertation [3].

        (3) En 1998, le gouvernement de Lionel Jospin fait adopter dans la loi de finances rectificative une nouvelle forme de l’allocation qui stipule :« Sont affranchis de l’impôt : 1° Les allocations spéciales destinées à couvrir les frais inhérents à la fonction ou à l’emploi et effectivement utilisées conformément à leur objet. Les rémunérations des journalistes, rédacteurs, photographes, directeurs de journaux et critiques dramatiques et musicaux perçues ès qualités constituent de telles allocations à concurrence de 50 000 F[7 650 €]. Toutefois, lorsque leur montant est fixé par voie législative, ces allocations sont toujours réputées utilisées conformément à leur objet et ne peuvent donner lieu à aucune vérification de la part de l’administration. »

         Depuis 1998, ces dispositions n’ont pas changé et le montant forfaitaire plafonné à 7 650 € n’a pas été augmenté [4].

        On notera pourtant ceci :

        - Le passage d’une allocation en pourcentage des revenus (30 %) à une allocation au montant forfaitaire diminue quelque peu les avantages consentis aux plus hauts revenus. Or ce sont ces revenus que les chefferies médiatiques augmentent souvent sans vergogne. Pourtant, les directeurs de journaux figurent encore dans la liste ;
        - L’affectation de l’allocation au remboursement de frais professionnels est réputée invérifiable.

        (4) En octobre 2012, lors sur débat sur le projet de loi de finance pour 2013, l’UMP tente à nouveau, à travers deux amendements successifs, d’obtenir la suppression de l’allocation, puis sa diminution en accusant notamment le gouvernement de favoriser les journalistes (mais aussi les contribuables d’outre-mer et les cinéastes « parce qu’ils sont de gauche » [5].

        À cette occasion, Jérôme Cahuzac, alors ministre du Budget, avait déclaré qu’ « il s’agit moins d’une aide à une catégorie professionnelle qu’une aide à un secteur professionnel qui s’appelle la presse écrite, en situation très délicate à l’heure actuelle et indispensable à la démocratie » [6]).

        Aide à la presse écrite, donc. Or, ce ne sont pas seulement les journalistes de la presse écrite qui sont concernés…

        Combien ça coute ?

        Dans un article solidement étayé (et déjà évoqué) de Samuel Laurent et Jonathan Parienté, publié le 9 octobre 2012 sous le titre « Niche fiscale des journalistes : les faits derrière les clichés », Le Monde s’efforce notamment de chiffrer le coût de l’abattement pour les finances publiques : « Lors de la mise en place de la nouvelle mouture, en 1999, l’Assemblée évoquait un"rendement de l’impôt sur le revenu réduit de 50 millions de francs, [soit 7,6 millions d’euros] pour tenir compte de la mesure adoptée à l’initiative de l’Assemblée en faveur des journalistes".  » Le Monde propose un « calcul grossier »… qui faute d’informations précises, ne peut être que grossier :

        « On compte 40 000 journalistes (37 000 cartes de presse plus 3 000 sans) environ. Le revenu moyen de la profession est de 3 200 euros bruts mensuels, sur 13 mois, soit 33 000 euros net par an.

        On enlève 10 % d’abattement à ces 33 000, ce qui nous fait un net fiscal de 29 700 euros. Pour simplifier, on ne tient pas compte du quotient familial ni d’abattements éventuels. Pour un célibataire avec ces revenus, l’impôt à payer serait normalement de 3 103 euros.

        En enlevant 7 650 euros à son net fiscal, on passe à un impôt de 1 620 euros. Le manque à gagner est donc de quelques 1 500 euros. Multiplié par nos 40 000 bénéficiaires, on arrive à environ 60 millions d’euros.

        Un chiffre probablement supérieur à la réalité, l’âge moyen des journalistes (42 ans en 2004) incitant à penser qu’ils ont fréquemment des enfants, et donc payent moins d’impôts que notre calcul. Il est probable que 50 millions d’euros est un ordre de grandeur acceptable.

        Pour donner des comparaisons, on peut citer le coût de la niche "Scellier outre-mer" (réductions d’impôt pour la construction ou la réhabilitation de logements dans les DOM), qui touche également 43 700 ménages, a coûté, en 2012, 355 millions d’euros. » [7]

        Un « acquis » justifié ? 

        Les syndicats de journalistes défendent ardemment le maintien de cet avantage fiscal. Tel est le cas notamment du Syndicat national des journalistes (SNJ) qui, en 2010, s’insurgeait contre les menaces que la droite au pouvoir faisait peser sur l’allocation (« Pour les journalistes le rabotage fiscal serait une “double peine” »).

        Deux arguments forts plaident en faveur de leur position.

        - Cette allocation ne pourrait être supprimée qu’à la condition d’être compensée par des augmentations de salaires que les patrons de presse ne sont pas disposés ou en mesure de consentir. 
        - Et surtout : cette allocation bénéficie d’abord, certes pas aux plus faibles des faibles revenus (qui sont tout simplement dispensés d’imposition), mais aux revenus qui se situent en dessous du salaire médian (celui que gagne la moitié des salariés d’une profession déterminée).

        En 2010, le SNJ soulignait que « parmi les 37000 détenteurs de la carte de presse en 2008, 217 journalistes mensualisés avaient certes des salaires supérieurs à 10000 € bruts par mois, mais près de la moitié étaient en dessous de 3000 € bruts ». Et de préciser : « Quant aux pigistes, ils étaient 37 % à gagner moins de 1500 €. »

        C’est exact : les inégalités, même sous le seuil des 3000 euros sont très fortes, Mais il convient de noter qu’avec un revenu mensuel brut moyen de 3 200 euros, un journaliste ferait partie des 15 % de Français les mieux lotis, voire les plus riches [8].

        Les chiffres donnés par le SNJ sont confirmés et détaillés ainsi par Le Monde, dans l’article de Samuel Laurent et Jonathan Parienté

        À titre indicatif et très approximativement, on peut évaluer, pour une revenu net de 3000 euros, entre 1000 euros (s’il a deux enfants) et 1500 euros (s’il est célibataire et sans enfants), la diminution d’impôt dont bénéficie un journaliste en raison de l’abattement fiscal. C’est loin d’être négligeable. Mais cela ne concerne pas la majorité de la profession [9].

        La défense de cette allocation comme un « acquis » ne se confond donc pas nécessairement avec ce corporatisme totalement abusif que les éditocrates sont prêts à dénoncer, notamment quand il s’agit des fonctionnaires, et encore moins avec ce « corporatisme lamentable » que Le Monde fustigeait s’agissant des enseignants dans un éditorial d’anthologie du 22 janvier 2013.

        Pourtant, c’est un « acquis » très ambivalent dont la défense est des plus discutables.

        - Présentée comme un avantage consenti aux journalistes, cette allocation est aussi (surtout ?) une aide à la presse qui dispense les patrons d’augmenter les salaires les plus bas (et ils sont nombreux) ;
        - Justifiée comme une aide à la presse écrite en difficulté, elle concerne tous les journalistes quel que soit le média dans lequel ils travaillent ; 
        - Adoptée sous forme d’un montant forfaitaire, elle exonère indifféremment tous les journalistes, ce qui pourrait se justifier s’ils exerçaient effectivement les mêmes métiers ou des métiers similaires. De surcroît allocation exonère à égalité tous les journalistes y compris ceux qui disposent des revenus les plus élevés, mais ne concerne pas tous les journalistes précaires ;
        - Soutenue comme une allocation pour frais professionnels, elle est indifférenciée quels que soient les frais réels engagés par les journalistes, très inégaux selon leur fonction précise : des frais que l’attribution de l’allocation dispense officiellement de calculer et de vérifier.

        Mais surtout, souvent considérée par les journalistes comme un marqueur de leur identité professionnelle et de leur fonction démocratique, cette allocation apparaît désormais comme un avantage injustifié dont le maintien ne contribue guère au prestige de la profession.

        C’est ce que soutient notamment le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (SPIIL) dans son « Manifeste pour un nouvel écosystème de la presse numérique » : « Au plan fiscal, la survivance d’une “niche” qui permet aux journalistes de déduire 7 650 € de leur revenu imposable est devenue difficilement justifiable et entretient auprès du public l’idée que les journalistes font partie d’une “caste” de privilégiés. » C’est pourquoi le SPIIL exige sa suppression progressive : « l’abattement fiscal réservé aux journalistes doit être supprimé progressivement sur trois ans, tandis que les conditions d’une compensation salariale seront discutées entre partenaires sociaux. » Fort bien. Mais n’est-ce pas une position très… patronale que de s’en remettre à une « discussion », entre de prétendus« partenaires », sans tenir compte des rapports de force existants, notamment dans la presse écrite ?

        Entre sa suppression pure et simple et son maintien sans réserves, les marges ont étroites. La discussion est ouverte...

        Mais pour arrêter une position, c’est l’ensemble du dispositif d’aides à la presse qu’il faut examiner. À suivre donc…

        Henri Maler

        Depuis cette époque évoquée 2013-2014..tout ça a doublé voir triplé !..

         

        Bon appétit, bon après-midi tout comme fin de journée, à plus..Denis.

      • Mercredi 24 Novembre à 13:28

        Re..

        Même pour Macron..

        https://www.lci.fr/politique/epingle-par-le-fisc-emmanuel-macron-nest-dupe-de-rien-1509543.html

        Epinglé par le fisc, Emmanuel Macron n'est "dupe de rien"

        IMPÔTS - Le ministre de l'Economie va devoir payer de façon rétroactive l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Des vérifications menées par le fisc ont conduit à réévaluer le patrimoine de son couple. Interrogé, Emmanuel Macron a déclaré être "en règle avec l'administration fiscale", évoquant une tentative de "déstabilisation".

        Emmanuel Macron va devoir mettre la main au portefeuille. C'est en tout cas ce qu'assurent mardiMediapart et le Canard enchaîné, selon lesquels le ministre de l'Economie va devoir payer de façon rétroactive l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Des vérifications menées par le fisc auraient en effet conduit à réévaluer le patrimoine de son couple.

         

        Selon Mediapart , "les vérifications entreprises" après son arrivée à Bercy, dans le cadre des mesures de transparence mises en place après l'affaire Cahuzac, ont conduit le fisc à réévaluer son patrimoine, lui faisant "franchir le seuil de l'ISF". Selon le Canard enchaîné, le litige avec le fisc, qui a donné lieu à plus d'un an et demi de discussions, a porté en particulier sur la valeur de la demeure de son épouse au Touquet (Pas-de-Calais). Cette dernière a été estimée par l'administration à 1,4 million d'euros, au lieu des 1,2 million avancés par le ministre, qui a contracté un emprunt pour y réaliser des travaux.

        https://www.lci.fr/politique/eric-dupond-moretti-a-oublie-de-declarer-300-000-euros-de-revenus-en-2019-2190846.html

        Éric Dupond-Moretti a "oublié" de déclarer 300.000 euros de revenus en 2019

        FISCALITÉ - En 2019, alors qu'il était encore avocat, l'actuel garde des Sceaux a omis de déclarer 300.000 euros de revenus. Il évoque une erreur comptable qui a déjà été rectifiée.

         

        Le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti a omis de déclarer 300.000 euros de revenus en 2019, selon des informations de Mediapart et de L'Opinion confirmées par l'entourage du ministre, qui parle d'une "erreur"comptable depuis rectifiée. Celle-ci a été détectée lors du processus de vérification fiscale dont font l'objet tous les ministres, en lien avec le fisc et sous le contrôle de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

        La somme dont il est question, tirée de droits d'auteur et liée au spectacle qu'il jouait alors au théâtre, aurait dû générer 180.000 euros d'impôts, a indiqué son entourage.

         

        "Déclarés à l'Urssaf, assujettis à la TVA"

        "Ces 300.000 euros avaient été déposés sur son compte, déclarés à l'Urssaf, assujettis à la TVA. Ils ont uniquement été omis dans la déclaration des revenus 2018-2019", a-t-on défendu de même source en évoquant une "erreur" de son ancien comptable. Au début du processus de vérification, "personne n'avait rien vu, ni à la HATVP ni à Bercy", a insisté l'entourage du garde des Sceaux, arrivé place Vendôme il y a tout juste un an. Selon la même source, c'est le nouveau comptable qui s'est rendu compte de l'erreur, en mai."D'initiative, Eric Dupond-Moretti a demandé de signaler l'erreur", a-t-on fait valoir.

        "La rectification fiscale a eu lieu, la situation fiscale du ministre est totalement réglée et sa bonne foi a été démontrée", "le ministre a bénéficié du droit à l'erreur", a insisté la source. À LCI, l'entourage du ministre a précisé que ce dernier a payé  la pénalité classique prévue en cas de retard mais pas de majoration pour dissimulation du fait de la reconnaissance de sa bonne foi. Contactée par l'AFP, la HATVP n'a pas souhaité faire de commentaire. La Direction générale des finances publiques (DGFiP), chargée des vérifications, a rappelé à l'AFP que ces informations "sont soumises au secret professionnel et fiscal".

        https://www.lci.fr/economie/le-fisc-epingle-par-la-cour-des-comptes-2091109.html

        Le fisc épinglé par la Cour des comptes

        L'ECO - Selon la Cour des comptes, en plus d'une mauvaise gestion qui lui a valu de faire trop peu d'économies en dix ans, le service du fisc laisse également à désirer.

        Dans un rapport publié mercredi, la Cour des comptes dénonce les dysfonctionnements dans la gestion du fisc. En effet, avec 103 000 agents et malgré des efforts en matière de dépenses, notamment au niveau des effectifs de la fonction publique, la fusion entre les impôts et le trésor public, il y a dix ans, n'a pas apporté les économies escomptées. Quels sont les autres éléments de ce rapport ? Quid des solutions proposées ?

        Ce jeudi 21 juin 2018, Claire Fournier, dans sa chronique "L’éco", nous parle du fisc épinglé par la Cour des comptes. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 21/06/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

        Pour Ruth Elkrief..

        https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/ruth-elkrief-quitte-bfmtv-les-raisons-de-son-depart-09-02-2021-8424040.php

        Ruth Elkrief quitte BFMTV : les raisons de son départ..

         

        Tête d’affiche depuis le lancement de la chaîne d’infos en 2005, la journaliste a annoncé son départ aux équipes. Elle viserait la présidence de Public Sénat. 

        Depuis la rentrée, Ruth Elkrief avait été écartée du 19 heures de BFMTV, une décision frustrante pour la journaliste. 

        Un départ surprise, en pleine saison : celui de Ruth Elkrief, 60 ans dont 15 passés à l'antenne de BFMTV. Les journalistes de la chaîne d'infos dirigée par Marc-Olivier Fogiel ont reçu un mail annonçant qu'elle avait « décidé de tourner la page ». Dans ce courriel, la direction « regrette » de la voir partir, évoque un « parcours remarquable » ainsi que « son rôle majeur aux côtés des journalistes, techniciens et personnels de la chaîne ». Et ajoute « respecter » son choix. Un message signé par Alain Weill, Arthur Dreyfuss, Hervé Béroud et Marc-Olivier Fogiel.

        Ruth Elkrief est également citée : « Je veux dire toute mon affection et mon respect pour cette chaîne que j'ai contribué à développer et à faire grandir, rédaction, techniciens, maquilleuses et tous ceux qui ont partagé ces moments avec moi. Une page se tourne […] »

         

        Pour certains, elle préparerait sa candidature à la présidence de Public Sénat. Poste actuellement occupé par Emmanuel Kessler dont le mandat arrive à terme le 31 mai. Ce que dément l'entourage de Ruth Elkrief.

         

        Des interviews marquantes depuis la rentrée 

        Autre explication à ce départ : la frustration depuis la rentrée d'avoir été écartée du 19 heures de BFMTV, en raison des mauvaises audiences de la tranche. Elle a notamment pâti de l'arrivée sur CNews d'Eric Zemmour, dont le rendez-vous quotidien est devenu le pic d'audience des chaînes infos. « Ruth s'est vexée alors que la direction lui avait proposé de coanimer le 19 heures à 21 heures avec Alain Marschall », glisse un journaliste maison. « C'est plus complexe, nuance un proche de Ruth Elkrief. Elle quitte sereinement BFM. Pour elle, c'est une nouvelle étape de la vie. »

        Reléguée le samedi à 13 heures pour une grande interview, Ruth Elkrief s'est tout de même démarquée avec quelques bons coups, dont les face-à-face avec Nicolas Sarkozy ou Gérald Darmanin. Mais depuis janvier, la présentatrice vedette n'était plus apparue à l'antenne pour des raisons de santé. C'est Apolline de Malherbe qui a assuré l'intérim. En plus de la matinale de RMC, cette dernière gardera cette exposition jusqu'à la fin de la saison.

        https://www.rtl.fr/culture/medias-people/ruth-elkrief-je-n-avais-pas-envie-de-vieillir-sur-bfmtv-7900046854

        Ruth Elkrief : "Je n'avais pas envie de vieillir sur BFMTV"

        VIDÉO - La journaliste revient sur les raisons de son départ de la chaîne d'information en continu.

         

         Aujourd'hui, Ruth Elkrief était l'invitée d'Eric Dussart et Jade dans On Refait La Télé. Après quinze années passées à BFMTV, la journaliste a décidé de quitter la chaîne d'information en continu en février dernier. Ce matin pendant l'émission, elle est revenue sur les raisons de ce départ : "Je n'avais pas envie de vieillir sur BFMTV", a-t-elle notamment déclaré.

         

        https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m/l-instant-m-du-mardi-31-aout-2021

        Ruth Elkrief ne sera pas présidente !

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruth_Elkrief

        Ruth Elkrief.

        Très bonne fin de journée..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:30

        ce   qui     fait    que     les   journalistes  obéissants   ont    de   beaux    avantages,   et   les politiques  en  profitent !

        Je   ne   comprends   pas    que  des   journalistes    ou     chroniqueurs     puissent   tant    toucher !

         De   mon   temps   je   pouvais    demander   à  être   imposé   sur   mes   frais   réels,    mais   mon   employeur    fournissait   le   véhicule,   et  remboursait   repas   et   nuitées

    8
    Fran9oise 2
    Mardi 23 Novembre à 19:30

    Il est évident  que les médias  pour + de la moitié  sont aux ordres du Macron  et d'ailleurs  il est pour beaucoup leur candidat

    , ceux sont eux qui l'ont déjà  "fabriqué" en 2017 !! Il me semble que ce n'est plus le grand  amour avec le milliardaire Bolloré

    ,la  ligne  de ce dernier est radicale  et conservatrice  et Bolloré  je  pense soutient Zemmour  ! Bolloré défend  nos valeurs

    traditionnelles  la chrétienté contre l'islam  ,l'indigénisme etc..! En ce qui concerne le Covid  les opposants sont désormais

    ramenés au rang  de "populistes où de ringards "On nage en pleine  schizophrénie   beaucoup se demande encore  si ils vont se

    faire faire la troisième dose  et j'en fais partie ! Quand je pense que ce Macron  le super menteur champion de la transparence

    nous avait annoncé  que  cette vaccination   ne serait pas obligatoire  et aujourd'hui il considère comme des Pestiférés tous

    ceux qui ne le sont pas ! Perso je pense que c'est le vaccin de tous les dangers   , les apprentis sorciers  ne peuvent en aucun

    cas nous assurer que le notre génome Humain ne sera pas modifié  il est à croire qu'ils veulent  faire de nous des mutants ce

    qui  nous impactera de façon  irréversible  sur les descendances futurs ? Cette classe dominante veut nous faire claquer !

      • Mercredi 24 Novembre à 07:06

        Après  tout   on   a    vu    Attali  trouver    que   les  retraités    vivaient    trop     vieux,   et  on   sait    qu'il   y a  trop   de  monde   sur   terre !

        On   est   toujours  en   phase   trois,   et    les   effets    secondaires    se  multiplient,   sans   que   les   médias   français   en    parlent !

         En    plus  de   tous   les  mensonges,   il    y   a   celui   concernant   l'  efficacité    des  vaccins,   6 mois,  qui  ne   protègent    qu'en    partie,   et   n'empêchent   pas de  contaminer   les    autres

         

      • Mercredi 24 Novembre à 12:38

        Re..

        Les nano particules contenues dans ce vaccin n'arrangent rien concernant les propres gênes comme nos propres anti-corps !..

        Les plus fragiles sont donc directement les plus "démunis" après vaccination, qu'on le veuille ou non, quand à cette hypothétique "protection", je ris..

        Bon appétit, bon après-midi encore tout comme fin de journée..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:33

        ce    matin     un   professeur     affirmait    que   les   enfants     avaient    suffisamment    de   défenses   immunitaires   pour   ne   pas    avoir   besoin   de   vaccin,   et   si   on  vaccine,   c'  est   juste   pour  protéger    les    adultes,   du   virus    qu'ils   peuvent  transmettre

    9
    Mardi 23 Novembre à 19:38

    les médias ont du recevoir des consignes pour éviter de parler des choses qui fâchent!!

    bonne sorée

      • Mercredi 24 Novembre à 07:07

        il     est   clair     pour   moi,     que    s'il    y   avait   un  anti-Salomon   qui   énumérait  les   cas   subissant    des    effets   indésirables,    il  y   aurait    comme   un problème

    10
    Mardi 23 Novembre à 20:28

    Je trouve de plus en plus ridicule que l'on dilipende le vaccin ou le passe san. alors que la France est la meilleur en Europes en ce qui concerne la lutte contre le covid. Trois membres de la même famlle sont décédés en trois jours dans un petit village. Comme par haserd, ils n'étaient pas vaccinés. Du coup, trois pesonnes réticentes pour se faire vacciner r l'ont fait aujourd'hui. Quant en Guadeloupes on brule des centaines de voitures, qu'on saccage ou qu'on pilles des grands magasins, je me dit que ces criminels, et je pèse mes mots, profitent de la situtation pour commettre leurs méraits. L'épidémie à bon dos. Moi aussi, j'ai vu Dupont Aignant. Cet élu qui refuse de  se faire vacciner, sans masque, a embrassé sur les deux joues une passante. Bel exemple ! Et c'est lui qui s'est fait mouché, Janus 157, par le médecin qui était sur le plateau. 

    Je souhaite de tout coeur, mon ami Pierre, que tu ne sois pas atteint par ce méchant virus. Sans en mourir, j'ai un neveu qui est resté six semaines alité.

     Bonne soirée. Amitié. Hugues

     

     

      • Jean-Pierre hav
        Mardi 23 Novembre à 20:56
        Vous avez raison, mais, un politicien reste un politicien, pas un scientifique !
      • Mercredi 24 Novembre à 07:17

        je  constate  que   malgré   le  nombre   élevé   de vaccinés  en   France,    on   nous  annonce   une   terrible    cinquième  vague !

         La   presse   parle   des  3  morts    dans   la   même   famille,    mais  ce   garde    bien   de   parler    des   cas    dus  au  vaccin !

        Si     je    gouvernement   n'  avait   pas    exigé   le   passe  sanitaire,  et  la vaccination    obligatoire   pour   les    soignants   il  ne  se   serait    rien   passé   en  Guadeloupe,    mais     je  suis    d'  accord   pour   dénoncer   ceux    qui   cassent    tout !

        Tu   parles    de  Dupont   Aignant,    mais   pas    de   Castex,   ni   d'une   ministre atteinte   par la  covid !

        Merci    pour    ton   souhait,    on    ne  sait   pas   pourquoi    ce  virus  frappe un  tel   et  non  pas   un  autre,   je   fais   attention,    je   porte   un   masque   quand   il   y a    du   monde, je n'embrasse   personne,  et   me   lave   les   mains   très    souvent !

        Pourquoi   la  FDA   demande   t'  elle  de   garder    secret    55 ans   l' approbation   des   vaccins ?

        https://resistancerepublicaine.com/2021/11/19/la-fda-demande-aux-juges-de-maintenir-secrets-pendant-55-ans-les-docs-dapprobation-du-vaccin-covid/

      • Jeudi 25 Novembre à 12:08

        Bonjour Trublion.

        Ces trois morts évoqués (cas particulier) l'ont été dans les Vosges, et de plus, dans un désert médical.

        Dans cette zone, il n'y a ni médecin, ni autre..

        De ce fait ils avaient mis en place des navettes en véhicules, un peu comme un berlingo ou kangoo ou autre, pour se rendre auprès des gens pour les vacciner.

        C'est dans ce cadre, et lors d'un déplacement vers cette famille qu'en arrivant ils ont découvert le ou les décès..

        Il s'agit d'un couple âgé de 83-84 ans et de leur fils âgé de 48 ans.

        Apparemment, et je dis bien..apparemment, ce serait leur fils qui avait le "covid" et qui aurait transmis le virus aux parents..

        Sur ce fait et pour ce seul fait, le gouvernement (Macron..) dont premier ministre (lui cas contact depuis peu et en isolement..), tout comme Olivier Véran, se servent de ce seul cas pour "impressionner" et faire peur..Quelle honte !!!..

        Hier matin et sur CNEWS il y avait un médecin (déjà vu depuis 18 mois, mais cependant correct..) et qui a dit que cette forme de 5ème vague n'avait rien à voir avec avant, et que de plus, ils étaient d'avantage confronté à des "Covid" longs..

        Alors tout ça me laisse pantois et me fait bien rigoler (non pas pour les morts, loin delà..), mais pour cette politique de merde, et je pèse mes mots, que nous "inflige" ce gouvernement..UNE HONTE !..

        Bon appétit, bon après-midi, à plus..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 18:15

        ce   gouvernement   n'  est      bon    qu'à    magouiller,    à   chercher   à   faire   peur,   comme  du  temps   du  Salomon,   et  n'ont   pas   le    courage    de   ce  qu'il   pense   et   donc   nous   menace  via   le   passe !

    11
    Golondrina63Auv
    Mardi 23 Novembre à 20:33

    Moi je ne m'occupa pas de ce qui se dit ou pas journalistiquement 

    Mais ce qu'il y a de certain de voir le monde casser pour casser ça ne me réjouit pas 

    Car c'est toi aussi avec tes impôts qui réglera la facture à moins que tu n'en payes pas , mais bon je dis ça je dis rien 

    Bientôt je vais recevoir ma 3ème dose , qui vivra verra 

    Demain je vais en rando ça me fera du bien au milieu des bois , ça ne manifeste pas 

    Sérieusement je suis triste du monde dans lequel on vit 

    Bonne soirée Pierre 

     

     

      • Mercredi 24 Novembre à 07:20

        Comme    déjà    dit,   si  le  gouvernement    n'obligeait   pas   à  la    vaccination    obligatoire    des    soignants,   et  tu   sais    que  beaucoup    y ont  été    forcé,  et    du reste     de   la   population      via   cette    magouille    qu'est    le   passe,    il  ne se   serait   rien  passé  en  Guadeloupe !

         Forcer    les    gens   à   agir     contre   leur    volonté amène   la révolte.

      • Fripouille
        Mercredi 24 Novembre à 18:36

        Les Français sont systématiquement contre tout ce qui est obligations. J'ai mes trois doses, passé comme une lettre à la Poste ! Et même on m'a pris ma tension. Je vais très bien ! La sélection naturelle ne s'applique plus puisque on réanime à la naissance des bébés non viables autrefois.

      • Jeudi 25 Novembre à 12:18

        Bonjour Truiblion.

        Je ne dis pas qu'il faut..tout casser, ni tout brûler, certainement pas.

        Par contre, en Guadeloupe comme en Martinique, eux, ils ont des couilles, et pas comme en France, et ils ont bien raison de s'opposer à ce gouvernement et à toutes ces formes de restrictions comme imposition d'une forme de dictature qui prend le pas.

        Les îles sont éloignées et donc pas en France, pour pouvoir intervenir aussi rapidement que souhaité avec les bouledogues du ministre de l'intérieur, tout comme ministre de la justice, pour pouvoir intervenir manu-militari comme pour toutes ces exactions commises contre les "Gilets jaunes"..

        Et ce Sébastien Lecornu, il fait quoi, lui, avec sa grande gueule, même si très discret depuis le début, lui qui, de plus avait fait la gendarmerie et s'était trouvé "propulsé" lieutenant de réserve et aspiré (par opportunité) dans la mouvance de la Macronie à la campagne électorale puis au sein du gouvernement ?.. (!)

        Très bonne fin de journée..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 18:18

        D'un    autre    côté   on   sait  bien   que   le   gouvernement   ne    bouge   pas   si    on   défile    sagement,    on    a   pu  le   constater  avec    tous    ces    samedis   où    il   y   a   eu   des   manifestations    anti-passe !

         Et   on  n'  a   pas    vu     ce   gouvernement     bouger   pour   les   poisons   déversés   dans   les  sols

    12
    Poumo-thorax
    Mardi 23 Novembre à 21:45
    C'est comme les camps de roms incendiés a Paris... Il ne faut pas le dire pour ne pas donner de mauvaises idées aux Français...
      • Mercredi 24 Novembre à 07:40

        et     bien,    ça   m'avait    en   effet   échappé !

      • Poumo-thorax
        Mercredi 24 Novembre à 11:52
        Normal... hier, l'a6b bloquée pendant 4 heures pour un incendie d'un campement de migrants porte d'italie sous la bretelle d'acces au periph: pas un mot dans les médias.
    13
    Mercredi 24 Novembre à 05:36

    Il eut mieux valu dire tout simplement ce qu'est une pandémie. L'OMS l'a dit très tôt, mais nos élus n'ont pas eu le courage d'expliquer la différence entre une épidémie et une pandémie. Or, une épidémie (la grippe par exemple) est saisonnière. En revanche, une pandémie touche davantage dans le temps, provoque bien des décès, et dure généralement 3 ans (cf. la grippe espagnole  qui a provoqué davantage de décès que les deux guerres mondiales du 20ème siècle). Entre les tergiversations linguistiques de l'état, les mensonges (masque pas utile), la pénurie des masques, les litanies quotidiennes à propos des hospitalisations, etc, il y a de quoi être en colère (nous ne sommes plus des enfants). Je n'écoute plus ce qui se dit, je préfère vivre à ma manière, tranquillement, plutôt que de me désespérer à force de commentaires quotidiens et surtout répétitifs. Il me semble en effet que si les autorités avaient expliqué dès le départ que cela durerait, la majorité des gens aurait compris qu'il fallait ne pas négliger le danger de ce fâcheux virus. On ne peut pas dire d'eux qu'ils ont été pédagogues... Nous vivons depuis plus d'un an dans une atmosphère mortifère et donc angoissante. Il n'y a pas que les effets du virus qui soient épuisants : une vérité, même difficile à entendre, vaut mieux que qu'un mensonge tacite.

      • Mercredi 24 Novembre à 07:26

        Surtout     quand   on   voit  qu'entre    eux,    les    donneurs    d'  ordre   ne suivent  pas  leurs   propres   recommandations.

        J'  ai   aussi   entendu     qu'en  Afrique,   sans   vaccin,   la   pandémie  ne  touche   plus  personne !

         Je    fais    comme    toi,    je   me   protège    avec   un    masque    dès  qu'il    y   du   monde, je   n'embrasse   personne,    même    dans   la   famille,   et  j'utilise    souvent   le   gel    ou   le     savon,      dès   que   j'ai      touché    quelque   chose   à    l'  extérieur

      • Jeudi 25 Novembre à 12:23

        Pour Trublion.

        On fait pareil, comme depuis le début, et encore à présent..Masque, gestes barrières - distanciation sociale (plutôt 2,00m voir 2,50 M au lieu de seulement 1,00m voir 1,50m..), gel hydroalcoolique et très peu d'hôtes en nombre, donc jamais plus de six à la maison..voilà tout.

        Pour les courses éventuelles, c'est pareil..pas de risques inutiles en contact et autre..

        Les 30 000 nouveaux cas évoqués depuis trois quatre jours le sont "uniquement" du fait de gens, qui comme toujours, ne respectent rien, et n'ont rien respecté..Et on s'étonne ?..

        Très bonne fin de journée..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 18:20

        et   je  reste   persuadé    que    cette   vague    vient    des    vaccinés   qui   se  pensent   protégés !

         Et   je   me  demande   si   les   milliers    de    clandestins    sont    vaccinés

    14
    Mercredi 24 Novembre à 10:18

    bonjour Pierre, autant je ne comprends pas les manifestations en France contre le pass sanitaire et le vaccin obligatoire pour les soignants , autant je comprends les antillais qui manifestent, ils n'ont aucune confiance dans un gouvernement qui ne fait rien pour eux , on les fait crever avec le chlordécone hautement dangereux , qui a empoisonné toute la  terre meme celle des jardins , le cout de la vie est plus élevé  que chez nous, et on n'a pas été fichu  de leur mettre un reseau d'eau potable correct, il fuit de partout, et on est obligé de couper l'eau de longues heures pour eviter la perte ! pas drole qu'ils n'ont plus confiance, par ailleurs ne parlons pas des choses qui fachent on voit  nos dirigeants se feliciter sans masque, et meme s'embrasser , qu'ils donnent l'exemple au moins avant de sévir! amitiés 

      • Mercredi 24 Novembre à 10:27

        moi    je  suis   pour    que  l'on    puisse    choisir   de  se   vacciner   ou  non,   et    donc,   le   passe    est   pour   moi   une  contrainte.

        Oui,    j'ai    vu     un  reportage,   et   on    peut    comprendre   la   révolte    de  ces   personnes    qu'on  prétend    aujourd'hui    protéger    d'un    virus,   alors    qu'on   les   a   laissé   empoisonner   depuis    si   longtemps !

         Remarque ,    les   poisons    de   Monsanto     se   sont   aussi   retrouvés   en   France,     et   c'  est   pour   cette raison    que   je ne    crois   pas   au    bio   dans   un    sol    miraculeusement    débarrassé    de    ses     poisons

    15
    Mercredi 24 Novembre à 10:36

    C'est l'état qui dirige les médias ....................... bon mercredi

     

      • Poumo-thorax
        Mercredi 24 Novembre à 11:32
        Sauf cnews
      • Mercredi 24 Novembre à 20:19

        Bonsoir Poumo-thorax.

        Bien dit..Heureusement il reste..CNEWS !

        Et quand je pense que cette Ruth Elkrief après avoir été évincé et congédié de BFM/TV, pensait pouvoir prendre et occuper le siège de président de la chaîne LCP -Public Sénat..eh quoi encore !..

        Elle était peut-être un "pion" de la Macronie et  cheval de troie de Patrick Drahi (patron de la chaîne BFM..), pour investir les lieux et "noyauter" LCP, en vue de la "vraie" campagne électorale et pour les prochaines législatives..qui sait...

        Bonne soirée comme fin de soirée..Denis.

         

         

      • Jeudi 25 Novembre à 12:25

        Bonjour.

        Il est "certain" que c'est l'Etat qui dirige les médias, comme depuis Mitterrand et voulu par lui-même à l'époque, et ce n'est pas pour rien qu'il avait mis à la tête du C.S.A. Yvon Bourges..

        Très bonne fin de journée à vous..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:35

        oui,    les   médias   publics   pour   lesquels    nous   payons !

         Heureusement    qu'  il   y   a   C  news,  mais    ils  sont  en  train  de  tout    faire   pour  le   supprimer,    jusqu'à    menacer   Kelly   et  Morandini     de  décapitation

    16
    Mercredi 24 Novembre à 12:56

    En Suisse pleins de manifestations aussi anti-passe, c'est la cata partout, et le 28 nous avons les votations pour le passe obligatoire.

    En Suisse moins froid aujourd'hui c'est plus agréable et surtout sans vent. J’arriverai pas passer demain car j'ai bcp.

    Alors bonne journée pour aujourd’hui et demain j’espère que vous allez bien.

    Bises cordialement.           Lucette

      • Mercredi 24 Novembre à 14:37

        Bonjour Lucette, je nesais pourquoi je ne peux plus aller sur ton blog. Depuis hier, que je clique sur Lm Lucette on répond " Blog introuvable.

        Bisous. Hugues

         

      • Jeudi 25 Novembre à 12:31

        Bonjour. La Suisse est un faux pays de rêve..

        On enlève les paysages et les gens du cru comme locaux, il ne reste plus grand chose..

        Ils ont été américanisés à fond depuis belle lurette et pas que pour les banques..

        Il suffit de regarder la signalisation et les panneaux pour mieux comprendre..

        Très bonne fin de journée à vous..Denis.

         

        P.S.: j'avais traversé la Suisse, à pied(en 2007), dans le sens sud nord, en venant d'Italie et depuis Aoste (bien qu'ayant commencé à partir de Milan..), à partir du refuge du col du Grand Saint-Bernard, puis Martigny, Saint-Maurice d'Agaune, Berne, Solothurn (ou Soleure..), etc..

        Je m'étais déjà rendu en Suisse bien auparavant, comme après, avec la ville De Bâle tout comme Genève..alors.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:36

        je   pense    qu'on      doit    nous   laisser   le  choix,    mais   au   moins   en   Suisse,    on  interroge   le   peuple

    17
    Mercredi 24 Novembre à 14:03

    Bonjour Pierre 

    je suis d accord que chaqu un fasse qu ils veulent  ceci s appelle Liberté d expression  ils y en à qui sont Vaccciner et d autres pas  tu trouves normal que ces Pays cassent volent etc. car ils ont contre je ne suis pas d acccord qui des valuisent mettent le Feu  non  quils fassent une Manifestation oui là je suis entièrement d accord c est un droit sur mais là dévalisent casser non voilà ce que je pense   franchement tous va mal je suis dégouter  de ce que je vois et j entends   et ce n est pas vinir  je te souhaite un excellent Mercredi  profite bisous DANIELLE 

      • Jeudi 25 Novembre à 16:37

        ce   passe,     et   l' obligation    pour   les  guadeloupéens    de  se   vacciner    a    été   le  déclencheur   des    violences,   et   malheureusement,    on    sait    bien     que    sans     violence,    le   gouvernement   ne    bouge   pas

    18
    CHANTOU
    Mercredi 24 Novembre à 14:47

    J'espère que tu vas parler de Nicolas Hulot !

    Bonne journée

      • Poumo-thorax
        Mercredi 24 Novembre à 15:20
        Hulot est de gauche, donc il a un comportement normal d'homme de gauche comme olivier duhamel...
      • Jeudi 25 Novembre à 12:35

        Bonjour.

        Je répondrais comme "Poumo-thorax" concernant Hulot pour son comportement..inadmissible !

        (Toute la gauche "socialiste" depuis Mitterrand a été comme cela à peu de chose près et depuis..)

        Il y avait déjà de l'eau dans le gaz au moment où il avait quitté son poste de ministre de l'environnement et de la transition énergétique, entre lui et son épouse (très difficile de recoller les morceaux comme pour reconquérir tout court..)...

        Je m'arrêterais là tellement tout ça me fait "vomir"..

        Très bonne fin de journée à vous..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:38

        c'   est     fou      ce  qu'il    y   a    violeurs  et   de   pédophiles    dans   les   hautes   sphères

      • Poumo-thorax
        Vendredi 26 Novembre à 22:47
        Dans les hautes sphères, oui, mais bien marquées politiquement. Quand on écoute certains, la légalisation du cannabis et de la pédophilie reviennent souvent dans leurs discours... D'ailleurs ce n'est pas un hasard si les villes qui connaissent le plus de problèmes de dealers tout puissants, en toute impunité, sont dirigées par des coalitions gauche et écolo...
    19
    Mercredi 24 Novembre à 15:27
    Renée

    Non le vaccin ne s'arrête pas au bout de 6 mois mais il perd un peu d'efficacité c'est vrai. Si je dois faire le 3 je le ferais...Voilà. Bisous

      • Jeudi 25 Novembre à 12:36

        Bonjour.

        Le vaccin, hélas, n'arrête rien, ni n'empêche rien surtout dans la transmission vers d'autres..

        Le vaccin sert juste à discréditer ce gouvernement, et encore...

        Très bonne fin de journée à vous..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:40

        et   aujourd'hui   on    parle    de   5 mois  au   lieu   de   6 !!

        S'ilk    fallait    se   vacciner    tous   les   5 mois,   où    irions   nous !

         Heureusement   on   commence   à   parler    de   médicaments   efficaces

      • Jeudi 25 Novembre à 20:48

        Bonsoir Trublion.

        Pour ce, soit disant médicament efficace..MEF !..

        Olivier Véran a dit lui-même qu'il y avait bientôt un médicament pour faire face au "Covid"..Or, ce médicament n'est autre que cette gélule rouge de chez "Pfizer"..Autre profit !..

        On nous prend vraiment pour des demeurés et des billes..STOP ! ça suffit !!!..

        Très bonne soirée comme fin de soirée..Denis.

      • Vendredi 26 Novembre à 06:37

        nous   ne  sommes   pas   sortis    de   l' auberge !

         

    20
    Mo
    Mercredi 24 Novembre à 16:11
    Mo

    Bonjour Pierre,

    On en parle un peu à la radio et dans les journaux en ligne mais moins qu'à la télé, je trouve.

    Bises et bonne journée,

    Mo

      • Jeudi 25 Novembre à 16:42

        et   personne   ne   parle    des   effets    secondaires

    21
    Mercredi 24 Novembre à 16:29

    Bonjour Pierre, je suis  pour la vaccination et j'ai bien du mal à comprendre celles et ceux qui s'y opposent . J'ai un ami optu qui n’arrête pas de m'envoyer des vidéos et des liens douteux ou des personnages sulfureux alimentent des théories du complot qu'un enfant  de 5 ans débusquerait au premier coup d’œil  . les médias et le gouvernement ne font pas les choses parfaitement mais , il est de nécessité  publique de se protéger et de protéger les autres, il est temps.

      • Fripouille
        Mercredi 24 Novembre à 18:19

        Il faut regarder la 5 (c'est dans l'air) ce jour, Pfizer en est encore à la protection de 90 %.

      • Jeudi 25 Novembre à 12:40

        Bonjour.

        Pfizer ne cherche juste qu'à rester en lisse et en tête de pronostic comme favori concernant les vaccins, mais également aussi et surtout pour mettre en avant son "nouveau" médicament (gellule rouge) contre le "Covid"..c'est tout.

        Une guerre économique, cependant, et au travers de ce virus (peu importe "le" ou "les" variants, quels qu'ils soient..), et pour du profit et des bénéfices juteux, voilà tout..UNE HONTE !

        Très bonne fin de journée..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:44

        sauf     que  ce   vaccin      ne   protège   pas   vraiment    de   la  covid,   et   n'empêche   pas  la   transmission !

        Ceux  qui   meurent    du  vaccin,   ou   en   subissent   les    effets    secondaires   ne   peuvent   pas  être    considéré   comme    affabulateur !

      • Jeudi 25 Novembre à 18:22

        et    je    suis   persuadé    que Pfizer   arrose    des   politiques

      • Fripouille
        Samedi 27 Novembre à 12:37

        On n'a pas le choix !

      • Fripouille
        Samedi 27 Novembre à 12:45

        Que faire d'autre ? Même les médecins ne savent pas quoi dire !

      • Samedi 27 Novembre à 16:39

        ce   qu'   eux   mêmes   recommandent   même   pour   les   vaccinés,    les   gestes   barrière

    22
    AMANDINE BOUBOU
    Mercredi 24 Novembre à 16:38

    COUCOU ET BISES PIERRE

      • Jeudi 25 Novembre à 16:44

        Passe    une   bonne    soirée

    23
    Mercredi 24 Novembre à 18:46
    franicnea

    Bonjour, finalement en France métropolitaine on est moins bête, on se vaccine, pas assez toutefois, et on a accepté le pass et la vaccination obligatoire des soignants; c'est normal que les soignants se fassent vacciner, il n'y a pas à débattre là-dessus; je suis contente de savoir que ma dentiste est vaccinée, et de plus elle ressemble moins à un extra terrestre ! quand je vois que Marine Le Pen ne ferait rien face à la pandémie, à part le masque et les gestes barrière, ça me fait réfléchir pour les élections; que tous ces gens qui manifestent aussi violemment chopent la covid, je ne comprend pas, tout ce que je vois c'est que ce n'est qu'un prétexte pour tout casser comme aux Antilles ! le vaccin doit être obligatoire pour tout le monde, point. Les effets secondaires des autres vaccins et des médicaments, bizarement, on n'en parle pas ! c'est pénible cette écriture en rouge mad bonne soirée, bisous

    24
    Mercredi 24 Novembre à 19:09

    Bonsoir Pierre. Quoi dire sinon cette photo du Premier Ministre donnant des accolades et sans masque ni distance. Puis ces mots quotidiens nous recommandant des protections ... Et j'ai deux amies... une prof qui ne veut pas se vacciner et qui donne les cours. Sa sœur sage-femme... pas de vaccin.. Je ne comprends rien ! Bisous

      • Jeudi 25 Novembre à 16:53

        quand    je   pense    qu'on   a    viré   16000   soignants    qui   refusent   le    vaccin !!

    25
    Poumo-thorax
    Mercredi 24 Novembre à 19:30
    Pour la deuxieme dose de vaccin, le vereux veran recommandait un doliprane... la moitié dont moi des gens qui se sont fait vacciner dans mon entourage ont eu droit a un traitement doliprane voltarene de deux semaines, qui n'a pas marché pour moitié, dont moi, donc un quart des vaccinés de mon entourage se dont retrouvé ensuite avec topalgic-prednazole pendant un mois.... Vraiment bénins, les effets secondaires.... Donc la 3eme dose, macron peut se la mettre ou je pense, mais je doute qu'il reste de la place.
      • Jeudi 25 Novembre à 12:42

        Bonjour.

        Pour le "Doliprane" c'est vrai et je peux "confirmer" la chose.

        Je n'ose même pas penser pour les tonnes de ce médicament "véreux" et pas sans risques et qui se sont vendu en officine et pharmacie à travers le pays..UNE HONTE !!!

        Très bonne fin de journée..Denis.

      • Jeudi 25 Novembre à 16:57

        Je   vois  beaucoup   de   monde ,  je   ne suis  pas   vacciné,   mais    je   me   protège,    plus  surement    que     bien   des   vaccinés !

         Et   puis    quand   même,   on   est   chez   Ubu !

        Ma  femme    a dû     se   faire   vacciner    pour  se   faire   opérer   de   la    cataracte,    mais   il    lui  faudra   un test  Pcr   pour   l'  anesthésiste,   et    le    chirurgien,   alors    qu' un   professeur    disait  ce   matin     que   ce  test   était   une    blague,    puisque  tu    peux   être  négatif   le   jour   où  tu   le   fais,   et   contracter   le    virus   une   heure    après

      • Jeudi 25 Novembre à 20:54

        Re..

        Pour Trublion.

        Concernant ton épouse, je sais cela, car, cela avait été pareil pour mon épouse pour pouvoir accompagner notre fille qui se faisait opérer à l'hôpital..No comment !!!..

        On est en plein délire !!!..

        Très bonne soirée encore..Denis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :