• On a beaucoup parlé du mur de Berlin

    à  l' occasion  de  l' anniversaire   de  sa chute !

     Et  moi,  je  m' interroge  sur ce que  sont  devenus  tous   ceux  qui  entretenaient   ce   climat anti RFA,

    les policiers,  les   soldats à qui  il  arrivait   de tirer sur un compatriote, les  membres   de la Stasi qui  ont torturé  à qui  mieux  mieux !

     Comment   un   peuple   sortant  du joug  nazi   a t'il  pu  accepter  celui du communisme ?

    Et   que  dire   quand  on   voit   qu' en Russie,  comme  en  Allemagne,  qu' il  y a encore   beaucoup   de nostalgiques !

    On  a  beaucoup  parlé   du  mur   de Berlin


  • Commentaires

    1
    LIANOU
    Mardi 12 Novembre à 17:21

    bonsoir pierre  .

    je me suis faite la même réflexion hier   et ça ne va pas s'arranger car en ce moment toute ce passé ressurgit   et ce n'est pas fini  les tensions se font de plus en plus présentent et les dirigeants quelqu ''ils soient ne font qu'attiser les braises  ...une pensée a tous les sinistrés du village du Teil en  Ardèche dans le Vivarais   bel environnement  qui malheureusement aura des difficultés pour reconstruire..très beau village ..bonne soirée  chez gros vent et pluie   amitiés   

      • Mardi 12 Novembre à 18:54

        Quand   on  sait   que  beaucoup   d' allemands   de l' est   cherchaient   à regagner  l' ouest,  on   se dit   que   derrière  ce  mur   ce  n' était  pas  si   bien  que  ça !

         Aujourd'hui,  certains   murs   se  construisent  à  nouveau,  pour  échapper  à  l' immigration  incontrôlée !

        c'  est  vrai  que  c' est  un  malheur auquel  personne  ne s' attendait !

    2
    Golondrina63Au
    Mardi 12 Novembre à 17:37

    Je n'aimerai vivre ni en Russie ni en Allemagne 

    Cela dit chacun son truc et chacun sa façon de penser 

    Pour y être allée 

    Je peux dire que beaucoup se plaignent   la bouche pleine  par chez nous , je n'en dirai pas plus pour éviter  de choquer les âmes qui rêvent 

    Quant au mur oui il y aurait encore beaucoup à dire ...

    Comme par ex dans un autre domaine quand je vois certaines personnes qui défendent encore les idées franquistes moi ça me provoque des inquiétudes quand à la perte de mémoires des gens en ce monde , pas étonnant que plus rien ne va 

    Bonne soirée Pierre 

    Bises 

     

     

      • Mardi 12 Novembre à 18:58

        Moi  j' avais  une grosse  partie  de ma  clientèle  en  Allemagne,  et   je  m'y sentais  bien !

         J' ai  des  clients qui avaient  embauché  des  allemands   de  l' est    et    qui  l' ont  vite regretté ,  des  fainéants qui  pensaient   qu'ils  auraient   tous  les  avantages de  l' ouest  juste  parce  que  le  mur  était  tombé

         tu  sais    je  pense  que certains   ont  une mémoire  sélective  et  opportune,  juste  quand ça  les   arrange

    3
    Mardi 12 Novembre à 17:38

    Ce mur représentait la fissure entre deux sociétés. Nombreux sont ceux de l'Est tombés pour avoir voulu le franchir. Ceux qui étaient à l'Ouest étaient chargés de les descendre. Je me demande si une fois le mur à terre les opinions de chacun ont changé et s'ils sont radicalement passés à d'autres choses. Ce doit être terrible d'avoir dû tirer sur un compatriote pour vivre à ses côtés ensuite !Ton raisonnement est très juste car lorsque je suis allée en Russie j'ai pu parler à des gens qui m'ont dit sans détour que " c'était mieux avant" ! Les gens ne changent pas parce qu'un mur est tombé ! Il est possible que le feu couve sous la cendre et que le grand remplacement fasse ressurgir les idées nazies . 

    Passe une bonne soirée     Bisous

      • Mardi 12 Novembre à 19:13

        Lorsqu' après  avoir  perdu   la  guerre,  les  vainqueurs  se  sont  partagés l' Allemagne,  l' Urss  et  les américains  ont  débuté  la   guerre  froide,  ce qui   explique   en  partie  le  mur !

        J' ai    quand  même   du  mal  à  comprendre  qu'on  puisse   d' un seul  coup  vomir sur l' autre moitié !

         ça   veut  dire  pour  moi,  que  cela  pourrait  se passer   n' importe  où tellement   il  y a   d'opportunistes,  regarde   nos  politiques  qui  oublient  leur  appartenance,  pour  rejoindre  ce qu'ils  pensent   être  le  mieux  pour  leur carrière !

        Quand  au  grand  remplacement, il ne peut  qu' aboutir   à  des révoltes

         

    4
    Françoise2
    Mardi 12 Novembre à 17:54
    Peut-être que pour comprendre vraiment (en ce qui me concerne) remonter à l'Allemagne Nazie KO en 1945?Toujours est-il que mur de la honte mur antifasciste est le symbole avant tout d'un clivage purement idéologique c'est la dictature communiste ,1 Pays = 2 États !A mon sens une fracture subsiste toujours et vu le nombre de divergences d'opinions l'Allemagne reste je crois un pays quelque peu Fragmenté , d'un côté un monde dit libre et de l'autre une importante complexité d'idéal politique pour se situer ! Oui ! certains éprouvent de la nostalgie ? vivaient -ils mieux ? je ne sais pas !Peut-être que oui?Et de tous ceux qui ont joué un rôle important certains ont les cheveux bien blancs ,le crâne quelque peu dégarni où plus mal aux dents depuis longtemps !
      • Mardi 12 Novembre à 19:21

        Les  allemands sont  passés  de la  dictature  nazie,  à   la  dictature communiste   côté  DDR, et  enfin   à  la   dictature   capitaliste   après   la réunification.

        Pendant   tout  un  temps,  les  allemands   culpabilisaient  après   le   génocide  des juifs,  et  il  y avait    de quoi,  mais  aujourd'  hui,  les  jeunes   ne se sentent  plus  concernés,  et   ils  ont  raison aussi !

        L' arrivée   des  musulmans  ne devrait  pas  leur  plaire, quoiqu'en  dise  Merkel !

    5
    Mardi 12 Novembre à 18:15

    En Russie comme en R.D.A., c'est une jeunesse éprise de liberté qui a fait tomber les murs de la honte. C'est compréhensible qu'il subsiste des nostalgiques. Ils n'avaient peut-être que le strict minimum mais ils n'étaient tentés par rien car leur entourage était tout aussi mal loti. Ils vivaient avec peu mais sans trop d'effort passant plus de temps à faire la queue aux magasins peu achalandés que sur le lieu de travail. Ils étaient en quelque sorte tous fonctionnaires mais, contrairement aux nôtres, mal rémunérés. Ils se sentaient bien dans leur peau d'assistés. Tant que leurs dirigeants pouvaient leur cacher ce que les peuples des pays libres vivaient, ils avaient la paix.

    Bonne soirée !

      • Mardi 12 Novembre à 19:26

        C'  est  ce que  m'expliquait un de mes  clients   de Trier, qui  avait  embauché des   allemands   de l' est !

        Il  fallait  leur  mâcher   tout  le  travail,  et  ils   ne prenaient  aucune  initiative !

        La  privation  des libertés   aboutit  souvent à  la révolte,   nos   gouvernants   devraient   y  penser !

         et   on sait  bien  que   tout  n' est   souvent que  comédie !

         Américains   et  Urss,   se  sont  partagés  les  savants   allemands ,  et   les   nazis,  ont    bien  vécu   en Amérique  du  sud, tant  qu'ils  avaient   du  pognon !

    6
    Mardi 12 Novembre à 18:18

    pour moi  je ne comprend pas  que l' on puisse être nostalgique d 'une telle époque 

     c'était quand même   le mur de la honte , dans une époque divisée  par le rideau de fer 

     mais je ne suis pas assez  documentée la dessus et n' ai jamais mis les pieds en Union Soviétique 

    ni en Allemagne .

     bonne soirée   Pierre 

     kénavo

      • Mardi 12 Novembre à 19:28

        Je  mets dans  le  même   panier,  le nazisme,  le  communisme et  l' islamisme !

         C' est    la privation  de la liberté, l' obligation   d' obéir    à des  lois  qui  ne   nous  conviennent  pas  forcément !

    7
    Mercredi 13 Novembre à 00:48
    Bonjour Pierre passe une bonne journee Rene
      • Mercredi 13 Novembre à 08:35

        Bonne   journée  à toi  aussi

    8
    Mercredi 13 Novembre à 07:04

    J'avoue ne jamais avoir vraiment compris l'histoire de ce mur mais c'était surtout un symbole et je n'en retiens que des hommes ont abattu froidement leurs frères qui étaient de l'autre côté, sans état d'âme ...

    Il n'empêche qu'il reste toujours des divisions, comme chez nous sans qu'il n'y ait de mur.

    Bonne journée avec des bisoux cher pierre.

      • Mercredi 13 Novembre à 08:38

        oui, des  allemands   ont  abattu  d' autres  allemands,  et   j' imagine   que   ce  ne serait  pas  mieux  sinon  pire  chez  nous !

        Ce  mur  était  aussi  le  symbole  de  la  guerre froide,  et  j'ai  compris   que   nos   " alliés "   ne  s' étaient  pas  battu  pour  la France,  mais  pour  eux,  et  éventuellement   se  partager  notre  pays

    9
    Mercredi 13 Novembre à 10:14

    Bon mercredi bises

      • Mercredi 13 Novembre à 10:57

        Belle   journée  à toi aussi

    10
    Mercredi 13 Novembre à 10:38

    Moi je ne me pose pas de questions subjiidiaires. J'ai applaudi sans réserve la destruction du mur de Berlin, et ne confond pas le communisme avec le tiran Staline qui à fait périr par milliers mes camarades communistes, y compris ceux qui étaient partis en Espagne pour défendre la liberté contre cet autre tiran Franco, frère de sang de Hitler. Je suis contre tous les murs, même ceux des américains et des Israéliens...

    Je viens d'apprendre le décès de Poulidor et ça m'attristeL

    Bonne journée, cher Pierre. Hugues

      • Mercredi 13 Novembre à 10:59

        si   le  monde  était  beau,  il  n' y aurait  pas   de mur,  mais  si  on  ne  peut  que regretter  celui  de Berlin, on  peut  comprendre  celui  de Gaza, quand  on   voit    qu'encore   aujourd'hui,  des centaines  de missiles  ont été  tiré  sur  Israël !

        J'ai   pensé  à toi  en  apprenant  la mort   de celui  qu' on  appelait  l' éternel  second,   tu vois,  éternel   était   de trop !

    11
    Mercredi 13 Novembre à 11:49

    Bonjour Pierre 

    bonne question mais tu le sais nous ne le serons pas tous est hypocrites comme la Politique  quand tu regarde ce qui ce passe en France les grèves tous le Monde ils vont ceci pour les élections qui approchent ensuite une fois passer p=tu ne les vois plus je parles tous les Politiques que ce sois pas la même étiquettes  c est que le pourvoir qui les intéressent   tous nous m en emmènes  en bateaux et ce sera de même aux prochaines élections Présidentielles   et tu vois c est comme pour les Maires certains avant leurs élicitions ils passent partout  les Adjoints surtout  j en sais quelques choses 20 ans Gardienne d école je peux le dire  tous ce Monde Présidentielles et les Maires nous m emmènes aussi en Bateaux je suis dégouter sincèrement ce qui ce passe dans ce Monde  <<<<< que le FRIC qui compte <<<<<<<je te souhaite un excellent  Mercredi bisous DANIELLE 

      • Mercredi 13 Novembre à 17:42

        tu   as   hélas   raison,  les politiques  de la  base   à  l' Elysée  ne  pensent   qu' au fric !

         à cela  tu rajoutes   l' égoïsme devenu banal,   et  on en  arrive    au  chaos   qui   règne  en France

    12
    Mercredi 13 Novembre à 13:38
    zalandeau

    ET comment, nous réjouissant de la chute de ce mur, nous nous sommes fait baiser par la conquête de la planète par le libéralisme ??? En fait c'était un mauvais évènement pour nous occidentaux... maintenant on le sait...

      • Mercredi 13 Novembre à 17:43

        libéralisme, comme    mondialisme , vident  la France  de sa substance ,  et  dans   d' autres  pays,  on en   vient    à  édifier   des  murs   pour  empêcher  d' être envahi

    13
    Mercredi 13 Novembre à 14:23

    Désolée mais la chute du mur, les deux Allemagnes, un sujet difficile pour moi !

    Moi et la politique, ça fait deux !

    Un pays divisé en deux, ce n'est pas facile.

    Chez moi, froid mais du soleil

    Bon après-midi

    Bisous

      • Mercredi 13 Novembre à 17:46

        L' Allemagne a  subi l'antagonisme  entre  les américains  et  les   russes,  mais   bon,  le nazisme   était  bien  pire

    14
    Mercredi 13 Novembre à 14:43

    moi je dis rien biz PIERRE

      • Mercredi 13 Novembre à 17:46

        Mais  tu   n'en  penses  pas  moins !

    15
    Mercredi 13 Novembre à 15:48
    Renee

    Tous ces tortionnaires ont soit atterrit en taule pour le mieux soit tourné leur vestes ce seraient pas le premier! Bisous

      • Mercredi 13 Novembre à 17:47

        je suppose  que   beaucoup   ont  serré  les fesses,  heureusement  pour  eux  que   l' est   s' est  vidé  pour  l' ouest

    16
    Mercredi 13 Novembre à 16:15

    Salut,

    Pendant que l'on parle du mur de Berlin , les médias ne parlent pas de ce qui intéresse vraiment les français.

    Le temps est frais alors on reste au chaud.

    On regarde les oiseaux qui se régalent à la mangeoire.

    Bonne journée

      • Mercredi 13 Novembre à 17:48

        ah ça,  toutes  les  occasions  sont  bonnes,  pour   ne  pas  parler   des problèmes  des  français.

         LE  froid   nous a  ramené  les  oiseaux,  mais   tous  ne  sont pas encore  revenus

         

    17
    morsli
    Mercredi 13 Novembre à 16:38

    Bonjour Pierre,

    Figure-toi que la nostalgie de la RDA est partagée par des allemands qui n'y ont jamais vécu et ce sont souvent des nationalistes qui pensent que la vraie Prusse avec ses valeurs se trouvait à l'est.Chez beaucoup d'allemands, il y a un mépris pour la classe politique actuelle et ses symboles, y compris la bundeswehr.Il y a une vidéo étonnante dans laquelle un ancien soldat Ascari de l'armée de Paul von lettow-vorbeck ( un héros, mais comme il n'est pas anglo-saxon, personne ne le connait) lui rend hommage en allemand (le soldat est noir).Les commentaires sont du style " ce soldat a plus de grandeur que n'importe quel soldat de l'armée fédérale" et quand à la fin il dit : nous soldats allemands ne craignons personne à part Dieu, et bien, pas un ricanement ne peut être trouvé dans les coms.C'est dire la méfiance qu'ont les allemands envers leurs institutions.En outre, en voyant les images de la RDA, ils voient une Allemagne "homogène".C'est un peu pareil pour la Russie : il y a des chansons communistes et des drapeaux soviétiques avec la faucille et le marteau lors de certains défilés et ça ne semble pas gêner certains commentateurs de droite.Les gens ont tendance à enjoliver le passé (regarde pour Chirac).

     

     

      • Mercredi 13 Novembre à 17:52

        c'  est   vrai  que  la mort ou  la disparition   entraîne un embellissement   de la  réalité !

        Il y a   eu  des cas  déchirants de chaque   côté  du  mur  quand   des  familles  étaient  séparées !

         La  réunification  a  coûté  cher   aux allemands de  l' ouest,  la  guerre aussi,   et  je  comprends   que  la  jeunesse   nourrisse   quelque  méfiance  envers   les  politiques !

    18
    Mercredi 13 Novembre à 17:54

    BONSOIR PIERRE !

    Enfin !.....Honecker est mort (Comme Hitler)..........d'un cancer, mais mort !

    Tu sais Stasi et Nazis c'est la même chose, et les mécanismes qui ont endoctriné les Allemands de 39/45 sont les mêmes qui ont convaincu les apparatchiks allemands de RDA et donc les "moutons", là aussi, ont suivit ! Beaucoup de ces dirigeants zélés ont plaidé l'obéissance et la discipline (comme les nazis). de toute façon ils auraient été fusillés.

    Dans TOUS les ex-pays totalitaires (URSS, Iran, Irak, Libye, Égypte et même la Tunisie) le joug permet de ne pas se poser la question : Sommes nous heureux ?

    D'avoir sa liberté de penser, de réfléchir et de subvenir au besoin de sa famille, pour beaucoup (une grande majorité) c'est effrayant !...............Même s'ils sont violents et injustes, les apparatchiks sont rassurants !

    Salut Mon Ami PIERRE !

    RÉMY.

      • Mercredi 13 Novembre à 18:45

        Dans  l' esprit,  lorsque  j' ai   fait  cet article,  je  pensais  aux  français,  en  me  disant  que  ce serait  pareil ,   et  pourtant  quand   il s' agit   de faire  front  commun  face  au  gouvernement    chacun   fait  sa petite  affaire  dans   son  coin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :