• Seuls les cons ne changent pas d' avis

    Ce qu' à  compris  bernard Tapie !

    Ainsi nous dit  il aujourd' hui qu' on n' est pas tout  à fait  en démocratie  quand 50% des gens  ne se déplacent  pas  pour élire  un président, et que beaucoup  d' autres y vont pour exprimer  leur ras  le bol !

     Si on va au bout  du raisonnement, on constate  que  le mode de scrutin actuel permet  à  une  minorité d' être majoritaire, ce qui est  profondément  injuste.

    il  cite aussi  les  35 heures qui  imposaient  l' idée que  pour  être  heureux, il fallait bosser  moins, alors que  l'  important est de se sentir  utile !

    Il ose aussi  parler d' une immigration  mal  maîtrisée,  percutée  par la montée de  l' islamisme

    http://www.bvoltaire.fr/crise-des-gilets-jaunes-bernard-tapie-plus-lucide-que-macron/?mc_cid=51776e2114&mc_eid=ead64e6ae8

    Seuls les cons  ne changent pas d' avis


  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Janvier à 17:16

    Bonjour Pierre

    Les 35 heures ont été une belle connerie

    Faire en 35 ce que nous devions faire en 39 ou en 42 heures, ça à été de l'exploitation 

    Pour les scrutins de vote je suis d'accord avec lui, la proportionnelle peut palier à cette lacune

    Après c'est difficile d'appliquer une élection si y'a pas de majorité

    A moins d'abandonner carrément cette putain de 5 ème république pour une autre plus juste et plus humain

    Pour les migrants, c'est un gauchiste qui parle donc ... il faut s'en méfier

    Ils ont largement contribué à faire descendre les salaires en augmentant le prix des logements par la pénurie

    C'est pas pour rien qu'ils y'a des français qui dorment dans la rue faute d'associations pour venir les aider

    Passe une Excellente Journée 

      • Lundi 7 Janvier à 19:09

        J' en  sais quelque chose, alors que l' état remboursait  la soit  disant perte due aux  35h aux entreprises, moi  j' ai constaté   qu' en  2005, je  gagnais  moins qu' en  2000,  puisque  non seulement  les patrons profitaient des  35 h  pour  ne  plus donner  d' augmentation,  mais l' état  lui  ne se  privait pas d' augmenter  les taxes.

        IL  faut  un petit avantage  à celui qui  l' a emporté,  mais  il faut  un  minimum de proportionnelle  pour qu' on puisse  aussi faire barrage

    2
    Lundi 7 Janvier à 17:29

    Bernard Tapie a longtemps aimé le monde de l'argent. La maladie l'a fait se poser et réfléchir aux vérités. Il en est aux vérités qui font mieux ressortir les manipulations honteuses de nos politiques. J'ai toujours été contre les 35 h salués par tous comme une avancée vers le bonheur. Il fallait se souvenir que l'oisiveté est la mère de tous les vices et que trop de temps libre demande beaucoup d'argent pour l'occuper . Or le pouvoir d'achat diminuant  il n'a pas été étonnant de voir arriver les dérives ! Il est absolument dans le vrai concernant le mode de scrutin actuel qui a mis une roitelet trouillard sur le trône ! Quant à l'immigration et la montée de l'islamisme c'est tellement vrai que Macron refuse d'en parler. Notre président a préféré solliciter l'entrée sur notre territoire de 1800 mercenaires prêtés par l'Europe pour écraser les GJ . Pas étonnant qu'ils frappent comme des malades : ils sont envoyés pour cela et foncent même sur des GJ assis ! Notre pseudo-roi est en train de faire massacrer son peuple dans la misère. Du jamais vu dans nos livres d'Histoire . Il fait fort car en plus il accuse les Gj de ne pas respecter la république ! Cet homme mériterait la guillotine ! Tapie fait preuve d'intelligence   mais tous n'en sont pas encore là !

    Passe une bonne soirée       Bisous

      • Lundi 7 Janvier à 19:19

        les  35 h une connerie d' aubry qui a permis aux patrons de ne plus augmenter  leur personnel  pendant des années !

        hollande et  l' actuel  usurpateur  avaient  promis de mettre  de l aproportionnelle, mais  ils se gardent  bien de le  faire !

         Notre  système est  obsolète !

         L' immigration au vu de ce qu' elle coûte devrait être le  premier  sujet !

        J' espère que le roitelet  paiera très vite  son attitude inqualifiable, mais  tous  ses nervis avec , du  joueur de poker  au porte  parole franc de loin, mais loin d' être franc

    3
    Lundi 7 Janvier à 17:33

    Ah Bernard Tapie, je lui ai parlé quand il pilotait son avion...

    La question est pourquoi une telle abstention ? Comment la réduire ?

     

      • Lundi 7 Janvier à 19:20

        on peut  comme en Belgique  rendre  le vote  obligatoire, mais alors  il faudra que les votes blancs soient pris en compte

    4
    Lundi 7 Janvier à 17:54

    je dirai également que la maladie a fait bougrement réfléchir Bernard Tapie, lui, qui, dans les années 80 rachetaient des entreprises une bouché de pain pour les revendre en doublant la mise mais en licenciant des humains mis sur le carreau et goûtant au chômage grâce à lui ...

      • Lundi 7 Janvier à 19:21

        je suis  d' accord avec toi, il avait  une grande  gueule,  a eu  le tort de se croire assez  fort  pour faire de la politique,  et  a  gagné des fortunes de façon  malhonnête

    5
    Lundi 7 Janvier à 17:56

    une bouchéE, oups !

    6
    Lundi 7 Janvier à 18:39

     en tant que femme d' artisan  et  ex  secrétaire de  petite entreprise  je n 'ai pas travaillé  trente cinq  heures  pendant mon activité 

     cazr dans ces professions  il vaut mieux faire des heures si tu veut  ta paye ...

     maintenant en  tant que retraitée   , je ne pardonnerais jamais  à ces élites  n 'avoir touchés à nos retraites 

     

     d ailleurs  beaucoup de retraités  sont dans la rue  avec les G.j.

     je ne connait pas  Monsieur TAPIE   mais il y à du vrai dans  ses paroles ......

     je ne suis pas  férue en politique de haut niveau  ,   mais  je n aime pas  ces donneurs de  leçons  sur leur trône là haut à PARIS ...

    les gens veulent vivre de leur travail  sans demander d ' aides  comme certain de plus en plus nombreux ......qui ne paierons pas les retraites de nos enfants ...

     en ce moment  ils sont prêt à tout   là haut      pour faire taire la voix du peuple intello

     

    kénavo PIERRE 

      • Lundi 7 Janvier à 19:27

        je peux te dire  aussi  qu' en tant que commercial et cadre, je ne comptais pas mes heures,  mais que  ça ne m' a pas  fait gagner un centime de plus !

         Comme toi, je ne peux  pardonner  que ces nantis s' en prennent  aux retraités, d' autant  que  le petit dictateur avait  juré qu' il n' en ferait  rien !

         Tapie  a gagné beaucoup d' argent  en licenciant, comme l' actuelle  ministre de l' industrie, il tente de  se rattraper

    7
    Lundi 7 Janvier à 18:52

    Psaumes 107:12  Il humilia leur cœur par la souffrance 

    Cet homme là a mis bien des gens dans le pétrin... espérons qu'il s'est repentit !

    Les 35 heures n'ont fait qu'accélérer le rythme du travail !

    Les politiquement corrects (?) font peur au peuple en ce qui concerne l'extrême droite, et les gens votent pour le Poulidor de service...

    Les dirigeants actuels n'ont pas réagis quand le baril a augmenté... gardons le cap ont-ils dit ! Maintenant ils ne savent plus comment sortir du pétrin !

    Bonne soirée Pierre

    Amicalement

     

      • Lundi 7 Janvier à 19:30

        il est clair  qu' il a profité  à plein du système !

         Nos  35 heures n' ont pas été suivies  par d' autres pays, et  on s' est retrouvé  plus cher  que d' autres  ce qui explique le déficit de notre balance commerciale !

        voter  marine,  c' est risquer la guerre civile  disait  le  roitelet, il semble  avoir parlé trop vite !

         Espérons que les français  auront  compris la leçon

    8
    Françoise2
    Lundi 7 Janvier à 19:05
    on peut considérer que c'est en quelque sorte un truand il a toujours fonctionné en bande organisée bouffé à tous les râteliers copain tantôt avec Sarko et Guéant et le lendemain avec Bartolone !l'Om et la mafia c'était les liaisons dangereuses ,une gueule cassée et depuis qu'il va mieux il l'ouvre en volant d'éclats en éclats ! Il a même été pilote de formule 3,c'est un dico à lui tout seul remplis de scandales ,de démêlés avec la justice et surtout ses liaisons au grand banditisme !Il aura bien vécu tant mieux pour lui ,mais j'avoue que je ne sais pas très bien où situer ce mec ,il dit des choses vraies c'est évident ! En ce qui concerne notre mode se scrutin c'est tout notre système politique complètement obsolète qu'il faudrait changer et changer le mode de scrutin ferait peut-être du bien à notre démocratie qui en prend un sacré coup en ce moment ,nous sommes manipulés par des dictateurs qui se servent uniquement de nous pour protéger leurs privilèges et leur fonction ! l'immigration coûte à l’État + de 3 milliards d'€ par an actuellement et il n'y a pas de sous pour les Gueux et je crois que les étrangers non Européen touchent une allocation alors qu'elles n'ont jamais cotisé ,ils séjournent, profitent des avantages mais ne bossent pas et bénéficient des mêmes droits que ceux qui se lèvent le matin pour aller gagner une misère !! La conquête islamique de l'UE est le plus grand rêve à réaliser pour les mahométans l'Ue ne pourra pas continuer longtemps à absorber ces populaces ,le constat me semble sans appel , et pour nous ce sera bientôt un véritable cauchemar !
      • Lundi 7 Janvier à 19:39

        il surfait  à la limite des lois  pour se faire le maximum de pognon, et  peu  importe  s' il  entraînait des licenciements , en  faisant  en  même temps  le fanfaron  à la télé pour  dire qu' il était facile de trouver du  boulot !

         Avec Mittérand  il est tombé  sur  plus malin  que  lui , avec  ce président qui s' est  servi de lui, puis l' a  laissé s' enferrer tout seul!

        Le truand a trouvé  plus truand  que  lui , et  a fini  par faire de la prison !

         Aujourd' hui  il refait surface , semblant s' être assagi , et prenant fait et cause  pour les gilets  jaunes !

         Va savoir  ,il se dit  peut  être  que  l' équipe en  place  va tomber et qu' il y aura  une place  à prendre

    9
    nicol
    Lundi 7 Janvier à 19:58

    Tapie en a mis plus d'un sur la paille, et on ne va pas lui mettre une auréole sur la tête pour une bonne réflexion.

    Il a un pied dans la tombe, le pauvre avec 2 cancers, sans doute pense t il , qu'il en a ruiné plus d'un

    ;Enfin lucide .!! le Bernard

    tout çà me gonfle a un point . Bonne soirée

      • Mardi 8 Janvier à 07:04

        C' est un peu comme  les bouffeurs de curés qui se font quand  même enterrer  à l' église,  on ne sait  jamais !

        Mais pour  une fois qu' il a raison !!

    10
    Dhelicat
    Lundi 7 Janvier à 20:44
    Il a bien changé la maladie remet les pendules à l'heure... le pb est que j'espère que les gens iront vote aux européennes pour le grand débat c'est une mascarade perso je nirai pas vu en plus l'annonce pour la taxe dhabitation ça me gonfle bises Pierre
      • Mardi 8 Janvier à 07:08

        oui,  il a eu  le temps  de réfléchir et de se dire  que l' argent n' était pas tout, et qu' on ne l' emportait pas dans la tombe.

        Je ne crois pas au  grand débat, déjà rien  qu' à  voir l' indécence du salaire de jouanno, et la polémique  que ça crée !

         il y a l' annonce  sur la taxe d' habitation, et  les droits de succession, les  sangsues  sont bien  là !

         J' espère que ce seront  les  bonnes questions qui seront  posées  pour l' Europe !

    11
    Lundi 7 Janvier à 20:55

    Force est de constater que certains politiques quand ils frôlent  le bas de la caisse  ils se mettent sur le pseudo droit chemin pour donner des ordres enfin des conseils 

    Cela dit il y a longtemps que j'ai compris ce qui poussent les gens aux urnes 

    Ils y a ceux qui sont habitués à tendre la main donc ceux -là  on sait qui c'est et pour qui ils votent la trouille au ventre 

    Et il y a les piliers d'églises mais qui ne sont pas meilleurs que les autres  pour beaucoup et qui donnent des leçons de vie 

    Et il y a les retraités mais hélas devant les urnes ils tremblent , la preuve 

    Mais qui donc à voté la dernière fois pour mettre au pouvoir celui qui s'avère avoir menti à tout le monde , je suis fière de ne pas en faire partie de ne pas être tombée dans son n° de cirque pendant qu'il prônait sa propagande pour se faire élire 

     

    Moi j'ai toujours voté  et jamais je me suis dirigée vers celui qui vociférait le plus haut 

    Bonne soirée Pierre 

    Bisous  et à demain 

      • Mardi 8 Janvier à 07:15

        Quand  on voit  l' abstention qui  progresse, on  peut aussi  en déduire  que  de plus en  plus  savent  que le système est tel que  rien ne change réellement !

        Il n' est pas admissible  qu' une  minorité  puisse avoir la majorité de fait  à la chambre !

         On le voit  bien avec  ce dictateur  en herbe  qui peut  faire  passer ce qu' il veut , puisqu' il  a la majorité, et heureusement  que  les gilets  jaunes  se sont  mis  en travers !

        Méfiance quand  même,  il semble qu' ils n' aient pas compris la  leçon  !

        Quand  je l' ai vu  lors des meetings, j' ai  pensé  voir  un fou !

         Et j' ai aussi pensé que toute autre  que mme  vuitton  aurait dû répondre en justice  pour pédophilie !

    12
    Lundi 7 Janvier à 21:42

    Coucou Trublion !

    Je te souhaite une Très Bonne Année 2019 avec tout ce que tu souhaites Santé, Succès, Bonheur....Bisous

      • Mardi 8 Janvier à 07:20

        Merci beaucoup

    13
    Mardi 8 Janvier à 00:45

    Bonjour Pierre

    vote obligatoire en Belgique, et cela ne sert à rien, car les partis s'arrange entre eux après

    merci l'ami

    aucun des deux, c'est de l’encens

     

    Avec amitiés

     

    René de Chine

     

      • Mardi 8 Janvier à 07:21

        c' est aussi ce qui se passait en  France, jusqu' à  ce que le retors arrive  à éliminer droite, gauche et syndicats

    14
    Mardi 8 Janvier à 05:41

    Il revient pour donner des leçons mais semble oublier tout le mal qu'il a fait ...

    C'est vrai qu'il faudrait revoir le scrutin actuel mais pensons d'abord aux européennes car là, il ne faudra pas se tromper !

    Bon mardi, de plus en plus gris !
    Le moral suit ...
    Bisoux, cher pierre

    15
    Mardi 8 Janvier à 07:23

    oui, chaque chose en son temps, mais  il faudra  exiger aussi que la  question posée soit claire !

     Il fait  dans  les  6°, et beaucoup d' humidité

    16
    Mardi 8 Janvier à 09:01
    renejeanine

    Tapie, meme si il a de bonnes idées actuellement, n'a pas toujours eu un passé tres clair et très honnête , alors mefiance !

    le grand Débat qui se prépare ressemble de plus en plus a un enfumage, et beaucoup se méfient de ce débat teleguidé

    de l'Elysée, des idées de referendum courent, mais attention aux questions posées, ça pourra etre un vrai piège !

    en reference à Philippe hier soir, ils n'ont vraiment rien compris , pour eux c'est la trique et on continue !! amitiés 

      • Mardi 8 Janvier à 09:35

        d' où mon article de ce soir,  on en est au bras de fer,  il n' a pas lâché  pour les  80 km/h,  il ne veut pas lâcher  pour les Gj !

         C' est  un gouvernement d' arnaqueurs, la méfiance est de mise !

         Franchement,  où va le pognon si ce  n' est dans les poches de ces  messieurs !

         Dernier Ex Jouanno  avec  ses  14 000 euros de salaire

    17
    Mardi 8 Janvier à 10:02

    Passe une bonne journée 

      • Mardi 8 Janvier à 10:59

        Bonne  journée à toi aussi, bisous

         

         

    18
    Mardi 8 Janvier à 10:56

    Je l'ai écouté il y a 2 jours, je crois ...je l'ai trouvé plutôt bon et lucide.

    Bonne journée AGITATEUR.

      • Mardi 8 Janvier à 11:00

        oui,  je l' ai écouté,  il est  devenu   philosophe

    19
    Mardi 8 Janvier à 11:27

    Salut

    Tout le monde sait que la vieillesse rend sage.

    Bonne journée

      • Mardi 8 Janvier à 16:54

        pour le président c' est foutu

    20
    Mardi 8 Janvier à 11:49
    la griffe du loup

    un sacré personnage qui va ou le vent le mène ,mardissime

      • Mardi 8 Janvier à 16:55

        il  aura tâté  à tout et de tout !

    21
    Mardi 8 Janvier à 12:19

    Salut "trublion"

    L'âge fait oublié à Tapie qu'il a été opportuniste, a fait partie des escrocs et a bien profité de son passage en politique pour ne citer que celui-ci. Est-ce l'âge ou les vicissitudes de son existence qui l'ont fait réfléchir ?

    Bon appétit ! 

     

      • Mardi 8 Janvier à 16:58

        ah, ça , c' est  l' opportuniste en  plein, toujours  en équilibre  entre  le permis et  le non permis !

    22
    Mardi 8 Janvier à 14:10

    Précédemment, j'ai dû écourter mon commentaire en raison d'un appel à table mais me revoilà et, avant de te répondre, je suis allé prendre connaissance de l'article sur Boulevard Voltaire. J'y ai découvert d'ailleurs ce que j'aurais écrit, principalement concernant le débat Tapie/Le Pen. D'ailleurs en cette année 1994, c'est le connard de journaliste dont j'ai oublié le nom qui a sorti les gants de boxe, tout fier de son éclat. Il était évident que Mitterrand, que Le Pen avait invité à un débat, ne se sentait pas de taille à l'affronter en raison du charisme de l'ancien leader F.N. Mitterrand avait donc envoyé son homme de main Tapie qui, avec l'aide du présentateur, a démantelé un débat qui n'en a pas été un. 

    A plus !

      • Mardi 8 Janvier à 17:01

        ah  oui, le  paul amar  qui a d' ailleurs été  licencié  après  sa prestation !

         Mitterrand qui avait  commencé à creuser la dette, et qui a  mis le Fn  en route  pour barrer la route d' une droite qui aujourd' hui encore n' a pas compris

    23
    Mardi 8 Janvier à 15:13
    Renee

    ça lui manquait  parce que ça fait longtemps qu'on parle plus de lui! Bisous

      • Mardi 8 Janvier à 17:02

        ça je veux bien le croire,  il  fut  un temps  où on parlait  beaucoup de lui

    24
    Mardi 8 Janvier à 17:54

    la constitution a été  plus d' une  fois  modifiée, pour le bénéfice des politiques !

    tiens j' aime  bien  Onfray

     

    L’allocution du président Macron avait pour but de distribuer quelques miettes afin de pouvoir mieux conserver le gâteau pour lui, les siens et tous ceux qui l’ont mis au pouvoir et ont financé son trajet politique et sa campagne. Quel est ce gâteau dont il n’est jamais question nulle part? L’État maastrichtien libéral, qu’il faut sauver avec quelques opérations de transferts de caisse susceptible d’être présentés par les médias comme de véritables concessions faites aux gilets-jaunes, qui devraient s’en satisfaire et rentrer chez eux. Ce message s’adressait moins au peuple, qu’il amadoue avec cette danse des mots comme s’il s’agissait d’une danse du ventre, qu’à ceux qui partagent sa vision populicide du monde et qu’il rassurait par la même occasion.

    Des augmentations sont annoncées, la plus spectaculaire étant celle du SMIC. De même, les taxes prévues sur les automobilistes et les retraités les plus modestes sont annulées, tout ceci est formulé solennellement. Or, la solennité, chez quelqu’un qui se fit si souvent photographier dans des postures si peu solennelles, n’est plus crédible, sauf auprès des esprits faibles.

    Par ailleurs: cet argent que Macron semble donner et ne plus prendre n’est pas de l’argent qui vivrait dans le ciel des idées. Il ne vient ni de la poche de Macron, évidemment, ni de celle de l’Europe qui est pleine de l’or dont le peuple se défait, bien sûr, ni de celle des plus fortunés (les multinationales, les industries polluantes, les GAFA, les fortunes placées dans les paradis fiscaux), mais de l’impôt des citoyens de base. Donc: c’est l’argent des gilets-jaunes que le Roi lui rend parcimonieusement…

    Ce que Macron a annoncé avec force sérieux et trémolos dans la voix est ni plus ni moins une variation sur le thème de l’antique jeu de bonneteau qui permet, avec trois gobelets et une pièce, de faire apparaître, disparaître, réapparaître la pièce là où l’on croit qu’elle est, alors qu’elle a été subtilisée, escamotée et qu’elle reste dans la main du maître de jeu: le joueur perd tout le temps, sauf quand le magicien le laisse gagner une fois dans les nuées afin de laisser croire que le jeu n’est pas pipé. Lundi, le magicien a fait croire qu’on pouvait gagner au jeu de bonneteau.

    Or Macron ment. J’en veux pour preuve cet aveu qu’il fit d’entrée de jeu: selon lui, avec la crise des gilets-jaunes « ce sont quarante années de malaise qui s’expriment ». Pourquoi dès lors n’a-t-il pas été question une seule fois de l’Europe maastrichtienne, de cet État molosse et moloch, de cet empire qui nous gouverne jusque dans les moindres détails et qui interdit à l’État-Nation de vouloir librement parce que le véritable pouvoir est celui des technocrates du marché libre de Bruxelles et de Strasbourg mais non pas Macron qui en est le voyageur de commerce. Pourquoi ce silence en effet?

    Deuxième mensonge: « je prends ma part de responsabilité ». C’est faux. Car, si tel avait été le cas, ce qui s’imposait, c’était d’annoncer un changement de cap. Or, c’est précisément ce que demandent les gilets-jaunes. On ne peut parler d’une crise qui couve depuis quarante ans sans désigner les coupables que sont les présidents de la République depuis Mitterrand jusqu’à lui-même. Car tous, sans exception, ont piloté le bateau avec un seul et même cap: celui de l’Europe libérale. Et, pour mémoire, Macron au si jeune âge eut tout de même le temps d’être le ministre de l’un de ces présidents après en avoir été le conseiller préféré…

    Or, c’est ce cap que remettent en cause les gilets-jaunes, et c’est ce même cap dont Emmanuel Macron nous dit qu’il sera gardé… La rue exprime avec vérité que nous voguons vers l’abîme -je le dis depuis des années… Macron affirme qu’il a compris le message et, pour ce faire, il distribue des quignons de pain aux rameurs de la galère que sont les gilets-jaunes. Puis il confirme qu’il faut encore et toujours avancer dans la même direction! Il a parlé impôts, charges, primes, heures défiscalisées, hausse de la CSG, maintien de la suppression de l’ISF, investissement, création d’emplois, fortune immobilière, fiscalité, mais les gilets-jaunes veulent une autre façon de faire une autre politique et non pas une autre façon de faire la même politique.

    Dans les manifestations, on a vu nombre de drapeaux bleu-blanc-rouge, mais aussi des drapeaux de région -la fière tête de Maure noire sur fond blanc de la Corse, les bandes blanches et noires avec les mouchetures d’hermine de la Bretagne ou les deux léopards d’or sur fond rouge de la Normandie. Lui est-il venu à l’idée, à ce président, qu’il n’y en eut pas un seul qui fut le drapeau européen qu’il arborait derrière lui pendant son discours, un drapeau dans les plis duquel le drapeau français se perd depuis des décennies? On a également entendu des Marseillaise chantées avec ferveur: a-t-on un seul exemple qu’il fut entonné ici, là, ou n’importe où ailleurs en France, l’Hymne à la joie qu’Emmanuel Macron fit symboliquement jouer devant la pyramide du Louvre le soir de son élection à la présidence de la République?

    Cette intervention fut également l’occasion de mensonges par omission. C’est l’une des modalités du mensonge, on l’oublie trop souvent -et sa plus subtile, sa plus fine, sa plus retorse. Car il y fut question de représentation, de diversité, de vote blanc, d’organisation de l’État, de centralisation, de service public dans les territoires, mais rien de concret, du vent, du verbe, des mots. Tout juste l’habituel jeu de pipeau des présidents de la République qui, une fois élus, semblent ne pas se souvenir qu’ils l’ont été et qui ne font pas des discours de présidents, mais des discours de candidats à la présidence de la République.

    « Je veux », « Je veux », « Je veux », n’a cessé de dire cet homme qui, pour la galerie médiatique, joue les modestes, fait semblant de reconnaître des erreurs de communication, des fautes de style existentiel, mais qui manifeste de la sorte qu’il se croit toujours Jupiter alors qu’il n’en montre que les attributs -comme un collégien qui, au club théâtre, croirait être Dieu parce qu’il serait grimé avec son costume et une longue barbe blanche!

    Autre mensonge : quand il annonce qu’il a bien entendu qu’il y avait des problèmes avec l’immigration et l’identité de la nation et qu’il propose « un débat sans précédent » sur ces questions. De qui se moque-t-il? Il a envoyé le jour même Jean-Baptiste Lemoyne, son secrétaire d’État auprès du ministre… de l’Europe et des Affaires étrangères (sic). Apprécions d’ailleurs en passant que cet intitulé avalise l’idée que l’Europe c’est la France, la France c’est l’Europe et qu’en dehors de ce conglomérat, il s’agit d’affaires étrangères!

    Il n’est pas besoin de lire la totalité du Pacte. Il suffit de prendre connaissance des attendus formulés dans l’article 8 de son préambule: « Par le présent Pacte mondial, nous nous engageons collectivement à améliorer la coopération en matière de migration internationale. Les migrations ont toujours fait partie de l’expérience humaine depuis les débuts de l’Histoire, et nous reconnaissons qu’à l’heure de la mondialisation, elles sont facteurs de prospérité́ (sic), d’innovation (sic) et de développement durable (sic) et qu’une meilleure gouvernance peut permettre d’optimiser ces effets positifs (sic) ». Que l’immigration soit un facteur de prospérité et d’innovation et qu’elle ait des effets positifs, cela reste à prouver… Il n’est de toute façon pas sûr que cette prospérité bénéficie à ceux qui manifestent avec un gilet jaune. Quant à la relation entre développement durable et immigration, elle manque également d’une démonstration convaincante. Quant aux effets positifs: il manque un post-it sur laquelle ils seraient listés… Des « migrations bénéfiques à tous », voilà le projet formulé dans l’article 9 du préambule. On nous dit que la signature de ce pacte n’est pas contraignante: pourquoi dès lors perdre du temps, de l’argent, de l’énergie, à rédiger des textes, réunir des gens afin de parapher un document qui n’engagerait à rien ? On se moque du monde…

    Question subsidiaire : quelle a été la trace carbone des avions privés de tous les signataires de ce pacte dont on dit qu’il n’engage à rien et qui sont venus du monde entier à Marrakech? Combien de CO2 a été envoyé dans l’atmosphère pour cette seule messe internationale du politiquement correct? Et si l’on convertissait ce CO2 officiel en CO2 d’une voiture de gilet-jaune obligé de rouler pour effectuer son travail? Pour la trace carbone de l’avion du secrétaire d’État français, combien d’équivalent CO2 en provenance des voitures de gilets-jaunes ?

    Pour résoudre les problèmes de la ruralité abandonnée, des provinces oubliées, des campagnes sinistrées, des campagnes désertées, de la disparition des services publics dans les communes, les petites villes, le sous-préfectures, Macron a une solution : il va rencontrer les maires… « Misère à poil » comme on dit dans mon village! Cette fausse montagne accouche d’une véritable souris. Les maires, il les a déjà reçus le 15 novembre dernier à l’Élysée et, devant ma télévision, j’avais été sidéré par le brouhaha dans lequel ils recevaient son discours! En riant jaune, Macron a été obligé de rappeler à l’ordre plusieurs fois les élus qui préféraient parler entre eux plutôt que de   l’écouter! J’y avais assisté en direct à une terrible leçon sur le défaut d’autorité du personnage. Jupiter ne parvenait pas même à faire la loi dans ce genre de classe d’un collège qui paillait, pépiait et se moquait absolument de ce que le prof avait à dire.

    Macron distribue quelques billets de leur argent aux gueux en les invitant à rentrer chez eux et en espérant qu’ils vont croire son boniment: il affirme qu’il a compris cette crise profonde de la société qui remonte à quarante ans, mais, en même temps,  il assure qu’il va garder le cap qui a conduit à cette crise;  il affirme qu’il a compris le malaise social et sociétal et qu’il va y répondre, demain, demain étant le jour où l’on rase gratis, mais, en même temps, il assure qu’il ne changera pas le cap qui a conduit à ce malaise; il affirme  qu’il a compris que l’immigration posait un problème, mais, en même temps, il signe le pacte selon lequel l’immigration n’est pas la cause d’un malaise, mais la chance d’une « prospérité » -c’est le mot du pacte; il affirme qu’il a compris la souffrance du pays en dehors de Paris et promet qu’il va voir les maires de France mais, en même temps, il les a déjà vus à Paris et ils lui ont signifié qu’ils n’en avaient rien à faire de son laïus. De qui se moque-t-il ? Du peuple, comme toujours…

    Macron a été, il est et il restera jusqu’à son dernier souffle politique, l’homme lige de l’Europe libérale, de l’État maastrichtien devenu empire. Il a été mis en place pour ça par les milieux d’affaire dont il fait la politique -et non celle du peuple qui se trouve aujourd’hui dans la rue. Le problème n’est pas entre la fin du monde et la fin du mois comme le formulent habilement les conseillers du président à destination des journalistes benêts trop content d’avoir une formule à ânonner, mais, s’il faut une formule, entre la fin de la France et la faim de la France -car cette fin de la France voulue par Macron comme prix de l’Europe maastrichtienne se paie de la faim de la France. Lui qui a choisi la fin de la France se moque comme d’une guigne de la faim de la France. C’est logique car cela découle de son cap qu’il ne veut pas changer. Au balcon médiatique il a jeté lundi soir quelques pièces de menue monnaie au peuple qui l’écoutait en contrebas. Si le peuple croit ce bateleur, Macron aura eu raison de jouer du pipeau.

    Pour l’heure, souvenons-nous de la leçon de La Boétie: le pouvoir tient sa force du simple fait que nous y souscrivons. Il nous suffit de ne plus vouloir être esclave pour commencer à cesser de l’être. Mais, pour ce faire, encore faut-il ne pas souscrire aux sirènes de la communication présidentielle relayées par les médias du système. Ce fut du vent, rien que du vent, des mots, rien que des mots.

     

    25
    Jaklin
    Mardi 8 Janvier à 18:35

    Je pense que depuis sa maladie, il a vu que l'argent n'était pas tout et qu'on laissera un jour tout ici bas et que rien ne nous appartient

    Il a changé d'opinions

    Bonne soirée

      • Mercredi 9 Janvier à 06:12

        oui , à une période de la vie, beaucoup  de personnes  comprennent  la vanité  de certaines attitudes

    26
    Mardi 8 Janvier à 23:36

    Je ne suis pas surprise des dires de mon ami Tapie !!!  happy

      • Mercredi 9 Janvier à 06:12

        il est  tout ce qu' on veut,  mais pas idiot !

    27
    Mercredi 9 Janvier à 14:37
    zalandeau

    Je n'ai jamais considéré Tapie comme mon maitre à penser... Il dit aussi beaucoup de conneries, comme "Macron n'a qu'à démissionner et se représenter dans 2 mois, il sera réélu"... Ce n'est pas aussi certain que cela...

    Très bonne journée

      • Mercredi 9 Janvier à 17:32

        oui, je pense que  là il rêve, et  qu' il pourrait  bien  être rejeté

    28
    Mercredi 9 Janvier à 17:37

    Dommage qu'il n'y ait pas pensé quand il était ministre de la ville.

    Stan

      • Mercredi 9 Janvier à 18:05

        oui , il aurait  été  plus crédible aujourd' hui

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :